Cet article vous est proposé par Le Petit Vendomois
Article écrit par / Publié le 15 juillet 2020
Source:https://lepetitvendomois.fr/2017/03/

cirque Zavatta

Le cirque Nicolas Zavatta Douchet à Vendôme !

cirque ZavattaLa famille Douchet présente toute la magie du mythique clown Zavatta, un show coloré et dynamique pour petit et grand avec des artistes internationaux où s’entremêle la poésie, l’élégance et les exploits technique en proposant des nouveautés ainsi que numéros inédits !

Au programme

  • Le royaume des fauves (tigre blanc, tigre tabby, lionnes du Kenya, tigre du Bengale, lion blanc) présenté par l’indomptable Michaël Douchet
  • Sur un rythme endiablé Akacha et Alia
  • Force et Audace Duo Alexiscirque Zavatta
  • L’Orient s’invite sur la piste (chameaux, lamas, ânes africains, watoussy, bœufs d’Ecosse…)
  • Numéros aériens
  • Exclusivités 2017 : La Roue et infernale & La femme laser
  • Notre auguste de soirée Marco Mariani à retrouver tout le long de notre spectacle
  • La noblesse de la cavalerie, et bien d’autres numéros et surprises à découvrir sous la coupole étoilé de notre chapiteau.

Le cirque Nicolas Zavatta Douchet c’est aussi un parc animalier qui regroupe une quarantaine d’animaux des cinq continents.
Un petit village très cosmopolite où règne continuellement le charme de cette discipline.

Sur le parking du magasin But :
Mercredi 29 mars à 17h, vendredi 31 mars à 20h, samedi 1er avril à 15h & 17h30, dimanche 2 avril à 15h
Infos et réservations au 06 26 07 07 74

Retrouvez- nous sur Facebook : Cirque Zavatta Douchet
Site internet : www.cirquezavattadouchet.sitew.fr


permaculture

Un jardin autosuffisant

Dans son petit jardin urbain, Joseph Chauffrey a mis en place les principes de la permaculture et réussit à obtenir une récolte de 300 kg de fruits et légumes par an !

Educateur à l’environnement pour la métropole Rouen-Normandie, il forme et anime des réseaux de jardiniers, et travaille avec les professionnels des espaces verts sur les problématiques de végétalisation des villes.

Il a à cœur de partager son expérience. Pour cela, il a participé à des ouvrages collectifs sur la permaculture. Il anime également une chaîne YouTube. Près de 3700 personnes y sont abonnées, et ses vidéos suscitent un réel engouement (notamment une vidéo vue plus de 170 000 fois). Joseph Chauffrey et son jardin ont déjà fait l’objet de nombreux reportages dans les médias.

Dans son livre, Joseph Chauffrey invite les lecteurs dans son jardin urbain. Il leur dévoile, pas à pas, comment transformer leur jardin en un lieu vivant et ultra-productif grâce à la permaculture. Il cultive un potager de 25 m2 et un verger, et optimise les moindres espaces disponibles (sur le toit du garage, bottes de paille sur la terrasse, cultures verticales…).

Il propose des solutions accessibles rapides, visibles dès la première année.
Plus qu’un témoignage, une véritable expérimentation, dans un but d’autosuffisance et selon une démarche scientifique.

Auteur : Joseph Chauffrey, Collection «Facile et Bio»
Description : 120 pages ; (21 x 21 cm)
Prix public : 14€.
En librairies, jardineries, magasins bio et sur boutique.terrevivante.org


création numérique

Vagabondag(e)s jusqu’au 13 avril 2017

VAGABONDAG(e)S donne à voir de nouvelles formes d’expression artistiques, spécifiques à l’utilisation du numérique et bien dans l’air du temps.

Des bibliothèques du département associées à ce festival accueillent des artistes et empruntent les chemins de l’expérimentation de la création numérique : ateliers d’écritures collectives, conceptions de séquences d’images animées par ordinateur, remplacement de bande son par des bruitages, montage cinématographique avec une table mashup, activités d’un fablab ou banc numérique.

création numériqueMathieu Simonet, «Le kilomètre carré» : projet d’écriture collective

Poursuite du projet «Kilomètre carré» initié en 2016 sur le blog kilometrecarre.fr : Le Loir-et-Cher compte 52 habitants au kilomètre carré. Jusqu’au 19 mars, toute personne ayant un coup de cœur pour un lieu, un monument, un arbre, un banc… situé dans le département est invité à poster son texte, sa photo, sa vidéo sur le blog kilometrecarre.fr.
Ce sont 52 contributeurs qui seront tirés au sort pour élire le km2 favori sur lequel Mathieu Simonet partira en résidence d’écriture. Il y produira un texte qui participera à cette écriture collective.

Trois bibliothèques accueillent ce projet : Fréteval, Saint-Firmin-des-Prés et Selommes

• Selommes :
– Samedi 8 avril, à 10h30, à la médiathèque, lecture du texte écrit par Mathieu Simonet, et dédicaces. Rens. 02.54.23.83.34.
– Du 24 au 26 mars, élection du km2 par 52 contributeurs.
– Du 4 au 7 avril, résidence de Mathieu Simonet dans le km2 élu.

Les autres bibliothèques du Vendômois participant au festival :
• Fréteval, samedi 8 avril à 15h – Médiathèque – 02.54.82.67.29
• Saint-Firmin-des-Prés, vendredi 7 avril à 18h – Bibliothèque –  02.54.82.24.77.

Entrée libre et gratuite.
La clôture du festival se déroulera à Droué, jeudi 13 avril, de 18h à 19h30.

Retrouvez Vagabondag(e)s sur www.culture41.fr


Festival PROKINO

Festival PROKINO, Vendôme, du 3 au 7 avril 2017

Depuis 28 ans, les films sont à la hauteur de l’événement.

Avec pour cette nouvelle édition une avant-première nationale et des invités, réalisateurs et acteurs, présents lors des projections pour débattre avec le public. Le festival Prokino est devenu au fil de son existence une véritable institution dans le Vendômois.

Avec deux temps forts, l’un dédié aux scolaires en journée, et l’autre pour le grand public, le soir. Cette semaine de cinéma des pays de langue allemande se déroule du 3 au 7 avril au Ciné Vendôme. Le film « Fritz Lang » sera en première nationale à Vendôme et ouvre le festival dès le 3 avril.
Avec au programme un hommage appuyé au réalisateur Fritz Lang et la rediffusion de l’un de ses chefs d’œuvre «M le Maudit», son premier film parlant, ou encore de «Metropolis», en ciné-concert le 5 avril à 20h30. Des longs métrages plus récents, comme «Un cadeau des Dieux» d’Oliver Haffner qui clôturera le 7 avril le festival ou «Jack» d’Edward Berger, histoire touchante d’un enfant de 10 ans qui porte la culotte chez lui face à une mère totalement immature. Vingt films, fictions et documentaires sont à l’affiche pour 30 séances sur 5 jours pour découvrir ce qui se fait de meilleur dans le cinéma allemand.
PROKINO. La semaine du cinéma des pays de langue allemande, du 3 au 7 avril, Ciné Vendôme, à Vendôme. Programmation détaillée et renseignements : www.prokino.fr

Festival PROKINOLundi 3 avril

9h30 :
►Lili petite sorcière de Stefan Ruzowitzki (2009, 88’)
►Zeppelin de Gordian Maugg (2006, 106’)
►La Bande à Baader de Ulli Edel (2008, 145’)
►Solino de Fatih Akin (2002, 124’)
13h30 :Festival PROKINO
►Ricky de Kai S. Pieck (2013, 88’)
►About a girl de Kai S. Pieck (2014, 104’)
►Jack d’Edward Berger (2015, 103’)
18h :
►M. le Maudit de Fritz Lang (1931, 117’)
20h30 :
►Soirée d’ouverture : Fritz Lang de Gordian Maugg (2016, 104’)

Mardi 4 avril

9h30 :
►Nous sommes jeunes, nous sommes forts de Burhan Qurbani (2014, 116’)
►Fritz Lang de Gordian Maugg (2016, 104’)
►Lili petite sorcière de Stefan Ruzowitzki (2009, 88’)
►Comedian Harmonists de Joseph Vilsmaier (1997, 126’)
Festival PROKINO13h30 :
►Borholmer Strasse de Christian Schwochow (2014, 100’)
►Entre deux mondes de Feo Aladag (2014, 98’)
►Ricky de Kai S. Pieck (2013, 88’)
18h :
►Entre deux mondes de Feo Aladag (2014, 98’)
20h30 :
►Comedian Harmonists de Joseph Vilsmaier (1997, 126’)

Mercredi 5 avril

16h : pour le très jeune public
►Trois amis mènent l’enquête de Tony Loeser et Jesper Moller (2009, 77’)
18h :
►Han Warns, mon XXe siècle de Gordian Maugg (1999, 105’)
20h30 : Ciné ConcertFestival PROKINO
►Metropolis de Fritz Lang (1927, 153’)

Jeudi 6 avril

9h30 :
►Entre deux mondes de Feo Aladag (2014, 98’)
►Lili petite sorcière de Stefan Ruzowitzki (2009, 88’)
►Solino de Fatih Akin (2002, 124’)
►Un cadeau des dieux d’Oliver Haffner (2014, 102’)
Festival PROKINO13h30 :
►Ricky de Kai S. Pieck (2013, 88’)
►Borholmer Strasse de Christian Schwochow (2014, 100’)
►Phoenix de Christian Petzold (2013, 98’)
18h :
►Les vivants de Barbara Albert (2012, 100’)
Une soirée est organisée en partenariat avec le Comité de Jumelage Vendôme-Gevelsberg
20h30 :
►Borholmer Strasse de Christian Schwochow (2014, 100’)

Vendredi 7 avrilFestival PROKINO

9h30 :
►About a girl de Kai S. Pieck (2014, 104’)
►Nous sommes jeunes, nous sommes forts de Burhan Qurbani (2014, 116’)
13h30 :
►Borholmer Strasse de Christian Schwochow (2014, 100’)
►Jack d’Edward Berger (2015, 103’)
18h :
►Paroles de turcs de Bettina Blümner (2013, 90’)
20h30 :
►Soirée de clôture : Un cadeau des dieux d’Oliver Haffner (2014, 102’)

Tarifs :

Groupes scolaires : 4€/élève
Plein Tarif : 6€ – Tarif réduit* : 5€
Pass 4 séances : 20 € Tarif réduit* : 16€
Pass 8 séances : 32€ Tarif réduit* : 24€
* adhérents, élèves, étudiants, DE, …. avec carte

Contact :

ASSOCIATION PROKINO
02 54 73 25 73
prokino@free.fr
www.prokino.fr

CINE VENDÔME
www.cinevendome.fr


Alain Bernard

Venue d’Alain Bernard, champion olympique et champion du monde de natation

A l’occasion de la pose de la première pierre du centre aquatique des Grands Prés qui aura lieu le mercredi 5 avril, Alain Bernard, champion olympique et champion du monde de natation, partagera l’entraînement des enfants des clubs de natation et de triathlon.

En conséquence, la piscine des Maillettes n’ouvrira ses portes au public qu’à 17h.


délinquance

Des citoyens vigilants

En février, c’était la commune de La Ville-aux-Clercs et ses référents qui signaient avec la gendarmerie et l’Etat la charte visant à entrer dans une démarche de prévention de la délinquance.

Mondoubleau avait signé la première charte en janvier pour l’arrondissement de Vendôme. En mars, Oucques et Pezou feront de même. Anciennement le dispositif s’appelait «Voisins vigilants», mais quel que soit son nom, ce protocole entre le maire de La Ville-aux-Clercs, Isabelle Maincion, le préfet (représenté par le sous-préfet André Pierre-Louis), et la gendarmerie, via le major Laurent Valenchon, commandant la brigade de Pezou-Droué-Mondoubleau, vient renforcer la lutte contre la délinquance en milieu rural. Ce réseau de solidarité de voisinage à l’échelle de la commune s’appuie sur la connaissance des habitants de leur territoire.

«Un cadre partenarial qui vise en premier lieu à favoriser la prévention des incivilités et des actes de délinquance et qui repose sur quatre principes simples : le bon sens, le bénévolat, le civisme et la solidarité», explique le colonel Eric Chuberre, commandant le groupement de gendarmerie de Loir-et-Cher, à l’occasion de la cérémonie de remise de cette charte.

Resserrer les liens entre la gendarmerie et les habitants, tout en créant du lien social, c’est l’objectif du dispositif.

Etre référent de quartier, c’est également respecter les droits individuels et les libertés publiques, veiller mais ne pas surveiller et alerter la gendarmerie mais ne surtout pas la remplacer. Une charte qui se veut une aide précieuse pour être vigilant et agir dans la prévention, une véritable chaine de solidarité et d’alerte en partenariat avec la mairie et la gendarmerie.


délinquance

Sécurité et délinquance : l’heure du bilan

Infractions en baisse, mais trop de morts sur les routes.

En examinant le bilan 2016 de la délinquance, et donc de la sécurité, le Loir-et-Cher reste un département dont la délinquance demeure inférieure à la moyenne nationale, avec un nombre d’atteintes aux biens de 24,58 pour 1000 habitants (33,25 sur le plan national) et un recul de 7,7% des cambriolages par rapport à 2015.

Tous secteurs confondus, gendarmerie et police nationale, on trouve, notamment, dans les «records», 1716 cambriolages, 927 vols de véhicules, 28 vols avec armes, 132 sans armes, des coups et blessures divers (1927 dont181 violences sexuelles), 1479 escroqueries et infractions assimilées. Bon nombre de ces affaires ont été élucidées avec de forts taux de réussite.

Les infractions relevées semblent avoir diminué dans le Vendômois et la synergie entre les forces de police de Blois et de Vendôme porte ses fruits dans les résolutions d’affaires ayant un axe géographique entre ces deux cités. Les efforts de la police technique et scientifique sur Vendôme vont être amplifiés. En revanche, les violences sur personnes ont légèrement augmenté sur Vendôme et une vigilance accrue va être apportée à toute la ville, avec une attention poussée sur le quartier des Rottes.

Prévention et dissuasion vont se poursuivre dans tous les secteurs, urbains et ruraux, avec une occupation du terrain incontournable, le tout en relation avec des informations dans les collèges, lycées, les associations, en partenariat étroit avec certaines communes abritant des  entités «Voisins vigilants», sans oublier la vidéo-protection dont l’installation se poursuivra, notamment à Vendôme.

Sur le plan de l’accidentologie, le Loir-et-Cher, avec 247 accidents, 31 morts et 292 blessés (238, 27 et 300 en 2015), et des morts de plus en plus jeunes (12-24 ans), est bien mal placé. « On entre en cas de guerre », ont déclaré les autorités (préfet, procureur de la République, colonel de gendarmerie et Directeur départemental de la police) et les contrôles de tous types vont être accentués en attendant l’arrivée de nouveaux radars, dont des mobiles de type chantier…L’alcool au volant reste un fléau avec plus de 270 comparutions au tribunal par an, en moyenne, et 1730 rétentions immédiates de permis de conduire sur 20517 contrôles de gendarmerie en 2015, soit une moyenne de 8,5% environ…

Malheureusement, les deux premiers mois de l’année semblent vouloir, hélas, battre un record en matière de morts par accidents  de la route en Loir-et-Cher.

Richard MULSANS


frigolivres

«Frigolivres» à Trôo

Pour conjuguer recyclage et incitation à la lecture, «Les Mots Passants», un ancien réfrigérateur, relooké et garni de quelques livres, est installé place Sainte-Catherine.

Si vous passez par là, vous pouvez gratuitement emprunter un livre, le lire sur place ou l’emporter et le ramener quand vous l’aurez lu, ou en déposer un autre à la place.

Si l’expérience est concluante, d’autres « frigolivres » pourraient être installés ailleurs dans le village.


peintres et artistes

Recherche peintres et artistes amateurs

Le Syndicat d’Initiative de Sargé-sur-Braye recherche peintres et artistes amateurs pour l’exposition avec brocante du 9 avril 2017.

Inscription et renseignements : 02 54 72 70 01 / 02 54 72 76 94.


Lancé

Lancez-vous et dites «Ô 32» !

Le 1er avril, à Lancé, un bar associatif, «Ô 32», ouvrira ses portes. Sur une commune de 450 habitants qui n’a plus de commerce depuis un certain temps, c’est un événement.

C’est un lieu de vie et de discussion qui va renaitre de ses cendres dans l’ancien café du village «Chez Mariette», à Lancé. Il y a un an, l’idée d’un bar associatif faisait son chemin lors d’une première réunion publique à laquelle étaient conviés tous les Lancéens. L’association «C Lancé Ô 32», soutenue par le bar associatif de Landes-le-Gaulois, compte actuellement 38 membres. Elle a été créée pour gérer exclusivement le bar de l’association.

«L’ancien café, si convivial à l’époque, a été racheté par la commune. Des travaux de réhabilitation vont être engagés à la fin avril, mais le bar va quand même ouvrir dans l’atelier qui jouxte la salle du café. Sorte de bar provisoire en attendant le véritable bar associatif», explique Christophe Issenlor, président de cette jeune association.

Il est Lancéen depuis trois ans et travaille à Paris en tant qu’informaticien.

Redonner de la vie au village

Un bar associatif est à l’identique d’un cercle privé. Il faut être membre de l’association pour consommer ou s’acquitter d’une adhésion à la journée de 50 cents, facturée à la première consommation.

«Nous sommes bien sûr inscrits à la préfecture et avons les mêmes obligations qu’un bar classique en termes de lois. Limité aux vins et spiritueux, aucun alcool fort ne sera proposé. Les ouvertures du bar se feront grâce aux bénévoles, avec un planning bien défini, dans un premier temps le samedi matin de 9h30 à 12h30», souligne le président, également responsable de la Fête de la musique à Lancé.

Ce projet collaboratif se veut avant tout un lieu de vie au sein d’un village. Dans la continuité, Christophe Issenlor aimerait à long terme que cet espace permette également la création de services, comme un dépôt de pain pour les plus anciens du village. Et pourquoi pas une zone culturelle aussi, avec l’organisation d’expositions ou des futurs concerts lorsque le bar sera installé définitivement dans ses locaux, prévu à la fin de l’année ? Une belle initiative pour redonner à un cœur de village vendômois, de la vie tout simplement. Affaire à suivre !

«Ô 32», bar associatif de l’association «C Lancé Ô 32»,
ouverture le 1er avril : 32, rue Saint-Martin, à Lancé.

© Copyright 2015-2020 Le petit Vendomois. All Rights reserved.

page 1/1