Cet article vous est proposé par Le Petit Vendomois
Article écrit par / Publié le 13 juillet 2020
Source:https://lepetitvendomois.fr/2019/05/page/3/

école de musique de Vendôme ; Amis du Conservatoire de Musique

Autour du clavecin

Dimanche 19 mai, à Vendôme, Les Amis du Conservatoire de Musique de Vendôme présentent les professeurs de flûte à bec, de flûte traversière, de guitare, de hautbois, de basson, de cor et de violon, de l’école de musique de Vendôme accompagnés par Vincent Grappy au clavecin.

 

Ce concert autour du clavecin a pour but de récolter des fonds pour financer l’achat d’un clavecin pour les élèves de l’école de musique de Vendôme.

 

Plusieurs professeurs de l’école de musique de Vendôme participeront à ce concert et seront accompagnés par Vincent Grappy au clavecin.

 

Nelly Cheveau, au chant, les rejoindra pour deux morceaux.

 

Les professeurs participants sont les suivants : Arnaud Laurent (flûte traversière), Olivier Poulain (hautbois), Jean-Pierre Allard (guitare), Isis Vincens (violon), Rodolphe Génesta-Pialat (cor), Thierry Renoncé (basson), Marieke Rigterink (flûte à bec).

 

Au programme : Johann Sebastian Bach (prélude de la première suite – guitare solo), Johann Sebastian Bach («Aus Liebe» – chant, flûte à bec et clavecin), Georg Philipp Telemann (Suite sol mineur – Ouverture – hautbois, basson et clavecin), Georg Philipp Telemann (Tafelmusik – Largo et allegro – violon, flûte traversière, flûte à bec, guitare et basse continue), Giovanni Battista Sammartini (Sonata 4-adagio et allegro – flûte traversière, flûte à bec et basse continue), Dietrich Buxtehude (Herr, wenn ich nur dich hab – chant, violon, flûte traversière et basse continue), Georg Philipp Telemann (Concerto en fa majeur- cor, flûte à bec et basse continue), Antonio Vivaldi (concerto en sol mineur -andante molto, larghetto, allegro – flûte traversière et guitare), Georg Philipp Telemann (Sonate en trio en mi mineur, andante et vivace – hautbois, violon et basse continue), Georg Philipp Telemann (Concerto en la mineur, adagio et allegro – hautbois, violon, flûte à bec et basse continue)

 

Dimanche 19 mai, 17h, église Sainte Madeleine à Vendôme.

 

Prix du billet: Tarif unique à 5€ et entrée gratuite pour les élèves de l’école de musique de Vendôme et les moins de 12 ans.
06 19 91 33 53


Société Musicale de Villiers

Une vieille dame musicale toujours d’actualité

Dirigée depuis près de trente ans par Odile Mésange la Société Musicale de Villiers sur Loir fêtera cette année ses 150 ans avec plusieurs manifestations dont celle du 18 mai avec la Garde Républicaine.

 

La Société Musicale de Villiers sur Loir a vu le jour en 1869 et a obtenu un premier prix au Concours international de Musique de Paris en 1872. L’harmonie a toujours été en activité, avec des périodes plus difficiles que d’autres. Un grand festival en avait déjà fêté le centenaire en 1974. En 150 ans, plusieurs chefs se sont succédés à la direction, dont pour les derniers Gaston Soussieux, Marcel Bedu, Pierre Jumert, l’actuel président. Traversant tout le XXe siècle malgré le désastre de la première Guerre Mondiale (sept musiciens disparus), la Société Musicale de Villiers sur Loir organise des soirées théâtrales, de grands festivals de musique et participe à plusieurs concours (le dernier en 2007).

 

Aujourd’hui, l’harmonie compte une vingtaine de membres, de 11 à plus de 86 ans, les premières musiciennes ayant fait leur apparition dans les années 70. Des «piliers» en assurent la base, puisque beaucoup de musiciens ont 30 ans d’activité au sein de l’harmonie et certains même plus de 60 ans. Une petite école de Musique a été créée afin de faire découvrir la musique aux enfants. D’ailleurs, le répertoire musical est volontairement très éclectique, du classique à la variété, en passant par le jazz, les musiques de film, les œuvres originales pour orchestre d’harmonie.

 

Cette passion commune pour la musique dans une ambiance conviviale rassemble ces musiciens amateurs chaque semaine, dans la très récente salle dédiée à la musique de «L’Artésienne» à Villiers. L’harmonie anime bien sûr son village, Villiers, lors des manifestations commémoratives mais également à l’occasion de tous les événements de l’année comme la fête traditionnelle de la Saint-Gilles ou des rencontres avec des harmonies locales.


Vox Pop ; chorale

Vox Pop, la chorale du Vendômois qui chante en rythme

Une chorale au rythme fou. Qui chante et, en même temps, qui bouge, façon gospel, pour que les pieds et les mains trouvent le juste tempo. Ça vous transporte, vous auriez même envie de danser avec eux et pourquoi pas de les rejoindre.

 

Le jeudi soir, c’est le jour de la semaine à ne pas louper, le jour des répétitions. Ils sont une trentaine sur la cinquantaine que compte la chorale, alignée face à Maïana Rosier, chef de chœur bien connu des Vendômois. Au début et depuis 2013, date de création de cette formation, Vox Pop commence toujours par se chauffer la voix comme toutes les chorales me direz-vous mais, ce qui change, en plus de la bonne humeur et des rires de ces chanteurs et chanteuses, c’est qu’ils commencent à battre la mesure avec leurs mains d’abord puis avec leurs pieds pour finir par les deux en même temps et dans des rythmes différents. Ça réchauffe et cela vous entraîne très vite, le plaisir de les écouter, de les voir s’amuser et prendre du plaisir tout en travaillant sérieusement. Vous pouvez même postuler pour rejoindre Vox Pop, on saura vous accueillir et vous faire connaître cet univers séduisant de bonne humeur. Une petite audition est juste demandée auparavant pour déjà savoir si vous savez chanter juste et surtout si vous avez le rythme.

 

En ce mois de mai, Vox Pop propose au Centre Culturel de Lunay de vous faire partager leurs chants Gospel, Jazz, Pop world et variété française lors d’une soirée. Pas de thème défini pour ce nouveau spectacle mais par contre beaucoup de chansons nouvelles, une sorte de challenge pour renouveler le répertoire. Une bonne occasion de les découvrir ou de les redécouvrir.

 

Vendredi 17 mai-20h30-Centre Culturel de Lunay
Renseignement : lamuzattitude.association@orange.fr /
06 72 38 40 07


LEGTA de Vendôme ; Lycée Agricole ; Vendôme

Un homonyme fermier

Des lycéens s’investissent pour leur établissement avec la production d’un journal interne «Le P’tit Fermier» dans le but de développer la communication sur les activités réalisées au sein du LEGTA de Vendôme.

 

Les élèves ressentaient une frustration sur le manque d’échanges au sein de la structure scolaire concernant les actions menées, surtout que le Lycée est dynamique et propose diverses sorties, activités extra-scolaires. Plusieurs élèves de la section STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant), accompagnés par l’équipe pédagogique et soutenus par la direction décident de produire un journal interne «Le P’tit Fermier». Constance, assistante d’éducation, à l’initiative du projet et un petit comité de 6 élèves collaborent dans l’intention de mettre en avant les différentes animations accomplies dans chaque classe et section du Lycée Agricole de Vendôme et ainsi resserrer les liens entre les différents acteurs de l’établissement.

 

Dans les colonnes du journal différents thèmes sont abordés, la culture, le sport, des portraits pour mettre en avant le personnel de l’établissement et comme le souligne Zakarya, «il n’y a pas que l’agriculture !». La création de ce journal permet également aux lycéens de s’investir dans la vie du Lycée «nous n’avons pas l’impression de venir au lycée uniquement pour les cours» fait remarquer, très justement Appolline. Certes, le bac est à préparer et à obtenir en cette fin d’année pour nombre d’entre eux mais rendre plus attractif la venue au lycée est d’autant plus enrichissant surtout pour ces internes présents du lundi au vendredi en continu.

 

Si nous leur demandons pourquoi ils ont choisi ce nom, la réponse est unanime «nous avons pensé au Petit Vendômois». Quel honneur ! Le journal est visible en version numérique sur la page Facebook de l’établissement : LEGTA de Vendôme.


Société Départementale d’Agriculture ; comice agricole ; Savigny sur Braye ; Savigny

Comice agricole 2019 à Savigny sur Braye

Le nord du département aura son comice cette année. Et il se tient à Savigny sur Braye, fief du commissaire général de la Société Départementale d’Agriculture, Jean-Claude Séguineau. Il promet d’être le comice des records avec la présence d’animaux comme jamais ! Les visites « pré comice » permettront de mettre en avant tant l’agriculture conventionnelle que les innovations marquantes.

 

Société Départementale d’Agriculture ; comice agricole ; Savigny sur Braye ; Savigny

 

Cliquez ici pour connaître tout le programme, les exposants…


Nuit européenne des musées

Nuit Européenne des Musées samedi 18 mai à Trôo

Inaugurée en 2005, la Nuit européenne des musées mobilise un nombre toujours plus important de musées, sur le territoire national comme en Europe. A cette occasion, concerts, spectacles, expositions ou animations culturelles à un public chaque année plus nombreux.

 

Nuit européenne des muséesTrôo, «La cave du vigneron» (rue Haute) : L’éco-musée de la Vigne et des objets anciens sera exceptionnellement ouvert et gratuit entre 18h30 et 23h. Rens. 06 79 08 83 71, tourisme.troo@gmail.com, trootourisme.jimdo.com
Ce nouveau musée est composé de deux parties :

 

– la première rappelle que le village était un village de vignerons autrefois et que des vignes viennent d’être replantées à Trôo grâce à Benoît Savigny (notre vigneron local). Le musée explique et présente les trois appellations de la vallée du Loir (Côteaux du Vendômois, côteaux du Loir et Jasnières), leur cépage, leurs caractéristiques, etc. De plus, on y explique aussi ce qu’est la vigne, comment on la cultive, comment on récolte le raisin et comment fabrique t’on du vin.

 

Des objets du vigneron sont exposés. Ils nous ont été donnés ou prêtés. On explique à quoi ils servaient ou servent encore… Venez aussi découvrir la collection de tire-bouchons anciens.

 

– la seconde partie du musée est consacrée aux objets anciens de la vie quotidienne. On découvre plusieurs objets ou ustensiles qui ne servent plus aujourd’hui ou presque plus mais qui ont connu leurs heures de gloire…

 

Ainsi, on pourra voir et apprendre l’histoire d’anciens moulins à café, de cafetières émaillées, de bouteilles d’eau de Selz, de pipes, de pichets, de jumelles, de boites en fer anciennes, d’anciens appareils-photos…. Chaque objet a une histoire.


Histoire ; Traces de l’Histoire en Perche & Haut Vendômois ; Perche & Haut Vendômois ; Traces de l’Histoire

L’Histoire vous est dévoilée en Perche & Haut-Vendômois

Parfois insoupçonnée, curieuse, fameuse, cachée ou incontournable, l’Histoire est partout autour de vous et ne demande qu’à être dévoilée. Animations pour les petits comme pour les grands, pour les familles ou les érudits ce programme s’adresse à tout le monde sans exception.
Alors sautez le pas, et partez sur les Traces de l’Histoire en Perche & Haut Vendômois !

 

Samedi 18 mai à 14h30 : Balade lecture à Bouffry
Partez à la découverte du patrimoine naturel et des paysages si typiques du Perche, laissez-vous raconter la nature par Catherine Gautier. Sur 7km, la nature vous sera présentée avec poésie et passion.

 

Histoire ; Traces de l’Histoire en Perche & Haut Vendômois ; Perche & Haut Vendômois ; Traces de l’Histoire

 

Navette depuis la médiathèque à Fréteval à 13h45 (nombre de places limitées, réservation obligatoire). Prévoir chaussures de marche et vêtements de pluie.

 

Réservation obligatoire : 02 54 82 67 29 ou 02 54 82 74 91
mediatheque@cchv41.fr

 

Organisateurs : Office de Tourisme intercommunal du Perche & Haut Vendômois en partenariat avec la Médiathèque La Fonderie et le Département 41.

 

Samedi 1er et Dimanche 2 juin :
Conférences itinérantes à Villebout
Lors du week-end de commémoration et à l’occasion du 75ème anniversaire de la Libération, on honore la mémoire des résistants et des aviateurs étrangers qui ont été recueillis en 1944 dans la forêt de Bellande.
Replongez-vous au cœur de l’Histoire, en suivant une visite sur les pas des résistants.

 

Sur un parcours d’environ 1km, les guides sauront vous faire vivre les étapes d’arrivée jusqu’au camp.

 

L’Office de Tourisme intercommunal du Perche & Haut Vendômois, en partenariat avec le Mémorial aux aviateurs alliés et l’Office de Tourisme communautaire de Cloyes-les-Trois-Rivières travaillent ensemble pour vous proposer une offre riche en découverte lors de ces deux jours de fêtes et mémoires.

 

Retrouvez le programme complet du 75ème anniversaire du camp de Bellande sur le site : www.memorial-aux-aviateurs-allies.org
Informations : 02.54.82.35.01 – otihv@cchv41.fr

 

Deux autres dates sont également à retenir : A Fréteval, dimanche 22 septembre pour une journée hors du commun au château féodal et samedi 5 octobre avec un spectacle de contes autour du chemin de César et les légendes gallo-romaines. Plus de détails dans une prochaine édition du Petit Vendômois.

Retrouvez l’ensemble de la programmation et ses informations dans le magazine «Sur les Traces de l’Histoire» ou sur : www.cphv41.fr.


Saint Joseph ; Vendôme

Saint Joseph de retour du Mexique

Partis fin mars, les douze lycéens de Saint Joseph à Vendôme sont revenus d’un voyage scolaire de 15 jours au Mexique, une belle aventure qui a débuté bien avant de partir et qui restera gravée dans les mémoires de ces jeunes comme des adultes accompagnants.

 

«Un voyage extraordinaire» résume Rodolphe Ndong Ngoua, professeur d’Espagnol et initiateur de l’échange entre le lycée de Vendôme et l’université de Guanajuato au Mexique qui chapeaute 11 établissements du secondaire. Un enthousiasme qui fait plaisir à voir pour une grande première, un voyage sur le continent Américain pour l’établissement scolaire Saint Joseph. «Nous sommes un lycée plutôt modeste en taille et nous avons été accueillis pour ce premier échange de façon grandiose comme les ambassadeurs de France auraient pu l’être» s’émerveille le professeur.

 

En effet, de grandes salles où près de 400 à 500 personnes sont venues les rencontrer. Visites de sites naturels comme archéologiques, prises de paroles, repas pris en commun, l’expérience fut totalement nouvelle pour les lycéens français qui étaient accueillis chez leurs correspondants, eux mêmes venus à l’automne en France les rencontrer. «Lorsque des visites étaient organisées, nous étions bien sûr avec un guide mexicain mais l’idée était que les élèves prennent la parole pour mieux comprendre la langue. J’aménageais des pauses afin que les lycéens puissent s’exprimer et poser des questions. Je vous assure qu’en terme de progrès de compréhension, il est énorme, je l’ai vu et le voit en classe depuis» détaille t’il. Ce déplacement, réussi grâce notamment à un partenariat signé avec l’université, a été préparé depuis maintenant un an, les élèves et leurs professeurs multipliant les manifestations et actions pour réduire le coût du voyage. Et comme résultat, un apprentissage de la vie, du respect et du travail d’équipe où les plus motivés ont pu décrocher ce voyage.

 

Parmi les accompagnants, Sabine Pringault, professeur SVT au Lycée depuis deux ans, s’est montrée très intéressée par cet échange, notamment pour développer sa passion pour des amphibiens, l’axolotl que l’on ne trouve qu’au Mexique et menacé d’extinction. «J’ai mis en place un élevage dans ma classe d’axolotl, sorte de salamandre aquatique que l’on ne trouve quasiment plus à l’état sauvage et qui vit dans les lacs d’eau douce très calcaire vers Mexico ». Elle utilise son élevage de façon pédagogique pouvant de la 6e à la 3e exploiter ce drôle d’amphibien. «Que ce soit pour traiter le développement des êtres vivants en 6e comme étudier le cycle de la reproduction en classe de 4e, c’est un animal qui s’adaptera suivant les cours» détaille Sabine Pringault. Regrettant de ne pas en avoir vu cette fois-ci dans son état naturel, elle compte bien pouvoir lors de prochains échanges étudier la réintroduction de l’axolotl. Car effectivement ce premier voyage n’est que le début d’une longue série…


St Oustrille

St Oustrille veut faire peau neuve

Dimanche 19 mai, à Montoire, l’association de Sauvegarde de l’Eglise de St Oustrille organise une journée découverte du savoir-faire et d’animations diverses au profit du projet de rénovation de l’église St Oustrille.

 

Une journée du savoir-faire sur la place J.F. Piron, avec la participation d’artisans exerçant des métiers rares ou anciens, tailleur de pierre, couvreur, charpentier, sculpteur sur bois, sur pierre, relieuse, tapisserie, brodeuse au fil d’or….

 

Cette journée festive commencera par la présentation du projet et du site à 10h30, suivi à 11h par une conférence avec Anne-Marie Llanta, directrice du CAUE (Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement). Présentation de Saint Greluchon.

 

A 12h, pour ceux qui le souhaiteront, un repas (jambon à la broche cuit au feu de bois et accompagnement, boisson et dessert) sera servi au prix de 10€ sur réservation seulement avant le 11 mai avec paiement par chèque libellé au nom de l’association de Sauvegarde de l’Eglise de St Oustrille et à envoyer à : Jean-Louis Garigue, 10 Promenade du Haut Valleron, 41800 Fontaine les Coteaux.
(rens. 06 88 64 28 17). Attention places limitées.


Rubik’s Cube

Finale colorée et aux six faces à Vendôme

Vendôme a accueilli l’année dernière pour la première fois, la finale des championnats de France interscolaires de Rubik’s Cube. Une expérience qui se renouvellera au Minotaure ce 17 mai où l’on attend 450 compétiteurs.

 

Initiée par Jean-Christophe Deledicq, organisateur du Concours du «Kangourou des maths», le plus grand jeu scolaire au monde avec plus de six millions de participants, cette finale des championnats de France par équipe et par établissements scolaires se jouera entre six collèges sélectionnés de toute la France. Inventé au début des années 70 par Ernö Rubik, le Rubik’s Cube a connu dans les années 80 une forte progression avant de perdre de son intérêt. C’est au début des années 2000, que la tendance est revenue et plusieurs concours ont alors émergé, mettant ce petit objet aux six faces colorées à nouveau sur le devant de la scène.

 

A Vendôme, le show de cette finale faite de rapidité et de stratégie d’équipe sera à nouveau au rendez-vous. Car former 50 cubes le plus vite possible par 50 jeunes de la même équipe en trois passages sur scène, est un réel défi.

 

La finale qui se disputera à Vendôme demande de la concentration, de la dextérité et bien sûr un esprit et de la stratégie d’équipe, certains commençant les premières faces du Rubik’s cube, d’autres terminant les autres faces. L’année dernière, le collège Jules Ferry d’Ermont dans le val d’Oise avait gagné, cette année tout est remis en cause avec les sélectionnés. Suspens jusqu’au bout…

 

Vendredi 17 mai – Minotaure à Vendôme – Entrée gratuite – à partir de 12h30 jusqu’à 17h

© Copyright 2015-2020 Le petit Vendomois. All Rights reserved.

page 1/1