Menu

Un artiste vendômois à Mayotte

Un artiste vendômois à Mayotte

Olivier Durand, Vendômois, artiste peintre, sculpteur, ayant souvent exposé dans notre région est parti depuis quelques mois sous d’autres cieux, bien lointains, l’île aux parfums, Mayotte.

Professeur d’EPS en poste sur place, il continue aussi de se consacrer à sa passion en se nourrissant des odeurs, des couleurs, des saveurs de la vie mahoraise.

Faute de trouver aisément du matériel adéquat, sa façon de travailler s’épure et se diversifie car les supports  et le matériel utilisés sont plus sobres et très variés. Utilisant les matériaux locaux, il s’initie à la sculpture avec la terre de Mayotte ou aux tableaux de sable avec le magnifique nuancier de sable de Mayotte, mais aussi le pastel, le brou de noix, l’encre de Chine sur du papier kraft ou de la toile.

Mayotte, c’est aussi de magnifiques rencontres avec les artistes mahorais comme Conflit, le «sculpteur de rêves», qui partage son savoir, ses techniques, son atelier et ses expos avec Olivier Durand.

Et comme tout peut arriver à Mayotte, Thierry Boulay le président de VALDEM, en vacances là-bas, était présent lors de la remise des prix d’un concours d’artistes basé sur les matériaux recyclés et auquel a participé Olivier Durand en y présentant une œuvre en bois flotté intitulé «le Minotaure», un clin d’œil à son Vendômois natal.

De retour dans le Vendômois, quelques semaines cet été, Olivier Durand est disponible pour exposer quelques-unes de ses créations. Avis aux amateurs !

Contact : odarts.durand@gmail.com


À lire également

Plus de sport au collège

Une convention entre la mairie de Vendôme, le collège privé Saint Joseph, l’USV Tennis et l’USV Hand vient d’être signée dans le cadre d’une Classe à horaires aménagés (CHA) Sport. (...)

Bruno GANIVET prend soin de vos pieds…

Diplômé de l’école des cuirs et peaux à Paris et de l’école d’orthopédie à Marseille, Bruno Ganivet prend sa 1ère affaire en  1981 à Vendôme, avec la reprise de la Maison Leriche (...)

Jardinons nos villages

A Mondoubleau, l’action « jardinons nos villages » a pu se dérouler sur 18 mois. En octobre c’était l’heure du bilan avec le CAUE41 (Conseil Architecture Urbanisme Environnement de Loir et (...)

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'une *

X