Cet article vous est proposé par Le Petit Vendomois
Article écrit par / Publié le 14 juillet 2020
Source:https://lepetitvendomois.fr/2016/06/page/8/

USV ESCALADE

La saison se termine pour l’USV Escalade qui compte 87 licenciés actuellement. Depuis 2012, ce club possède un superbe équipement dans le gymnase des Grands Prés, un mur entièrement équipé de blocs pour pratiquer ce sport impressionnant.

Didier Deniau est un président heureux. L’USV Escalade-Les Grimpeurs Vendômois est affilié à la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade depuis ses débuts en 1992. Club de loisir et de compétition, les  créneaux horaires d’entrainements sont toute la semaine de 18h30 à 22h00 du lundi au samedi. Chaque niveau est représenté, de l’adulte débutant à l’enfant confirmé. D’abord uniquement sur les falaises de Thoré la Rochette, le club a eu plusieurs structures artificielles avant de posséder son propre mur en 2012, aux Grands Prés.

Un sport où la tête est aussi importante que le corps. Rien ne sert de tirer sur ses bras, la souplesse des jambes est primordiale, les grimpeurs devenant des acrobates, véritable jeu de déplacement et d’équilibre.

«Et puis pour la confiance en soi c’est important. Quand on grimpe, vous avez un binôme qui est là pour vous corder en cas de problème, donc les enfants ou jeunes adolescents développent le sens de la responsabilité de l’autre » souligne le Président.

Et puis le grimpeur a l’obligation de se concentrer, chaque geste est différent suivant la position des blocs, amenant en permanence une réflexion des meilleures voies à prendre.
L’USV Escalade c’est aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. En effet, des stages tout le long de l’année se font bien sûr à Thoré la Rochette mais également lors de sorties extérieurs à la région. Car même si la structure artificielle est rassurante avec son tapis de 40 cm d’épaisseur, faire pratiquer les adhérents sur falaise naturelle permet de faire découvrir  toutes les pratiques de l’escalade avec ses voies naturelles.

Côté résultat, le club de Vendôme n’est pas en reste. Ainsi Hugo Soudre, dans la catégorie minime a été qualifié cette année grâce à sa 2e place en régional, au championnat de France.

«Plusieurs jeunes promettent de se classer dans les années à venir. Nous organisons aussi régulièrement avec les membres et les nombreux bénévoles des championnats, départementaux comme régionaux.» précise Didier Deniau.

Un club qui ne cesse de grimper… dans les performances !

Site internet : usvescalade.jimdo.com
Tous les entrainements ont lieu au mur d’escalade aux Grands Prés – Vendôme
du lundi au samedi à partir de 18h30


USV TIR Sportif

Créé en 1883, la société de tir est une vieille dame à Vendôme. Exclusivement réservée aux militaires à ses débuts, la société devint mixte quand elle s’ouvrit aux civils.

Au début des années 1950, la société de tir a quasiment disparu mais c’était sans compter sur Robert Gontier qui de 1955 à 1976 a déposé des comptes rendus fictifs d’Assemblée Générale pour que le club ne disparaisse pas totalement ! En 1976, une poignée d’hommes allait lui redonner sa splendeur d’antan dont François Celerin l’un des plus actifs membres, toujours licencié 40 ans après et Président d’honneur du club.

«Le nombre de tireurs ne bougent pas actuellement au sein du club, nous sommes 130 licenciés» souligne Christian Goujon président de l’USV Tir sportif.

«Souvent après la première année les poussins deviennent plus calmes, les parents nous le disent» s’amuse t’il.

Car le tir est bien ce sport qui demande une concentration extrême.

«Pour être un bon tireur il faut être bien dans sa tête» renchérit François Celerin.

Car quand on vise, il ne faut pas penser à autre chose pour aller chercher le petit point sur la cible. Egalement avoir un corps sain demande aux tireurs de pratiquer un autre sport comme la course à pied, la natation ou le vélo.

A l’USV Tir sportif, il y a l’Ecole de tir, reconnu par la fédération et qui accueille 40 élèves. Reconnu nationalement, le club vendômois a remporté un grand nombre d’épreuves. Tout cela se fait dans la convivialité et le plaisir, le club aime fêter les anniversaires. Il existe un championnat départemental, régional et national, l’USV aligne des tireurs dans chaque épreuve et dans chaque catégorie. Le 10m reste le vivier car chaque tireur s’est exercé sur cette distance au début, même pour le 50m qui viendra par la suite.

Jusqu’à la fin de l’année François Celerin reste l’entraineur des tireurs de haut niveau mais après avoir formé dernièrement au sein du club par des stages, 6 nouveaux moniteurs, il laissera sa place après 40 ans de bons et loyaux services. «Bien sûr que je le regrette mais à 70 ans passés, les déplacements partout en France deviennent très compliquer à récupérer» conclut il. Mais avec une nouvelle équipe dirigeante, motivée «l’encadrement reste très important dans notre discipline» précise le président Christian Goujon. Apprendre à contrôler son corps dans l’immobilité la plus complète n’est pas chose aisée, la vue, la respiration et le cerveau, tout se coordonne pour viser juste. Avis aux amateurs.


USV TENNIS

La petite balle jaune est en pleine forme à Vendôme. Avec plus de 500 licenciés, Eric Régnard, président de l’USV Tennis, a des idées plein la tête pour animer ce club dynamique.

Le club de tennis vendômois entamait une refonte pour préparer l’avenir. C’est ainsi que l’année dernière, l’USV Tennis avait engagé de lourds travaux pour rénover son club house, créant un espace conviviale autour d’un bar et d’une cuisine totalement neufs. Des baies vitrées rénovés, le local totalement repeint, une terrasse aménagée, une armée de bénévoles, chaque Week-end avait donné de leur temps pour que les travaux se terminent avant Juin, date de leurs traditionnelles Portes ouvertes.

Cette année 2016, c’est à nouveau une nouveauté qui sera mis en avant le 18 juin : l’inauguration de deux terrains de padel, mélange de squash et de tennis avec 6 joueurs professionnels qui joueront des matchs d’exhibition.

«Le padel reste la grosse étape de cette rénovation du club afin de ramener de nouvelles activités, toucher un nouveau public. Avec un financement de 40% par la ville, 30% par la Région centre Val de Loire, il restait en charge 30% pour le club mais grâce à son dynamisme, 15% se sont fait en financement privé. C’est une première en région centre pour un club de tennis. Nous avons d’ailleurs des collègues qui viennent voir ces terrains pour s’en inspirer» explique Eric Régnard.

L’emplacement du padel n’a pas été non plus le fruit du hasard car juste à côté du bar, ce sport familial et ludique permet la convivialité. Le club d’ailleurs loue balles et raquettes à qui veut tester ce nouveau jeu.

Aujourd’hui, l’USV Tennis c’est 3 moniteurs à temps plein, Joël, Vincent et Richard ainsi qu’une école de tennis pour les 300 élèves les plus jeunes. L’équipe 1 sénior est en haut du classement du national3 et aligne régulièrement les performances.  Tourné résolument vers l’avenir, l’USV Tennis innove cette année en créant un créneau horaire pour le sport adapté. D’ailleurs le 18 juin, lors des portes ouvertes  une animation de 10h à 12h a été spécialement mise en avant avec des démonstrations. Une ouverture vers la différence que le président souhaite développer dans les années à venir.


USV ESCRIME

Pareil que le tir à Vendôme, l’escrime est l’un des sports les plus anciens encore pratiqué, dû notamment à sa garnison en place au quartier Rochambeau. D’ailleurs ce sport d’épée a été pratiqué jusqu’à l’évènement du Dojo dans les années 90, dans les salles du quartier militaire. Aujourd’hui, l’effectif est bien plus modeste, mais les escrimeurs vendômois n’ont pas dit leur dernier mot.

«L’escrime en ce moment est dans une phase de développement» déclare Eric Chassagne, président le l’USV Escrime et 45 ans de pratique.

En 2005, suite au départ inopiné du président de l’époque, l’USV Escrime se retrouve en mauvaise posture mais une douzaine de membres reprend le flambeau dont le président actuel et repart de zéro. En 2010 autre coup dur, c’est le président Jean-Pierre Jolivet qui décède en quelques semaines d’un cancer foudroyant. Eric Chassagne devient alors le nouveau président et remonte la pente depuis. Chercher un maitre d’arme d’abord, il le trouvera à Blois, Pascal Bizieux gérant  la salle depuis.

Les effectifs reviennent et augmentent chaque année pour atteindre cette année 33 membres. « la salle actuelle avait été prévue dés le départ du Dojo avec 4 pistes mais clairement ce n’est pas assez. Car le maître d’arme vient 1 fois par semaine et donc les cours se font avec 3 créneaux horaires de 17h30 à 21h00 le même jour » regrette t-il. Depuis 2010, le club investit chaque année dans du matériel, vêtements aux normes (300€ la tenue complète) et les armes, se constituant ainsi une réserve utile.

A l’USV Escrime, les débutants commencent tous au fleuret en initiation. «Pour bien apprendre les bases c’est entre 1 et 3 ans au minimum, les jeunes peuvent passer à l’épée ensuite» explique le Président. En effet si les fondamentaux sont enseignés au fleuret, l’épée est plus attractive car la construction de l’attaque est plus simple et en compétition, les résultats viennent plus vite.
A Vendôme, l’USV Escrime était jusqu’à deux ans encore sur de l’escrime loisir.

«Aujourd’hui nous avons essentiellement 4 tireurs qui sortent en compétition, une fleuriste et trois épéistes. L’activité commence à prendre de l’importance» souligne Eric Chassagne.

Lui qui est un véritable compétiteur dans l’âme il s’occupe de la partie compétitions, Pascal Bizieux de la partie technique. Ainsi deux noms marquent l’esprit. Le premier c’est Margot Daudin, benjamine, qui pendant toute la saison a été sur les podiums, terminant sa saison à l’épée, 3e de la Région Centre Val de Loire. L’autre compétiteur du club a été Hugo Fournie, champion 2015 ligue du Centre à l’épée en catégorie cadet (17 ans). Actuellement en passe de passer son bac, il quittera le club à la nouvelle saison pour se consacrer à ses études de médecine. «Les jeunes qui réussissent en compétition sont de véritable locomotive pour les autres. Le club retrouve du dynamisme, nous en profitons tous» conclut-il. Des perspectives pour l’USV Escrime qui finalement à la fin, touche !


Rencontre avec Kandinsky

Les jeunes de «L’Atelier peinture» du groupe CLIS/ULIS de l’IME «Les Sables de Naveil» proposent une rencontre avec Kandinsky lors d’une exposition.

Dans la réalisation de la série de tableaux qui sont exposés à la bibliothèque, il s’agissait pour les jeunes de découvrir Kandinsky et de s’inspirer d’une série de ses toiles «Einige Kreise» – Quelques cercles -1926.

Dans ce type de travail, les jeunes ont des consignes mais sont libres de toute interprétation, car cet atelier est avant tout un espace de rencontre avec le monde extérieur (l’observation, la reproduction) et le monde intérieur  (l’interprétation, l’émotion, l’imagination).

La toile «Bonhommes» a fait l’objet d’un travail collectif autour du collage, puis d’un travail individuel en peinture autour de l’image du corps où il s’agissait de respecter l’espace de « l’autre » sur la toile. Chaque jeune a choisi de représenter un personnage imaginaire.

La série «Crazy selfies» comprend des autoportraits où les jeunes ont dû utiliser toutes les techniques et matériaux découverts et utilisés durant l’année : écriture, collage, peinture, craie grasse, marker, poska… Chacun devait choisir un mot, une phrase comme base pour le fond de la toile.

Légende illustration : expo Bonhommes-toile collective


Elsa et Elair : des œuvres à quatre mains

Associer deux artistes au domaine artistique apparemment différent, croiser leur pratique pour en extraire une œuvre unique, tel est le pari de Elsa et de Elair.

Du ciment pour la première, matière qu’elle traite comme une terre malléable et vivante, de l’inox pour lui, qu’il transcende en circonvolutions ascensionnelles. Elsa Genèse, de Boursay, maîtrise le ciment, matériau industriel habituellement dédié au bâtiment.  Sauf que pour elle, il se plie à ses désirs artistiques et esthétiques. Associé aux résines qui lui donnent souplesse et résistance, le ciment se travaille telle une terre à modeler. La matière est ensuite sublimée en une sculpture dont l’armature métallique lui donne attitude et équilibre. Ses réalisations sont souvent monumentales, les corps, animaux (chevaux) ou humains, défient la pesanteur dans leur majesté brute et sensuelle. Les masses se perdent en une perspective verticale, oblique, debout ou affaissée, mais toujours dans une fierté d’exister.

Pour Elair, l’inox s’exprime par les espaces qu’il crée. La spirale ascensionnelle, sorte d’ADN s’enroulant sur le vide, explique l’acte artistique. Le cercle est la forme de la vie. La légèreté et la vibration sont les expressions du silence qu’inspire le travail de Elair.

En s’associant, les deux artistes croisent donc leurs volumes respectifs. La vie dans sa masse et ses racines transcendée par le rien et le vide créés et cernés par le métal, à travers une composition en duo, œuvre désormais unique, mêlés dans leur représentation esthétique. La lecture n’est pas une juxtaposition d’idées. Elle est composée, l’une dans le prolongement de l’autre, et inversement.

03juinToute la journée05Expo des oeuvres d’Elsa et ElairAtelier de ElairType d'événement:Arts et Culture,ExpositionsVilles:Vendôme


«Ouverture d’esprit» avec l’artiste vendômois YvanJ

Samedi 11 juin à partir de 17h, une nouvelle sculpture monumentale de YvanJ sera inaugurée sur le devant du Minotaure, don de l’artiste à la ville de Vendôme, souvenir émouvant des platanes du Quartier Rochambeau.

Affecté par les évènements à Paris de Janvier 2015 au journal satirique de Charlie Hebdo, l’idée a germé dans la tête du sculpteur sur bois.

«C’était mon instinct immédiat, même si par la suite, cela a pris des ampleurs politiques que je ne cautionne pas» précise YvanJ.

Même si le point de départ était effectivement ces attentats tragiques, l’abattage des platanes du Quartier Rochambeau en février 2015 a motivé son envie de garder une trace de la mémoire du patrimoine végétal de Vendôme. Pour ces arbres de plus de 100 ans, carte postale de 1906 à l’appui, il était inconcevable pour Yvan de ne pas garder une trace visible.

«J’ai pris des photos la veille de l’abattage, en choisissant celui qui serait le plus intéressant pour mon travail parmi les rares qui n’étaient pas malades. J’avais déjà dessiné le projet, il me fallait le concrétiser».

Après un contact avec Benoit Gardrat et Philippe Chambrier tous 2 adjoints à la Mairie de Vendôme et en charge du dossier, YvanJ s’attaque au projet, réunissant 14 partenaires privés, du bureau d’étude,  en passant par l’ingénieur béton pour le socle. Dans la démarche de partenariat, en plus des services techniques de la ville de Vendôme, Yvan mobilise également, avec l’accord du proviseur, les élèves de la formation de technicien menuisier-agencement qu’il a en charge au lycée Ampère. Ainsi par exemple la fermeture éclair est faite totalement en bois des platanes de l’ancienne caserne de Vendôme et demande une technique extraordinaire que les enfants ont magnifiquement réalisé.

«Si en plus de la formation classique, on peut amener les lycéens sur des projets qui sortent justement du référentiel mais qui restent tout de même pédagogiques avec des techniques bien précises, la motivation des élèves est décuplée» précise l’artiste enthousiaste.

YvanJ est bien à l’initiative mais comme il le dit et le répète, seul il n’aurait pu faire aboutir ce projet. Garder la mémoire de Vendôme, par une œuvre monumentale et originale, est véritablement une belle initiative de l’artiste, habitué à des sculptures qui sortent de l’ordinaire, se guidant toujours suivant les contraintes du bois pour une «ouverture d’esprit» plus que nécessaire en ces temps.

Samedi 11 juin – 17h- inauguration de la sculpture
«Ouverture d’Esprit»-Devant le Minotaure -Vendôme


Foire Expo 2016 de Vendôme

L’ambition affichée de la Foire Expo 2016 de Vendôme est d’oser la nouveauté et l’innovation ! Pour cette 2e édition, ce grand rendez-vous économique, commercial et festif ouvrira ses portes du 10 au 12 juin au quartier Rochambeau (compte tenu des intempéries récentes) et accueillera la plus ensoleillée de nos régions françaises : La Provence!
Plus de 80 exposants proposeront aux 5 000 visiteurs attendus, une vitrine commerciale éclectique et attrayante, autour des univers de la maison, de l’aménagement et de la décoration, de l’artisanat et des produits gourmands, de la mode et du bien-être.

Et qui dit foire expo, dit aussi animations…

Plus innovante et festive que jamais, l’édition 2016 propose aussi un programme riche et varié avec, entre autre, un spectacle de clowns spécialement dédiés aux plus jeunes, mais dont le second degré saura également séduire les plus grands. L’humour pour tous ne sera d’ailleurs pas en reste, avec ce célèbre «cher voisin» : Gil ALMA, alias Alain Stuck Becker de la truculente série «Nos Chers Voisins» diffusée tous les soirs sur TF1, qui sera présent pour poser pour les photos et signer des dédicaces. Côté réjouissance des sens, des «apéro-dansants» seront proposés autour du podium central de la foire.

Un visuel coloré et estival illustre la nouvelle thématique de cette édition, qui se veut festive, gourmande et généreuse, en étant placée sous le signe de la Provence, grâce à la présence du Village Provençal, véritable marché typique du Sud de la France, avec ses nombreux exposants, tous artisans ou producteurs reconnus, dont la gouaille n’a rien à envier au plus célèbre des «Marius».
Réservez dès aujourd’hui votre week-end du 10 au 12 juin pour profiter de ce rendez-vous, dont l’entrée, comme les animations sont gratuites.

Au programme…

Vendredi 10 juin
• Midi : restaurant de la foire ouvert à tous : menu provençal à l’honneur
• Toute la journée : baptêmes à poney gratuits avec les Ecuries du Vendômois
• 17H : Inauguration officielle de la foire en présence des élus et des invités
• A partir de 17h30 : apéro-dansant : Mathilde MASSARDO danse pour vous sur des airs andalous, orientaux …

foire-expo-gil-almaSamedi 11 juin
• A partir de 12h : apéro-dansant : Mathilde MASSARDO danse pour vous sur des airs andalous, orientaux …
• Midi : restaurant de la foire ouvert à tous : menu provençal à l’honneur
• de 14h30 à 17h30 : Séance photos et dédicaces avec Gil ALMA, alias Alain STUCK BECKER, de la série « Nos Chers Voisins » de TF1
• A partir de 17h30 : apéro-dansant : Mathilde MASSARDO danse pour vous sur des airs andalous, orientaux …

Dimanche 12 juin
• A partir de 12h : apéro-dansant : Mathilde MASSARDO danse pour vous sur des airs andalous, orientaux …
• Midi : restaurant de la foire ouvert à tous : menu provençal à l’honneur
• de 15h30 à 16h30 : Les Reffan’Os : Spectacle de clowns pour les plus jeunes, mais où les adultes, aussi, sont invités !

foire-expo-liste-exposants

Compte tenu des intempéries récentes, la foire exposition déménage pour investir le quartier Rochambeau
(en lieu et place du site des Grands Prés), et pour cette raison, il est possible que les numéros des stands changent.

© Copyright 2015-2020 Le petit Vendomois. All Rights reserved.

page 1/1