Cet article vous est proposé par Le Petit Vendomois
Article écrit par / Publié le 29 octobre 2020
Source:https://lepetitvendomois.fr/2019/04/page/2/

La Chartre sur le Loir ; marché des brocs

Métiers d’art et marché des brocs à La Chartre sur le Loir

La journée des restaurateurs d’art est de retour le samedi 27 avril à La Chartre sur le Loir (Sarthe) et sera accompagnée du marché des brocs.

 

Une journée qui réunira une large sélection de professionnels de la restauration du patrimoine qui ont reçu l’héritage du savoir-faire complexe, souvent long à acquérir et qui demande patience et maîtrise.

 

 La Chartre sur le Loir ; marché des brocsOn pourra rencontrer lors de cet événement dans la salle de la mairie ou dans les différentes boutiques du village, des restaurateurs spécialisés : abat-jour, lustres, meubles, sièges, rellooking de meubles, livres, gravures, papiers, aérogommage et décapage de tous matériaux.. mais aussi couteliers, sculpteur de pierre et création en fer.

 

L’occasion de voir ou de revoir les boutiques et ateliers chartrains, l’artisan du cadre pour les encadrements, et la possibilité de découvrir les nouvelles boutiques, celle de Hervé Noras sellier-maroquinier, celle d’Agathe Occhipinti de OA creéation, créatrice de mobilier ou la galerie ZO de Stephanie et Edgardo Demalherbe.

 

La journée des restaurateurs d’art prend petit à petit sa dimension dans ce charmant village de La Chartre sur le Loir qui regroupe toute l’année de multiples antiquaires brocanteurs où l’on vient chiner de toute la région et au-delà…

 La Chartre sur le Loir ; marché des brocs

 

Mais le samedi 27 avril, le petit marché des brocs fera aussi son retour avec des brocanteurs et leurs derniers arrivages venus tout droit des dernières successions.

 

Également présence des Ets Pleuvry proposant pavés, tomettes, portes, fenêtres, volets…. bref tout ce qu’il faut pour restaurer vos vieilles demeures.

 

Vous êtes restaurateur d’art ? Vous êtes spécialisé dans les vieux matériaux ? Venez exposer lors de cette journée.

 

Contact ABAP : 0678876161 / Entrée gratuite


Les Cocottes

Le Comptoir des Cocottes, l’épicerie solidaire

Le 26 avril, Les Cocottes tiendront leur assemblée générale, quelques semaines avant de célébrer leur premier anniversaire, le 1er juin.

 

Le chemin parcouru est spectaculaire. Installée à Thoré-la-Rochette, l’épicerie solidaire est ouverte tous les jours (sauf le lundi) : du mardi au samedi de 8h45 à 12h30 et de 16h à 19h30 (fermée le mercredi après-midi) et le dimanche de 9h30 à 12h30. Une équipe bénévole et engagée, aidée d’un salarié embauché dans le cadre d’un cap’Asso, propose à la vente, au sein d’une épicerie conviviale, des produits bio et locaux à des prix accessibles pour soutenir l’agriculture durable. Fruits, légumes, vins, crèmerie, glaces, fromages, conserves, farines, viandes, charcuterie, huiles mais aussi pain, poissons et plats cuisinés… constituent la palette de la diversité proposée.

 

«Pas moins de cinquante producteurs auxquels il faut ajouter quelques grossistes. C’est vraiment dense ! Nous établissons un véritable planning avec les bénévoles qui s’engagent à consacrer trois heures par mois au magasin et à participer à une réunion mensuelle. Les gens ne se rendent pas vraiment compte mais, c’est un gros bateau à bouger !»

 

Un énorme travail effectivement car, outre l’objectif majeur d’une épicerie véritablement opérationnelle, les engagements en matière d’exigence qualitative sont prégnants avec des formations proposées aux bénévoles (dans le cadre du CRIB) mais aussi la volonté d’élargir le cercle d’actions des Cocottes avec des animations par exemple. «Nous avons plein d’idées comme l’intervention d’un apiculteur, des lectures musicales, des réunions autour de la permaculture, une bourse-troc aux graines, des ateliers de créations de décorations… Dans l’avenir, nous souhaitons nous rapprocher d’autres associations afin de mener à bien des projets transversaux et créer une dynamique collective.»

 

Riche de 36 bénévoles et de 260 adhérents, l’association s’est développée avec une véritable politique commerciale «Nous avons les contraintes du capitalisme, plus il y a de clients, plus les prix peuvent baisser. Nous ne faisons pas de profit mais il nous faut assurer le paiement des fournisseurs, des charges et des salaires. Nos finances sont saines malgré nos prix accessibles grâce aux cotisations. Nous sommes en échange constant avec les producteurs car nous avons pour objectif de soutenir l’agriculture locale comme ce maraîcher qui a pu, grâce à la production vendue par notre intermédiaire, équiper son exploitation d’une chambre froide. C’est toujours le producteur qui fixe les prix.»

 

Et, pour les clients, l’objectif est d’apporter de nouveaux goûts, des produits de qualité et l’apprentissage d’une nouvelle manière de consommer.

 

Avec tous les projets dans l’escarcelle des Cocottes, il y a fort à parier que le chemin de la prochaine année sera pluriel avec de nombreuses ramifications !


Eric Legrand ; Territoires Vendômois ; communication

La communication a un nouveau visage

C’est désormais Eric Legrand qui est en charge de la communication tant de la Ville de Vendôme que de l’agglomération Territoires Vendômois.

 

Une suite logique dans le parcours professionnel de cet énergique quadragénaire qui aime relever les défis proposés par les hasards de l’existence.
En effet, diplômé de l’Institut d’études politiques de Toulouse dans la filière «fonction publique» et titulaire d’une licence en administration publique, c’est pourtant par la communication qu’a débuté Eric Legrand, «Passionné de voitures et de sport automobile, j’ai commencé par travailler dans des magazines spécialisés comme journaliste. Une activité qui m’a conduit aux portes du groupe PSA. A l’époque, tout était à bâtir ou, tout au moins, à rendre efficient en matière de communication sur Internet.»

 

Une opportunité qui a donné à Eric Legrand l’expérience de la proximité avec l’État major d’une entreprise du CAC 40 avec des enjeux stratégiques d’importance.

 

Puis, c’est à la communication de crise que s’est confronté le jeune cadre avec la fermeture d’une fonderie et le reclassement des personnels du site d’un fabricant de moteurs.

 

Puis, changement d’horizon avec l’entrée dans le groupe Nestlé où Eric Legrand était chargé de la communication des usine Vittel, Contrexéville et Hépar «Un volet social également fort avec une implication dans la vie locale grâce au sponsoring, à l’aide aux associations…»

 

Dernière expérience dans le secteur privé, celle du textile et de la mode avec la responsabilité de la communication du groupe de prêt-à-porter français proposant les marques Cache-cache, Patrice Bréal, Morgan, Bonobo…

 

Et, pour la première fois, Eric Legrand rejoint le secteur public avec le CHU de Brest dans un contexte devenu particulièrement complexe. C’est un cabinet de recrutement qui lui a proposé le poste vendômois qui séduit celui qui, désormais, maîtrise la communication institutionnelle stratégique mais aussi la communication de crise «L’importance de l’écoute, d’apporter des réponses les plus pertinentes possible. Ma mission sera également d’accompagner les projets, les expliquer, faire de la pédagogie. La diversité des sujets à traiter tout comme rendre attractive la communication au travers des différents supports seront aussi dans la palette de mes responsabilités.»


Retour dans le giron communal

Du changement dans la continuité pour les lecteurs assidus avec le remplacement de la bibliothèque communautaire par la médiathèque communale désormais baptisée «Millefeuille».

 

Lors de l’inauguration, après quelques travaux et le questionnement des habitants pour trouver le nouveau nom de la structure, et en présence de Laurent Brillard, président de l’agglomération Territoires Vendômois, et de Monique Gibotteau, Jean Perroche, maire, a retracé la genèse de cette évolution «A la suite de la proposition de ce changement de statut au 1er janvier 2019, la commission générale du conseil municipal a accepté, un peu de force, le retour dans la compétence communale de la bibliothèque ainsi que du gymnase Pierre-de-Coubertin. En effet, si ces équipements restaient communautaires, nous n’avions plus de possibilité d’intervention sur ce que nous considérons comme structurant comme la bibliothèque, essentiel pour l’animation culturelle pour tous. Mais, nous avons réussi à transformer ce transfert en véritable opportunité pour développer une politique active en faveur de la lecture publique.»

 

Atsem à la maternelle, Nadia Terrier est désormais chargée tant de l’accueil du public que de la gestion du site et son implication a été saluée lors de cette inauguration.

Médiathèque ouverte les lundis, jeudis et vendredis de 16h à 18h, les mercredis de 10h à 12h et de 15h à 18h30.
Prochains rendez-vous : mercredis 10 avril et 15 mai avec L’heure du conte à partir de 3 ans (gratuit) et le 7 mai avec une soirée (19h30) Jeux de société pour petits et grands.


frelon asiatique

Lutte contre le frelon asiatique

Le frelon asiatique est présent en France depuis 2004. Il n’a actuellement pas de prédateur et chaque année il étend son territoire ; il est aujourd’hui très présent en Loir-et-Cher.

 

 

frelon asiatique

Il menace les populations d’abeilles mellifères mais également d’autres insectes pollinisateurs, comme le bourdon.

 

Depuis 2018, la communauté d’agglomération Territoires vendômois prend en charge à 100 % le coût de destruction des nids situés sur le domaine privé sur les 65 communes de son territoire. De nombreux partenaires impliqués dans la lutte contre le frelon asiatique nous ont apporté leur aide : le syndicat départemental des apiculteurs et les apiculteurs du territoire, le Groupement de Défense Sanitaire (GDS) et la FREDON Centre.

 

Le bilan 2018 est très positif : ce sont 191 interventions qui ont été réalisées sur 51 communes pour un coût total de 26 151 euros. Notre communauté a bénéficié d’une subvention du Conseil départemental du Loir-et-Cher pour un montant de 10 338 euros dans le cadre de la dotation départementale d’aménagement durable.

 

Pour cette année, un partenariat a été initié avec une section BTS gestion et protection de la nature du lycée agricole qui est sensibilisé à la problématique du frelon asiatique. Cinq étudiants travaillent ainsi avec la collectivité sur un projet tutoré de lutte contre le frelon asiatique.

 

Les demandes des habitants sont exclusivement prises en charge via un signalement sur le site luttefrelonasiatique@territoiresvendomois.fr ou un contact téléphonique : 02 54 89 44 68.

 

Le service sera de nouveau effectif à compter du lundi 15 avril 2019.


granny

Recettes de Granny de avril 2019

Tradition exige… à Pâques, l’agneau est sur toutes les tables
Granny vous propose de cuisiner un GIGOT d’AGNEAU avec une sauce originale et délicieuse

 

Ingrédients pour 4 personnes :
1 gigot ou 1 épaule d’agneau d’environ 1,4 kg, 4 gousses d’ail en tranches, 6 cuillères à soupe d’huile d’olive, 6 cuillères à soupe de jus de citron et de zestes finement hachés d’un citron,150ml de yaourt, 1 petit verre d’eau chaude sel et poivre noir du moulin.

 

Préparation :
Assaisonnez le gigot avec le poivre et le sel et glissez les tranches d’ail sous la peau. Laissez le reposer dans un endroit frais pendant 2h. Faites chauffer le four à 230° C et mettez y un plat avec l’huile.

 

Quand l’huile est très chaude, mettez y à cuire le gigot sur toutes les faces. Retirez-le du four après 15mn et laissez le refroidir légèrement.

 

Diminuez la chaleur du four à 190°C. Versez sur le gigot la moitié du jus de citron, la moitié du yaourt et ajoutez les zestes. Remettez le gigot au four pendant 40mn. Ajoutez le reste du jus de citron et du yaourt à la mi cuisson au moment de retourner le gigot.

 

Sortez le gigot du four, versez le verre d’eau tiède dans le plat et mélangez au liquide de cuisson.

 

Couvrez le gigot d’une feuille d’aluminium et laissez le reposer pendant 10mn avant de le découper.

 

Très bonnes fêtes de Pâques et bon appétit. Granny

 

 

Vous aimez cuisiner, vous possédez des recettes qui viennent de votre grand-mère, de votre mère ou vous avez vous-même inventé un plat, Granny vous propose de les publier !
Il suffit d’envoyer vos meilleures recettes de saison avec photo(s) par courrier ou par mail.


ferme de l’étang ; cervidés ; cerviculture

La ferme de l’étang, au cœur de la cerviculture

Seul élevage de cervidés du département, la ferme de l’étang à Epuisay, créé depuis presque 30 ans mettra à l’honneur Pâques en cette fin avril.

 

Chloé Norguet a pris le flambeau de l’exploitation il y a 2 ans, à la suite de son papa, installée sur 140 hectares le long de l’axe routier Orléans-Le Mans. En plus de l’élevage, sont réalisées, sur place, la transformation et la vente directe. Cette viande festive, consommée régulièrement à Noël, peut également se déguster tout au long de l’année avec les terrines, les rillettes, les plats cuisinés, les saucissons…

 

La ferme de l’étang, vous ouvre ses portes du 20 au 22 avril, à l’occasion de Pâques. Lors de ces trois jours d’ouverture, différentes animations telles que des visites guidées de l’élevage, des balades en calèches et des chasses aux œufs de biches sont proposées. Vous pourrez également retrouver un marché d’une dizaine de producteurs locaux afin de permettre une restauration sur place, en plus des sandwichs proposés par la ferme avec… des produits de l’élevage.

 

Par ailleurs, les produits de la ferme sont vendus dans les épiceries fines, les magasins de producteurs et Chloé se déplace sur les marchés principalement festifs et gastronomiques. Soucieuse de développer l’agrotourisme et d’enrichir les connaissances de ce milieu assez peu répandu, Chloé adhère à plusieurs organismes tels que France Passion pour l’accueil des Campings Cars, Bienvenue à la ferme, Pari fermier.

 

Contacts et réservations : 02 54 72 01 67, www.ferme-etang.com


tour du Loir et Cher

Tour du Loir et Cher 2019

tour du Loir et Cher

Du 17 au 27 avril se déroulera le 60ème tour du Loir et Cher, avec toujours cinq étapes et 25 équipes, lesquelles s’affronteront sur les routes départementales du département, et dont la 3ème étape arrivera à Vendôme vendredi 19 avril après un parcours de 210 km.

 

Etape 3 : Mer / Vendôme

 

Pour cette 3ème étape au départ de Mer, retrouvez ci-dessous le parcours en vidéo reprenant le tracé et les communes traversées :

 

tour du Loir et Cher

 

Suèvres, La Chapelle-Saint-Martin-en-plaine, Maves, Conan, Rhodon, Boisseau, Villeneuve-Frouville, Sainte-Gemmes, Épiais, Oucques-la-Nouvelle, Saint-Léonard-en-Beauce, Marchenoir, Saint-Laurent-des-Bois, Ouzouer-le-Marché, Tripleville, Manthierville, Verdes, Ouzouer-le-doyen, Brévainville, Morée, Fréteval, Lignières, Pezou, Busloup, La Ville-aux-Clercs, Villebout, Fontaine-Raoul, Bouffry, Droué, La Chapelle-Vicomtesse, Mondoubleau, Cormenon, Sargé-sur-Braye, Savigny-sur-Braye, Villiers-sur-Loir, Naveil et enfin Vendôme pour le circuit final et l’arrivée en 3 passages.

 

Tous les renseignements sur : www.tourduloiretcher.fr

 

Le mot de Laurent Brillard, maire de Vendôme

«Le Tour du Loir et Cher, épreuve cycliste incontournable du département et du territoire vendômois, fête cette année sa 60ème édition. Cette course essentielle du début du calendrier cycliste promet, cette année encore, de nous offrir un spectacle de qualité.

tour du Loir et Cher

La ville de Vendôme est heureuse d’accueillir, vendredi 19 avril, l’arrivée de la troisième étape de 210 km qui reliera Mer à Vendôme.

 

Plus longue étape de cette édition, elle emmènera les coureurs sur les routes du Perche et de la Vallée du Loir pour terminer par la montée du Tertre de la Glacière et du chemin en calcaire avant l’arrivée Avenue Gérard Yvon.

 

La ville de Vendôme a souhaité marquer l’événement en s’entourant de l’USV Cyclo et de l’Union Cycliste Vendômoise pour proposer, tout au long de cette journée du 19 avril, de riches animations sur le thème «Vendôme à vélo».

 

J’invite tous les Vendômois à venir encourager les cyclistes engagés dans l’une des épreuves emblématiques de notre département, et à profiter de cette animation sportive en famille.

 

J’adresse mes plus vives félicitations et mes remerciements aux organisateurs du Tour du Loir-et-Cher, aux bénévoles, aux associations sportives et aux agents du service
public qui assurent la qualité et la sécurité de cet évènement sportif.»

 

Laurent Brillard Maire de Vendôme
Président de la Communauté
d’Agglomération Territoires Vendômois


Printemps à la Ferme ; Bienvenue à la Ferme ; Loir et Cher

Printemps à la ferme !

Printemps à la Ferme ; Bienvenue à la Ferme ; Loir et Cher

Pour la treizième édition et dans le cadre du Printemps à la Ferme, nombreux agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme en Loir et Cher vous invitent à découvrir leur exploitation le dimanche 21 avril.

 

 

 

Vous retrouverez une diversité de produits tels que les vins des différentes appellations, les fromages, les volailles, les spécialités de noisettes, le safran et ses produits safranés, le miel et ses produits dérivés, les produits laitiers, la viande de boeuf et de veau, la viande et la charcuterie à base de porcs, de canards, de cerf, de volailles, les pâtes fermières et farine de meule, les pommes de terre, les poissons de Loire, les légumes de saison, les jus de pomme et cidre, les escargots, les glaces, les huiles et différentes graines … et également la production de laine mohair et la présentation d’élevage de percherons. Les exploitations du réseau «Bienvenue à la Ferme» en région Centre, participant à l’opération, vous proposeront des visites gratuites de leur exploitation, des démonstrations, des animations diverses, des dégustations, …Venez à leur rencontre pour découvrir leurs productions, connaître leur métier ou tout simplement passer un moment de détente et de convivialité.

 

Printemps à la Ferme ; Bienvenue à la Ferme ; Loir et Cher

 

La liste complète sur : www.bienvenue-a-la-ferme.com/centre.
Ci-dessous, liste non exhaustive.

 

Chèvrerie de la Ratellerie, GAEC Boucher-Ouvrard, à Villiersfaux, chez Corinne, Fabrice et Clément Ouvrard. Au 1 la Ratellerie. Ouvert dimanche de 11h à 18h30. Visite de l’élevage caprin de 350 chèvres avec transformation du lait en fromages de chèvres fermiers. Visites commentées à 11h, 14h30, 15h30, 16h. Nourrissage des chevreaux au biberon à 17h, traite à 17h30. Dégustation et vente de fromages de chèvre. Présence des «Glaces à la Ferme» du GAEC de la Pierre Cochée de Droué et d’un viticulteur.
02 54 77 44 76, fabrice.ouvrard3@wanadoo.fr.

 

Ferme de l’Etang, élevage de cervidés, lieu-dit L’Etang à EPUISAY. Samedi 20 avril (10h-18h), dimanche 21 (10h-18h) et lundi 22 avril (10h-15h). Nombreuses activités : chasse aux oeufs de biches, visite guidée de l’élevage, marché de producteurs, balades en calèche… Nouveau : possibilité de manger sur place. Rens. au 02 54 72 01 67. Cliquez ici pour lire notre article.

 

Ferme du Boël, famille Noyau, 2 Le Boël – 41310 NOURRAY. 02 54 77 04 39. gaecleboel@wanadoo.fr, www.volailles-boel.com. Ouvert le dimanche 21 avril de 10h à 18h.
Visites détaillées de l’exploitation par Etienne et Phlippe Noyau, à travers la visite de la ferme et des différentes productions : volailles, asperges vertes, noyers, céréales avec approche sur
la biodiversité. Parcours les oiseaux de nos fermes. Vente à la ferme. Aire de pique-nique. Accueil de camping-cars dans la nuit du samedi au dimanche.

 

Ferme de la Faubonnière, à CHEMERY. Elevage de canards gras, poulets de ferme, bovins de race Limousine et agneaux Solognots. Visite des élevages. Visite du laboratoire de transformtaion. Restauration sur place.
02 54 71 81 77, contact@fermedelafaubonniere.com, www.fermedelafaubonniere.com.

 

Mohair du Grand Chambord, à la Martinière, Mont-Près-Chambord. 06 7366 67 51, www.mohairdugrandchambord.fr, mohair.grandchambord@orange.fr.
Ouvert samedi et dimanche, 14h-18h.
Venez découvrir un élevage atypique : les chèvres angora, production mohair. Vous serez en contact direct avec les chèvres et assisterez à des ateliers de tri et feutrage.


St Agil ; Cheptel Aleikoum ; salon des vins

Poison d’avril, l’esprit du (bon) vin et de la fête

Dimanche 21 avril, aux Beauvais sur la commune de St Agil, lieu de résidence circassienne du Cheptel Aleikoum, se tiendra la 3e édition du salon des vins bio et naturels.

 

Saint Agil, où des artistes se sont installés, d’abord à l’abri de caravanes puis au cœur de maisons acquises au fil des ans, s’est enrichi de la nouvelle génération née sur place. Des enfants mais aussi des spectacles, des animations inventives… une nouvelle dynamique, en un mot.

 

Désormais, le village et, plus précisément, le chapiteau du Cheptel accueille, une fois par an, un salon du vin bio et naturel nommé, avec un clin d’œil, Poison d’avril, sous l’impulsion du comité des fêtes. Treize vignerons seront réunis pour faire découvrir – avec modération – les saveurs des vins bio et naturels, locaux mais pas seulement. Les papilles voyageront jusqu’à l’Aude en passant par le Bordelais. D’autres acteurs de la gastronomie seront également présents pour proposer de la charcuterie, des fromages… qui feront les délices des visiteurs pour lesquels des tables auront été installées.

 

«Nous ne sommes pas des intégristes du bio. Nous avons à cœur de faire découvrir des vins produits naturellement dans une dynamique de protection de la vigne, un travail en vendange manuelle, sans intervention mécanique. Une méthode qui change le goût car aucune feuille ne vient perturber le processus. Quant à la vinification, pas d’ajout, pas de filtre, rien pour stopper la fermentation. C’est donc le produit de ce travail exigeant que nous voulons faire découvrir aux visiteurs.»

 

Mais, avec le Cheptel, rien ne se termine sans spectacle et ce poison d’avril ne peut se terminer qu’en musique. A partir 19 h, The Goaties et Pineapple prennent le pouvoir sur scène et entraîneront immanquablement les visiteurs devenus spectateurs sur la piste de danse et devenant, de ce fait, de véritables acteurs de la fête.

 

Dimanche 21 avril aux Beauvais à Saint Agil (Couëtron-au-Perche) de 10 h à 18 h, salon des vins bio et naturels avec artisans et producteurs gastronomiques locaux.
A 19 h, concert de clôture avec The Goaties et, à 22 h, concert de Pineapple. Entrée : 5 €.

© Copyright 2015-2020 Le petit Vendomois. All Rights reserved.

page 1/1