Menu

Un quartier Rochambeau tout neuf

Un quartier Rochambeau tout neuf

Le projet du réaménagement du quartier Rochambeau a été présenté aux administrés. Livraison définitive début 2019.

 

Cela fait presque 40 ans que l’aménagement de l’ancien quartier militaire, en plein centre-ville de Vendôme, devait débuter. Plusieurs projets avaient été lancés, mais la dernière municipalité en avait fait un argument fort de campagne électorale. «La ville de Vendôme poursuit la requalification du quartier Rochambeau avec pour objectif de lui redonner sa place dans le centre historique», soulignait, lors de la soirée de présentation du projet, Benoît Gardrat, adjoint en charge des grands projets dans l’équipe municipale.

 

Une trame Est-Ouest a donc été trouvée. La place fera la part belle aux piétons, abandonnant l’entrée pour les voitures par le centre-ville et par le porche. L’accès sera dorénavant du côté de la rue des Tanneurs. «Le bâtiment Régence sera mis en valeur par le dégagement d’une grande esplanade piétonne minérale, créant ainsi un nouveau lieu pour y accueillir près de 4000 personnes debout lors des concerts, ou du cinéma en plein air», détaille l’adjoint lors de la présentation du projet au Minotaure.

 

L’offre de stationnement, légèrement augmentée, est reculée vers l’est du quartier, avec la disparition du petit manège qui devrait être démoli en fin de l’année. Un espace végétalisé verra le jour, en bord de Loir, et une mosaïque de végétations offrira un espace où il fera bon flâner et s’arrêter dans des «salons» aménagés avec du mobilier urbain. Le même que la rue du Change, afin de disposer d’une vue imprenable sur le château.

 

Toutefois, un recours a été signé, non pour le quartier en lui-même mais pour la construction de la future résidence senior, actuellement en discussion. La réhabilitation du site verra donc son démarrage à l’automne. Pour un coût global de 5,2 millions d’euros, le quartier Rochambeau devrait retrouver une seconde, voire une troisième jeunesse. Un secteur marqué pendant des siècles depuis sa conception par les moines au XIIe siècle, leur jardin potager et leur verger.


À lire également

Mieux se nourrir demain ou les dessous de l’alimentation bio…

Enfant de Haute-Savoie, de souche paysanne, mais devenu Beauceron bien enraciné en Loir-et-Cher depuis fort longtemps, Claude Gruffat, pionnier de

Une nouvelle monnaie qui vous veut que du bien.. ?

Une nouvelle monnaie qui vous veut que du bien.. ? En France, une trentaine de monnaies complémentaires circule sur des

Epuisay ne veut pas se faire enrober !

Décidément, la commune d’Epuisay aura suscité cette année nombre d’oppositions à différents projets économiques et environnementaux sur la commune. Cette

X