Cet article vous est proposé par Le Petit Vendomois
Article écrit par / Publié le 4 août 2021
Source:https://lepetitvendomois.fr/actualites/

Festival de Montoire du 10 au 15 août


Sougé 1870-187, un week-end festif à la recherche d’une mémoire effacée

Sous l’égide de l’association «Prochain arrêt, Sougé», du 27 au 29 août, à la vieille église d’Artins se déroulera une grande manifestation fin XIXe autour du thème de la guerre de 1870 qui marqua la région de combats, de mouvements de troupes et d’occupation. Expositions, conférences, lecture spectacle, personnages costumés, repas champêtre… un week-end festif et dédié à la mémoire.

 

«Parce que la ruralité c’est vivant, ça bouge et c’est bien», l’association «Prochain arrêt, Sougé» fondée en 2018, par une poignée de Sougéens revenus sur leur terre natale ou récemment installés, donne de la visibilité à Sougé quel que soit le projet et crée un espace de rencontre au sein du village. C’est de l’histoire que l’on va parler avec cette manifestation prévue fin août, un sujet qui tient à cœur à Catherine Bonneau, présidente de l’association. «En assistant à une conférence à La Chartre-sur-le-Loir sur la Guerre de 1870, je me suis intéressée à cette période qui frappa notre village. Des anecdotes qui ont traversé l’histoire pour revenir 150 ans après à nos oreilles. Du coup je propose à l’association nouvellement constituée de creuser ce qu’a été la réalité. Nous nous sommes plongés dans cette période, nous avons récupéré beaucoup de choses, aux archives départementales, des écrits surtout car innombrables à l’époque, des listes d’habitants du village qui ont été indemnisés avec le motif de leur dédommagement» détaille la présidente.

 

De fait, il y avait beaucoup en matière pour en faire un grand événement avec le village animé en costume pour certains, une exposition en fond, des conférences diverses sur cette période si particulière, un dîner champêtre mis en scène par la boulangerie-pâtisserie Denis Despins et le boucher-traiteur Kevin Bourgeois, tous deux de Sougé.

 

Une lecture-spectacle également, sous la direction d’Isabelle Ganz, comédienne, metteuse en scène et sougéenne, jouée le samedi et le dimanche, un spectacle debout et en lecture active avec des mouvements, de la musique et des chansons. « J’ai composé à partir du travail historique de Catherine Bonneau une trame en recherchant des textes contemporains comme Victor Hugo, des textes politiques comme ceux de Gambetta mais également des lettres de correspondance, comme celles de Georges Sand et Flaubert qui décrivent toute cette période bouleversée. Un spectacle joué que par des professionnels » poursuit Isabelle Ganz. Tout le Week-end sera filmé par Olivier Golibrodski pour en faire un film souvenir.

Une manifestation qui va faire revivre la vallée du Loir à la fin du XIXe !

 

 

Sougé 1870-1871 / A la recherche d’une mémoire effacée
Du 27 au 29 août – Vieille église d’Artins à Artins – Rens. 06 03 24 89 26
prochainarretsouge@gmail.com
site : https://sites.google.com/view/1870-1871-soug-dans-la-tourmen/


Des sciences à ciel ouvert au lycée Ronsard

Une espèce d’orchidée, protégée dans plusieurs régions de France et classée « préoccupation mineure », parsème les espaces verts du lycée Ronsard à Vendôme.

 

Lors de leurs dernières semaines de cours, les élèves du lycée Ronsard ont pu admirer la floraison d’Ophrys Apifera, plus communément appelées orchidées abeilles. Une première au sein de l’établissement car ces fleurs subissaient chaque année les tontes d’entretien des espaces verts.

 

C’est à la demande de professeurs de Sciences de la Vie et de la Terre qu’un périmètre balisé a été mis en place dès le mois de mars avec l’aide des éco-délégués pour protéger ces orchidées. Selon les explications de Monsieur Caillette et de Madame Tardif, professeurs de SVT, la particularité de l’orchidée abeille est sa pollinisation par les abeilles.

 

En effet, cette orchidée sécrète une molécule odoriférante volatile qui attire les abeilles et son cœur semblable à une abeille est trompeur pour les mâles… D’une hauteur de 20 à 40cm, ces plantes tubéreuses qui peuvent aussi s’autoféconder poussent sur des sols souvent calcaires. Leurs graines doivent être en symbiose avec un champignon du sol. L’orchidée abeille fleurit dans nos régions entre avril et juin.

 

L’idée était pour les éco-délégués du lycée Ronsard de faire un time laps montrant la croissance et la floraison de ces fleurs. Dommage que cette intention ait été freinée par le contexte sanitaire obligeant des cours hybride et l’impossibilité de concrétiser un quelconque projet. Souhaitons que les orchidées abeilles embellissent à nouveau les parterres du lycée l’année prochaine afin que ce projet puisse voir le jour !

 

Emmanuelle Coutrey


Lisle fête la St Jacques

Située sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle et halte jacquaire réputée, la commune de Lisle fête son saint patron, Jacques, samedi 24 juillet.

 

A cette occasion, le programme – toujours dans le respect des règles sanitaires en vigueur – sera riche en animations :

Tout d’abord, l’église restaurée sera inaugurée à partir de 16h, suivie d’un cocktail.
Puis, une marche ludique en famille sera proposée à 17h30. S’ensuivra la traditionnelle messe patronale en l’église Saint-Jacques à 19h.
Le soir, à partir de 20h, le village vibrera au son de la musique et l’on pourra se restaurer en plein air grâce à une restauration ambulante.
Enfin, à 22h, un son et lumière dans l’église donnera l’apothéose de cette journée festive.

 

Plus de renseignements : 06 20 09 01 58 / 02 54 73 21 15 / mairie.lisle@wanadoo.fr


«Les Charmilles», mini-musée de Jean-Pierre Salès

Un musée qui, par ses objets exposés, résume plus de 100 ans du métier de boucher-charcutier à Vendôme. Anecdotes, photos, objets du métier… tout est authentique et de la même famille sur quatre générations. Visite guidée au sein d’un métier qui se perd par Jean-Pierre Salès, maître des lieux.

 

A la retraite officielle depuis 2018, Jean-Pierre Salès est intarissable sur son métier de charcutier-boucher-traiteur. Personnage haut en couleur qui a géré deux établissements à Vendôme, sans compter le camion pour les tournées et le marché. « Mon arrière-grand-père, Georges vendait des petits cochons ou de jeunes oies dans un panier sorte d’enclos en osier que l’on peut voir dans le mini-musée. Mon grand-père, René fut tripier, volailler et charcutier, on aperçoit encore la peinture de l’enseigne, faubourg Saint-Bienheuré et mon père, Pierre, fut boucher à la même adresse, la boutique est elle-aussi visible dans le faubourg. C’est là que j’ai fait mon apprentissage et tenu la boutique à partir de 1984 avant de la transférer avenue Gérard-Yvon en développant la partie traiteur avec ma femme Mireille. Chaque génération a fait évoluer l’affaire familiale » détaille Jean-Pierre Salès personnage bien connu des Vendômois, sympathique, jovial et empathique.

 

C’est lors du confinement qu’il commence à ranger tout ce matériel retrouvé au grenier, un matériel précieux accumulé depuis des générations et qui témoigne du métier, de l’évolution également de la corporation. Chaudrons, malles, carriole, billots, trancheuses, vieilles enseignes,… des objets qui témoignent de toute une vie de labeur dans ce mini-musée du nom «Les Charmilles situé à la sortie de Meslay sur la route d’Areines, dédié à ses deux fils Julien et Sébastien et ses cinq petits-enfants, sorte de mémoire du temps passé. « L’entrée de mon musée se fait sur réservation et est gratuite mais tous les dons que je pourrais recevoir seront reversés à Alzheimer41, association dont je suis membre actif depuis cinq ans en m’occupant au Bon Secours avec d’autres bénévoles, pour libérer les familles deux après-midis en prenant en charge les malades » conclut le boucher au grand cœur.

 

 

 

Mini-Musée «Les Charmilles» à Meslay 

ouvert mercredi-jeudi-vendredi et samedi de 14h à 18h

sur réservation : Jean-Pierre Salès 06 08 70 66 30


Une statue bientôt inaugurée

Le projet porté par l’association Compostelle 41 va bientôt aboutir avec, en juillet, l’inauguration de la statue « Un pèlerin vers Compostelle » dans la zone piétonnière de Vendôme.

 

Jacques Colas peut se réjouir. En effet le nouveau président de Compostelle 41 va enfin poser la statue de ce pèlerin, un projet de longue haleine que l’association porte depuis plus de deux ans. Covid oblige, la cérémonie fut reportée même si les accords des différentes institutions, telles que les Architectes des Bâtiments de France, ont pris du temps quant à l’emplacement de cette œuvre en métal grande d’1m80 de l’artiste montoirien Giovanni Scarciello. « Depuis décembre je suis sur ce dossier, l’artiste ayant rendu l’œuvre commandée sur dessin en temps et en heure. Une belle aventure qui se termine mais cela a été compliqué avec tous les services administratifs pour son emplacement. C’est dorénavant acté, la statue sur son socle sera fixée au niveau de la passerelle, en face la maison de retraite des Tilleuls, lieu du passage des pèlerins qui traversent la ville de Vendôme avant de filer sur Château-Renault puis Tours » détaille Jacques Colas.

 

Une œuvre qui représente donc un pèlerin avec une coquille à ses pieds, symbole du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle et sur laquelle on retrouve les 1553 km, distance qui sépare par les chemins, Vendôme de Saint Jacques de Compostelle en Espagne. Vendôme est l’un des passages de ce pèlerinage, non loin de la statue se trouve la chapelle qui porte également ce nom. De plus, en cette année jacquaire, cette statue et sa bénédiction ainsi que son inauguration le jour même de la Saint Jacques soit le 25 juillet sont des symboles avec résonance pour tous les pèlerins et amoureux du chemin.

 

Inauguration de la Statue «Un Pèlerin vers Compostelle» de l’artiste Giovanni Scarciello
Dimanche 25 juillet rue du puits à Vendôme (Passerelle Jean Monnet)
Bénédiction 10h15 / Inauguration 10h30 (Petite randonnée prévue avec un rassemblement à 9h15 sur le parking du cimetière du Clos de Vendôme et à 9h30 départ vers le Centre-ville sur le chemin de Compostelle via le Château de Vendôme)

Renseignements : https://www.compostelle41.fr/


Arville : fête médiévale estivale

La commanderie templière organise la 12e édition de sa fête médiévale estivale ce Dimanche 18 juillet, pour une nouvelle traversée dans le temps. Spectacles acrobatiques, fabliaux humoristiques, reconstitutions historiques, animations pour les enfants seront proposées toute la journée pour un moment festif, à savourer en famille.

 

Troubadours et acrobates de la compagnie «Al Cantara MaXXimuS» sont présents tout au long de la manifestation pour nous régaler de leur musique festive et de leurs acrobaties. Durant leur spectacle «Akrobazia» s’enchaînent tours de force et musiques exaltées. Les artistes clôturent l’évènement avec leur spectacle aérien, «Ayeri», un numéro de haute volée faisant la part belle aux séances de trapèze fixe, de mât chinois et de tissu aérien.

 

 

Les saltimbanques de la compagnie «Gueule de loup» déroulent un spectacle d’humour au ton décalé, «Le tournoi de Gustave et Cunégonde», mettant en scène deux personnages improbables.
«Les Regrattiers d’Histoire», invitent le public à goûter le quotidien du peuple des villes en déployant un authentique «campement-village» du XVème siècle totalement ouvert au public, immersif et riche en activités et démonstrations. Exposition de tentes reconstitutives, initiation aux jeux médiévaux, explications autour de l’alimentation, démonstration de danse médiévale, restitution de l’univers du tripot du XVe siècle, mises en scène d’objets du quotidien sont présentés toute la journée.

 

D’autre animations sont prévues à destination des enfants : ferme d’animaux, ateliers «voûtes», etc.
Et pour rehausser les couleurs médiévales de la manifestation, les visiteurs en costume du Moyen-âge bénéficient également d’un tarif réduit à l’entrée. Attention : seuls les costumes de pied en cap permettent de bénéficier d’une réduction le jour de l’évènement (une simple couronne ou un simple heaume ne suffisent pas…).

 

Cet évènement est programmé dans le cadre de Festillésime 41 et bénéficie du label Nouvelles Renaissance(s] en Centre-Val de Loire. Tout le programme, présentations et vidéos des compagnies sont à retrouver sur le site internet de la Commanderie d’Arville et sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram).
Restauration sur place.

 

Tarifs : 7€/adulte. 5€/adolescent et étudiant. 3€/enfant (6-12 ans). Gratuit moins de 6 ans. Tarif réduit pour toute personne en costume médiéval.
Dimanche 18 juillet, 10h-18h30. Fête médiévale à la Commanderie d’Arville. Rens., résa., 02 54 80 75 41

ou sur www.commanderie-arville.com


« Le Loir en Fête ! » à Bonneval

Le Pays Dunois et le Pays Vendômois organisent, en alternance un événement annuel autour de la nature afin de faire la promotion de tout ce que peut offrir le territoire à ses habitants et aux touristes sur une journée festive !

 

Depuis 2017, le Pays Dunois et le Pays Vendômois, si proche et reliés par le Loir, organisent conjointement, une journée festive qui est l’occasion de faire la promotion à tous les habitants de ce même territoire des multiples activités ludiques mises en place, qu’elles soient privées ou associatives.
Ainsi dimanche 18 juillet, toute la journée à Bonneval, «Le Loir en fête !» prendra place sur deux sites : le parking de la Grève (à côté de la Capitainerie) et le Moulin du Pont. Les producteurs locaux, les professionnels et les associations avec de multiples animations, vous attendent pour partager en famille toutes ces activités proposées gratuitement. Un petit train fera la navette entre les 2 sites. Découvrir ou redécouvrir sa région en une seule journée et sur un même lieu, «le Loir en Fête !» célébrera le tourisme de nature tout en s’amusant.

 

Que ce soit des randonnées encadrées à vélo et éco-rando ou des promenades en calèches dans la cité médiévale, des baptêmes de poney, de l’initiation autour du Loir de paddle, de canoë-kayak ou de la pêche, chacun trouvera son activité. Sportif ou pas, il y en aura pour tous les goûts, pour le bien-être des séances autour du Yoga ou du taïchi, pour les plus petits des jeux en bois, pour les passionnés de littérature l’organisation de lectures itinérantes en plein air par des comédiens, des sorties avec un naturaliste pour apprendre la biodiversité, une tyrolienne pour les sensations et de l’initiation au cordage de spéléologie ou à la montée d’arbre, tout sera ludique, une journée rythmée par la musique, l’art et la sensibilisation à l’environnement !

 

L’occasion aussi de tester un nouveau produit d’expérience touristique qui verra son lancement ce même jour et pourra être testé en direct : l’escape game extérieur patrimonial. A partir d’une application gratuite sur votre smartphone qui sera votre guide, il vous faudra résoudre des énigmes historiques en parcourant la ville de Bonneval et qui pourrait inspirer un grand nombre d’autres villes.

 

Enfin, durant cette journée, le visiteur pourra contempler la beauté des paysages à son rythme, le «slow tourisme», avec également des artistes présents pour admirer leur dextérité à peindre la ville. Ateliers et expositions seront ouverts toute la journée.
Dans le Dunois comme dans le Vendômois, la nature se décline sous différentes formes pour le plus grand bonheur de tous !

 

 

Dimanche 18 juillet, Bonneval (28), 9h-18h, «Loir en Fête !», entrée gratuite, retrouvez le programme et toutes les activités sur www.pays-dunois.fr

 


Festival Essertinages 2021

Samedi 10 juillet, à partir de 16h, aura lieu une nouvelle édition de la journée de festival de musique Essertinages, au hameau de l’Essert à la Ville-aux-Clercs.

 

Après une édition 2020 faisant la place belle aux cuivres, c’est dans les reliefs des Balkans qu’il vous sera proposé de voyager cette année : Rémi Delangle, co-fondateur du festival revient à l’Essert avec sa clarinette et son groupe Émirs. Les musiciens vous feront découvrir les musiques traditionnelles des pays d’Europe de l’Est aux origines tzigane et klezmer.
En première partie, vous entendrez la Clique de la Ville-aux-Clercs ainsi que des jeunes talents de la région. Les musiciens présents vous feront une démonstration commentée des différents instruments pour les faire découvrir aux petits et grands !

 

Comme l’année passée, les musiciens professionnels et amateurs de la région seront invités à se joindre aux Émirs pour plusieurs morceaux partagés tous ensemble…
N’hésitez pas à prendre contact si vous souhaitez participer à l’événement, recevoir les partitions, ou apporter votre aide !

 

Prix libre à partir de 5€ (2€ enfant)
Buvette et restauration sur place, pensez à prendre gobelets et vaisselle

Réservation recommandée sur
helloasso.com/associations/essertinages


La Nuit musicale à Vendôme

Vendredi 9 juillet, de 18h30 à 1h, la ville de Vendôme organise un événement musical festif et gratuit. Les bars et restaurants participant à l’opération accueilleront des concerts dans l’enceinte de leur terrasse et de leur établissement. La Banda Jean lancera les festivités dans les rues de la ville.

 

La programmation :

 

O saveurs réunionnaises : Les oreilles dans le plâtre (Pop-rock)La Cappadoce : Diffusion de musique en intérieur-extérieur
Burger Squad : DJ Nick (Mixage)
Le Saint-Martin : Calibre 12 (Rock) + Tochpoutrn (Mixage)
Café de la ville : Guido Zatilla
Central Bar : DJ
Comédie : DJ Bariz (Mixage) + Momo the Dog (Électro house)
L’Ascot : Diffusion de musique en intérieur-extérieur
Ô Bar à vin : Baltazar
L’Adresse : Non précisé
Espace 102 : Notre maison brûle et nous regardons ailleurs
La Bonne Ambrée : Escale sonore…

 

liste non exhaustive
Pour assurer la sécurité de cet événement, l’hyper centre sera fermé à la circulation. Le marché du vendredi matin sera conservé toute la journée. Les véhicules ne seront pas autorisés, exceptés ceux des habitants de la place Saint-Martin. Le respect des règles sanitaires sera strictement appliqué (distance entre les tables, places assises, etc.)

© Copyright 2015-2020 Le petit Vendomois. All Rights reserved.

page 1/1