USV Natation impatiente

Malgré l’attente insoutenable de l’ouverture du centre aquatique de Vendôme, l’USV Natation garde le moral, notamment grâce à une subvention exceptionnelle.

 

Beaucoup de monde pour cette 2e assemblée générale des deux coprésidentes, Marie-Pierre Augier et Sophie Pires. Une saison 2018-2019 qui devait voir l’ouverture du nouveau centre aquatique. «Les multiples dates annoncées puis reportées, nous ont fait passer par bien des sentiments : espoir, déception, impatience, agacement mais surtout ont occasionné un nombre d’heures colossale de travail, de concertations, de recherches de solutions et de nuits blanches» soulignait Marie-Pierre Augier. L’USV natation avait même envisagé le licenciement de William Guilloteau, nouveau salarié depuis un an au Club. Alors s’engageait la constitution d’un dossier de préjudices demandé par Pascal Brindeau dès décembre 2018 avec un budget prévisionnel modifié afin d’anticiper les difficultés financières qui se profilaient et la mise en place d’actions pour trouver des recettes supplémentaires. «Les économies et les manifestations supplémentaires nous ont dégagé environ 15.000€ auxquelles il faut ajouter une subvention exceptionnelle de 26.473€ accordée le 5 mars par Territoires Vendômois» poursuivait Sophie Pires. Une somme qui permet au club de démarrer la saison 2019-2020 en aidant à couvrir les dépenses de début de saison.

 

Côté vie de club, Wilfried Gruel a complété sa formation «Nagez Forme Santé» auprès de la Fédération, ce qui permet d’accueillir un public présentant des pathologies nécessitant la pratique de la natation. L’école de natation marche fort pour les jeunes licenciés. Le club compte également un nombre important de jeunes bénévoles pour la natation de course comme pour la natation artistique. «Cet engagement montre que les valeurs que nous transmettons et défendons au sein du club perdurent». Le Sport adapté s’est également développé où, là encore, Wilfried Gruel entouré de deux services civiques de l’USV – Union d’Associations, Fabien et Alexandre, a constaté les progrès et l’épanouissement des enfants en situation de handicap mental, intellectuel et psychique.

 

De nouveaux projets comme une section Water-polo, une école aquatique pour les enfants à partir de 4 ans devraient enfin voir le jour avec l’annonce pour décembre de l’ouverture du centre aquatique qui attend début octobre la mise en place de son nouveau filtre. «A l’arrivée dans la nouvelle piscine, nous rouvrirons les inscriptions afin d’atteindre l’objectif des 450 adhérents, nécessaire au maintien de nos salariés» détaillait marie-Pierre Augier. L’assemblée Générale se terminait par les remerciements faits à la mairie pour avoir choisi de garder en régie le fonctionnement du nouveau centre aquatique, le service public plutôt que le privé afin d’être davantage à l’écoute des besoins du club.




Concours International de Belcanto Vincenzo Bellini

Des candidats exceptionnels venus du monde entier en lice pour la 9ème édition du Concours International de Belcanto Vincenzo Bellini !

 

Cette année encore cette neuvième édition aura lieu à Vendôme, les 8 et 9 novembre, à l’Auditorium Monceau Assurances.

 

Le Concours, dont la particularité est d’être la seule compétition dédiée exclusivement aux voix et répertoire belcantistes, doit sa notoriété internationale à son exceptionnel niveau et au choix de ses candidats, sélectionnés aux quatre coins du monde, et dont tous les Premiers Grands Prix font la Une des plus prestigieuses distributions internationales, à l’instar de Pretty Yende ou Roberta Mantegna, pour ne citer qu’elles.

 

Parmi plusieurs centaines de candidats se présentant aux rigoureuses auditions de sélection organisées en France et dans le monde entier, une quinzaine seulement sont retenus chaque année. Un jury prestigieux aura la difficile tâche de choisir celui ou celle qui portera encore très haut les couleurs du Belcanto. Le Public aura lui aussi son mot à dire en décernant son Prix au candidat de son choix.

 

L’édition 2019 est promise cette année encore à bien des découvertes et surprises !

 

Un rendez-vous immanquable pour les amoureux de grandes voix lyriques !

 

Concours International de Belcanto Vincenzo Bellini – 9ème édition
Auditorium Monceau Assurances – 1 avenue des Cités unies de l’Europe
41 100 Vendôme (face à la Gare TGV)
Vendredi 8 novembre à 19h00 et Samedi 9 novembre à 20h00

 

Infos pratiques :

Billetterie disponible
• en ligne sur billetweb.fr (« Concours Bellini »), sur la page d’accueil du site officiel
www.bellinibelcanto-internationalcompetition.com
• ou sur place 45 min avant le début de chaque épreuve*.
Informations et réservations : musicarte-org@live.fr / 06 09 58 85 97
Prix des places : Pass 2 soirées : 30€
Demi-Finale : 15€ (-12 ans : 10€) / Finale : 20€ (-12 ans : 15€).
Collations proposées pendant les entractes et délibérations. Parking disponible dans l’enceinte du Campus.
*Dans la limite des places disponibles.




Arville : Festival « très Trait percheron » !

Afin de clore une belle saison 2019, avec une hausse de visiteurs supérieure à 10%, la commanderie d’Arville propose des balades en calèches les vendredi 1er et samedi 2 novembre.

 

Ces balades seront réalisées avec les chevaux percherons d’Estelle et Josiane Mulowsky installées à Saint-Agil : une belle occasion de (re)découvrir le patrimoine paysager et architectural autour de la commanderie, ou tout simplement de passer un bon moment en famille. Des membres de l’association accompagneront ces promenades d’une présentation du territoire. Les balades seront accessibles à tous les visiteurs de la commanderie d’Arville détenteurs d’un ticket d’entrée du site.

 

La commanderie d’Arville rejoint ainsi le Festival «Très Trait Percheron», un festival créé à l’initiative de l’écomusée du Perche dans l’Orne. Organisée depuis l’an dernier, cette manifestation s’ouvre en 2019 à tous les acteurs du Perche historique, dont fait logiquement partie la commanderie d’Arville de par son histoire. Durant ce festival, il s’agit de mettre en évidence le percheron, ce cheval de travail emblématique du Perche, et de partager et faire partager cette culture entre habitants et visiteurs. La commanderie d’Arville, avec ses anciennes écuries pouvant accueillir jusqu’à cinquante chevaux, participe naturellement à la manifestation. L’apparition du cheval percheron est d’ailleurs reliée à l’histoire des Croisades, les Comtes du Perche ayant réalisé des croisements avec le cheval oriental au retour de la 1ère croisade après 1099.

 

Infos pratiques :
• Vendredi 1er et samedi 2 novembre, de 14h à 17h : balades en calèches accessibles aux visiteurs sur présentation d’un ticket d’entrée du site. Durée : 15 min.
• Accès aux bâtiments et jardin médiéval : 5€
• Accès aux musée, bâtiments et jardin : 8€
• Tarif réduit enfants et étudiants : 5€ (musée, bâtiments et jardin)
• Ouverture de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h30 (balades en calèches de 14h à 17h)

Renseignements au 02 54 80 75 41
Ouvert tous les jours, de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h30
www.commanderie-arville.com – facebook.com/commanderiearville




La CCI 41 joue la carte du recyclage

2,5 tonnes de vieux matériels informatiques collectés à Blois, avant Vendôme.

 

S’il n’y avait rien d’existant à ce jour pour le recyclage, sans réutilisation possible, des matériels informatiques, hors-services, des entreprises, qui ne peuvent s’en débarrasser comme des particuliers auprès de certaines associations de recyclage et récupération, ce ne sera plus le cas grâce à l’opération lancée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Loir-et-Cher (CCI41).

 

Audrey Hennebert, conseillère environnement et développement durable à la CCI 41 (un nouveau service qui s’ajoute à ceux déjà existants), a coordonné la logistique de cette première grande collecte. Après des contacts établis avec toutes les entreprises importantes, dans un premier temps, de Blois et de la couronne, dès juillet, pour expliquer la démarche, la façon d’opérer et le fonctionnement de la collecte, le grand jour est arrivé. Un camion a chargé, le 10 septembre, l’équivalent de 21 palettes d’écrans, tablettes, disques durs, accessoires classés D3E, soit déchets d’équipements électriques et électriques, soit près de 2,5 tonnes, sur le parvis de la Maison des Entreprises. Avant leur départ pour Montluçon, lieu de leur traitement définitif par l’organisme Écologie, financé, dès les achats desdits matériels par l’éco-participation. Dans l’Allier, ils seront démontés, démantelés, traités et recyclés, sans aucun réemploi possible !

 

Le secteur de Vendôme sera collecté lors du prochain Téléthon qui permettra de redistribuer un versement de fonds proportionnel au poids de la collecte réalisée en Vendômois.

 

Il est temps de se pencher sur l’inventaire des trésors enfouis dans les entreprises…de la vallée du Loir.




32e fête des arbres, salon de l’artisanat et de la gastronomie

Samedi 2 et dimanche 3 novembre, les passionnés de jardinage se retrouveront à Morée pour la 32e manifestation automnale dédiée orchestrée par le comité des fêtes.

 

Jusqu’en 2017, cette «Fête des arbres» se nommait «Foire aux arbres» mais cet intitulé était devenu pomme de discorde avec son homologue de Sandillon dans le Loiret qui a désormais préempté la terminologie grâce à une antériorité de neuf années mais aussi à un dépôt de la dénomination à l’INPI.

 

Désormais, Gérard Vinsot et son équipe ont choisi de renommer leur week-end végétal, « La Fête des arbres » dont ce sera la 2e édition.

 

Au programme des festivités, une cinquantaine d’exposants à l’extérieur avec pépiniéristes, horticulteurs, arboriculteurs et autres producteurs de bulbes et éleveurs de rosiers. Mais aussi, des représentants des métiers autour du jardin comme des fabricants d’outillages traditionnels, concepteurs de serres, créateurs de balançoires et autres nichoirs…

 

Depuis plusieurs années, les bénévoles du comité des fêtes ont souhaité également mettre à l’honneur l’artisanat authentique et original. Et, ils ne seront pas moins de trente artisans à présenter leur métier très loin de la production d’articles de séries.

 

ACTIVITES DURANT LA FETES DES ARBRES

ACTIVITES EN INTERIEUR : plus de 26 artisans/artistes
vitrailliste – designer potier
gravure sur ardoise, terre cuite
sculpture de tissus
créatrice de bijoux
créatrice de sacs à main
créateur produits d’ambiance
rénovation de meubles…

 

GASTRONOMIE
champagne, vins, escargots, miel, confitures, terrines poissons de Loire..

 

ACTIVITES EN EXTERIEUR : plus de 40 exposants
tailleurs de pierre
réalisation artistique par Mohamed, souffleur de verre
Société d’horticulture de Loir-et-Cher
permaculture
grillage de cacahuètes «Au goût d’Antan»
démonstration de vannerie
les pépiniéristes et leurs judicieux conseils…

 

Aux STANDS COMITE DES FETES :
fabrication de jus de pommes de « La Petite haie », avec casse-pomme et pressoir
fabrication de boudin de campagne par Aurélien
châtaignes, bernache du Vendomois, crêpes maison
buvette/restauration «grillades/frites» sous chapiteau chauffé (le comité des fêtes se réserve la restauration)

 

ANIMATION :
Durant ces deux jours, l’animation sera assurée par Denis avec le car-podium du Conseil Départemental du Loir-et-Cher.
Tombola, jeux questions/réponses.
Entrée, parking gratuits.

 

A la bibliothèque, durant ces deux jours, des animations « AUTOUR DE L’ARBRE » auront lieu.




Pas d’âge pour le billard

Louis Génot reçu à la mairie avec honneur pour confirmer qu’il n’y a pas d’âge pour jouer au billard.

 

Né à Vendôme le 25 septembre 1925, soit 94 ans jour pour jour, Louis Génot reçoit un trophée pour son engagement toujours actif au sein de l’USV Billard. «Inscrit au Club de billard depuis ma retraite en 1986 comme cadre chez De Dietrich, je désirais une occupation et ne pas rester seul à la maison. Je m’y rends en moyenne 2 fois par semaine et je m’aperçois bien que la vieillesse est là lorsque je ne peux plus faire certains coups comme monter sur le billard pour des billes bien précises» s’amuse le nonagénaire lors de ses remerciements aux élus, aux membres du club et à sa famille venus saluer ce licencié hors du commun.

 

Organiste en l’église de la Madeleine jusqu’en 1990, Louis Génot a toujours aimé le piano, ayant vécu chez sa grand-mère vendômoise et professeur de piano. Parcourant la campagne, il a aussi, avec son groupe, introduit le gospel dans les paroisses vendômoises. Pour le billard, il se souvient avoir joué avec son père mais c’est réellement à la retraite qu’il le découvre. Il affiche aujourd’hui 33 ans de pratique ! « Lorsque je viens au club, parfois je ne joue pas mais par contre j’y rencontre toujours des amis » conclut Louis Génot.




« Guichet Santé 41 » à Blois

Le guichet Santé 41 a ouvert à Blois pour le respect des droits des usagers

 

Écouter, Informer, Orienter, Accompagner figurent en premier, dans le cahier des charges du nouveau Guichet Santé 41 (Usagers, vos droits) ouvert à Blois, pour toute la région Centre-Val de Loire.

 

Afin d’améliorer ou de tenter d’améliorer, ensemble, avec une équipe formée pour cela, les parcours de santé de tout citoyen ayant fait appel à la médecine et connaissant des « problèmes » administratifs, pour faire respecter ses droits et lui permettre de s’orienter dans les différentes voies de recours possibles, si nécessaire, ensuite, entre autres pistes.

 

Situé rue du Gouffre, près la Grande Poste, et facilement accessible, ce guichet n’a que deux autres équivalents en France. Sa vie sera donc auscultée et suivie pendant les deux ans de son galop d’essai en souhaitant qu’il puisse perdurer au moins 5 ans.

 

Issu de la loi de modernisation du système de santé français, ce guichet d’accompagnement des plaintes et réclamations en santé (GAARS), recevra, en toute confidentialité, celles et ceux qui viendront avec ou sans rendez-vous (conseillé toutefois !) de 9h30 à 12h30 et de 14 à 17 heures, les lundis, mercredis et vendredis.

 

Un numéro d’appel gratuit (08 01 90 22 16) et un autre classique (02 54 58 66 23) fonctionneront, du lundi au vendredi, de 9 à 17 heures, tout comme le mail (contact@guichet-sante-41.org) ou le site internet (www.guichet-sante-41.org).

 

Claire Lemettre, cheffe de projet, et son assistante administrative, Natacha Ulmi, sont à pied-d’œuvre depuis le 16 septembre dernier et l’inauguration, le 23 septembre, a permis de faire connaître ce lieu qui risque d’être très fréquenté et dont la nécessité sera prouvée, rapidement, tant il est parfois, difficile, pour un usager de s’y reconnaître dans les labyrinthes plus que sinueux des paperasseries et des administrations.

 

Le comité directeur de ce GAARS est composé d’Olivier Servaire-Lorenzet, président du CTS 41 et directeur du centre hospitalier Simone-Veil de Blois ; Élisabeth Levet, présidente de la formation spécifique Expression des usagers ; Danièle Desclerc-Dulac, présidente de France Assos Santé-Centre-Val de Loire, et Romain Laniesse, coordinateur régional France Assos Santé-Centre-Val de Loire.




il est venu le temps des citrouilles et des esprits farceurs

Retrouvez les différentes animations pour Halloween et les vacances scolaires

 

Cliquez ici pour visualiser les manifestations.




Nouveau commandant du SDIS 41

Impressionnante prise d’armes à la caserne des sapeurs-pompiers de Blois-centre pour le nouveau commandant du SDIS 41 (Service départemental d’incendie et de secours de Loir-et-Cher), le colonel Christophe Magny, récemment arrivé de Corse-du-Sud, après le Maine-et-Loire, ligérien, pour succéder à Léopold Aigueparse, parti à la retraite.

 

Marc Fesneau, ministre des relations avec le Parlement ; les députés Stéphane Baudu et Guillaume Peltier ; le maire de Blois, Marc Gricourt ; le président du Conseil départemental, Nicolas Perruchot ; Pascal Bioulac, président du conseil d’administration du SDIS 41 ; divers élus et responsables des grands services…entouraient le Préfet Yves Rousset qui a remis, officiellement, le drapeau tricolore à «Lancelot 41», nom de code-radio du nouveau chef des quelque 2.000 sapeurs-pompiers de Loir-et-Cher, dont 205 professionnels.

 

Des délégations d’Eure-et-Loir, d’Indre-et-Loire, de la Nièvre, mais aussi de Corse-du-Sud avaient rejoint leurs collègues loir-et-chériens, avec une équipe d’intervention cynophile de Nogent-le-Rotrou (28).

 

La feuille de route a été décrite à Christophe Magny qui aura, notamment, pour mission de coordonner tous les services en vue d’une mutualisation régionale pour les appels d’urgence et alertes, à coordonner avec les services ambulanciers, pour le bien-être et la prise en charge rapide des victimes, quels que soient leurs traumatismes.

 

La sécheresse a été évoquée avec ses sinistres consécutifs et il faudra tout entreprendre en prévention pour maîtriser, bien en amont, tous les risques.

 

Le Centre de formation de Vineuil, enfin, devra être utilisé au maximum de ses capacités et possibilités afin de le rentabiliser au mieux.

 

Âgé de 50 ans (né à Djibouti en juin 1969), le colonel Magny, marié et père de deux enfants, présentant des épaules carrées d’athlète, semble prêt à relever la défi qui l’attend en Loir-et-Cher, où nous lui présentons tous nos vœux de bienvenue…




La souffrance n’est pas toujours une fatalité

Quatre ans après le diagnostic de cette maladie qui l’emmurait progressivement dans son propre corps, Eric Crosnier est parti le 29 août, quelques jours avant son anniversaire. Le docteur Fortuné Bitsindou, médecin de l’équipe mobile de soins palliatifs, a été présent jusqu’au bout.

 

«En plus de 30 ans d’exercice professionnel, jamais, je n’avais vu autant de monde pour accompagner une fin de vie dans de telles circonstances… Dans la cour, dans la maison, dans sa chambre : pour lui dire au revoir, lui rendre un dernier hommage en étant présents jusqu’à son dernier souffle : de très nombreux amis, toute la grande famille, ses infirmières et amies et particulièrement sa femme Sophie, Lucile et Antoine leurs deux enfants, allongés à ses côtés, le caressant, comme pour qu’il ne prenne pas froid en prenant ce train sans retour.»

 

Effectivement, Sophie, sa femme, qui l’a soutenu admirablement pendant les quatre ans de cette terrible maladie, lui a fait bénéficier d’un sens de l’organisation hors du commun. «Éric a eu une chance inouïe d’avoir à ses coté une femme remarquable et exceptionnelle. J’en ai été le témoin direct durant les huit derniers mois qui ont suivi ce jour, où Éric accompagné de Sophie sa femme, sur les conseils de Sophie Di Pompeo, cofondatrice de l’association UPSYV (Unité de Psychosomatique du Vendômois), est venu me voir pour me faire part de ses directives anticipées selon les principes de la loi Léonetti-Clays, et surtout de pouvoir bénéficier d’une sédation profonde et continue à la phase terminale de sa maladie tel que le stipule cette loi du 2 février 2016. Et c’est ainsi, que notre association a tout mis en œuvre pour apporter du réconfort à toute cette petite famille en faisant intervenir Valérie Bigot, socio-esthéticienne pour des massages à domicile, Flora Bonenfant, professeur de musique et artiste de cirque, pour accompagner particulièrement Antoine en grande difficulté devant ce qui allait advenir de sa vie sans son père. L’autre Éric, le mari de Valérie Bigot qui a offert un magnifique tour de Renault Alpine à Éric, alors qui ne tenait plus sur ses jambes… »

 

Ainsi, Éric, après quatre ans de grandes souffrances, est parti paisiblement un soir d’été, en s’endormant, dans son lit, chez lui, entouré des siens, enfin délivré de ce qu’il qualifiait en écrivant péniblement sur son téléphone quelques minutes avant d’être endormi, de «véritable torture» en rajoutant qu’il avait «fait le deuil de sa vie».

 

Toute cette souffrance, n’aura pas été vaine. En effet, de toute cette aventure humaine est né «le rêve d’Antoine» : projet proposé par l’UPSYV, reconnu et soutenu par l’ARS (Agence Régionale de Santé) et la DRAC (Direction Régional de l’Action Culturelle) de la région du Centre Val de Loire, avec un financement pour permettre à tous les enfants mineurs dont l’un des parents est gravement malade d’être mis en lien avec un artiste (musiciens – artiste de cirque – conteurs – magiciens – etc.). «J’en profite pour remercier Céline Hodimont, Directrice de Carrefour Market, qui nous soutient très activement et également financièrement sur ce projet entre autres. Aujourd’hui, l’association UPSYV, projette d’acheter le véhicule qui servait à transporter Éric dans son fauteuil roulant afin, d’une part de continuer à faire vivre Éric pour ses proches, et de l’autre d’en faire bénéficier à d’autres personnes dans le cadre d’un projet dédié. J’en profite pour remercier toute la famille d’Eric et Sophie Crosnier, et tous leurs amis. Je tiens à remercier tout particulièrement Blandine et Anthony Chaumontel de Val de Loir Injection, pour toute l’aide financière et diverse qu’ils nous proposent.»

 

Les dons pour l’achat de l’E.R.I.C.’V. sont à adresser à l’UPSYV, siège social: hôpital de Vendôme 98, rue Poterie 41100 Vendôme.
Ils sont déductibles des impôts. L’UPSYV est reconnu d’intérêt général depuis le
27 août 2017
upsyv41vendome@gmail.com
UPSYV Tél. : 06 21 45 51 61

 

Vendredi 8 novembre, à Vendôme, super loto, animé par Alain Animation.
Dans la grande salle du Minotaure, à 20h.
Ouverture des portes à 17h30. 3000€ de bons d’achat, partie spéciale 700€, Bingo 200€.
Au profit des personnes gravement malades, à l’hôpital de Vendôme-Montoire ou à domicile et leurs familles.
Org. par l’ass; UPSYV