Menu

Edito de Juillet 2018 : Sécurité rentière ?

Edito de Juillet 2018 : Sécurité rentière ?

Depuis janvier, nous savions que le gouvernement allait, dés le 1er juillet, abaissé la limitation de vitesse sur les routes départementales et nationales (bidirectionnelles sans séparateur central) de 90 à 80km/h. Depuis cette annonce, beaucoup d’encre a été versés, chacun s’exprimant pour ou contre cette mesure. «Une décision courageuse pour sauver des vies» pour la Ligues contre les violences routières, «toujours plus de répression et de sanction» pour l’association 40 Millions de conducteurs. Chacun de se renvoyer des chiffres et données contradictoires, même si en matière d’accidentologie, aucun ne conteste le lien de causalité entre risque d’accident et vitesse.

 

On ne peut que se satisfaire de sauver plus de vies, d’avoir moins de morts et de blessés qui, pour certains, resteront physiquement et psychologiquement marqués à vie par un accident de la route. On pourrait alors se poser légitimement la question, à combien de km/h faudrait-il rouler pour qu’il n’y ait plus ni morts ni blessés sur les routes à cause de la vitesse? 70, 60, 50 km/h ? Car si 10km/h peuvent sauver jusqu’à 400 morts par an, à 70 km/h, combien en sauverait-on en plus ? Sans compter l’argument de certains opposants, à savoir la manne financière que représente cette mesure pour l’Etat, une machine à cash alimentée par les 4600 «flasheuses» installées sur notre réseau routier. Quid également de l’état lamentable de certaines portions de route et qui occasionnent là aussi de graves accidents. Sans parler des dépassements dangereux de files de camions qui eux rouleront à la même vitesse que les voitures, soit 80km/h.

 

Même si les automobilistes qui roulent vite, rouleront toujours vite malgré la nouvelle réglementation, l’objectif affiché du gouvernement est bien de diminuer le nombre de victimes et de responsabiliser les conducteurs. Les lobbyistes et nombre d’élus de territoires ruraux n’ont pas su faire capoter cette décision, notre Premier ministre est resté droit dans ses bottes, lui ne doit pas souvent conduire lui-même sa voiture. Je vais sembler très démagogue, mais on reste tout de même assez dubitatif face à une mesure technocrate et très parisienne. Mais le Français est râleur, c’est sa nature !

 

Et, pour élargir le sujet, si on veut se pencher sur le vaste dossier de la mortalité, combien faudra-il de décès et de malades pour que le gouvernement assume enfin ses responsabilités en matière de santé publique en ce qui concerne sur la pollution de l’air et les pesticides ? Rien à voir avec la sécurité routière, mais tout de même. Si 10km/h sur nos routes c’est préserver des vies, en termes de bilan chiffré et d’avenir pour nos enfants, la pollution versée dans nos nappes phréatiques et donc dans nos assiettes devrait inquiéter nos responsables bien davantage. Même si les liens de cause à effet sont difficiles à établir, car un empoisonnement et une contamination sont des processus lents. Le glyphosate est-il cancérigène ? Les enquêtes sanitaires sont sans équivoque malgré les lobbyistes qui, pour le coup, sont bien plus enclins à prouver le contraire à grands coups d’enquêtes, souvent commandées par les fabricants eux-mêmes. Le manque d’ambition de l’Etat en la matière est avéré et se tourner vers la sécurité routière est bien plus facile et lucratif que d’affronter un véritable scandale. Le lourd tribut par exemple que payent par milliers aujourd’hui les abeilles.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Un nouveau jeu pour l’Equipe 1 de Vendôme

 Il faisait beau ce dimanche là. Le stade Guy Boniface était rempli de supporters. L’USV Rugby recevait le club de

2016-2021, 10 millions d’€ de projets pour le Pays Vendômois

 Le dernier contrat avait été signé en 2010 avec la Région et doté d’un peu plus de 6 millions d’€.

Joëlle Dubois

 Joëlle Dubois, plasticienne, artiste reprend ses cours d’arts plastique avec Graine d’Artistes à la salle de l’USV. Déjà l’année dernière

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X