Menu

Enchères : une chapelle à emporter

Enchères : une chapelle à emporter

C’était une première en France ! La presse nationale en a, d’ailleurs, largement fait écho dans ses colonnes. En janvier, la chapelle du château de Moncé, à Saint-Firmin-des-Près, a été vendue aux enchères par Philippe et Aymeric Rouillac, commissaires priseurs de Vendôme.

 

chapelle du château de Moncé ; Philippe et Aymeric Rouillac ; commissaires priseurs ; Rouillac

 

Elle était la propriété de Jacques Waynberg, docteur en médecine, sexologue, psychothérapeute et criminologue. La mise à prix pour la chapelle et ses éléments décoratifs avait été fixée à 5000 euros, avec obligation pour l’acheteur de récupérer son lot et de l’installer ailleurs.

 

L’édifice, construit en 1890, était en bien mauvais état, avait perdu sa toiture, et la tempête de 1999 n’avait pas arrangé les choses. Par ailleurs, il n’était ni inscrit ni classé à l’inventaire des monuments historiques. C’est Monique Pozzo di Borgo, passionnée d’art religieux, qui l’a acquise pour la somme de 20 000 euros. La chapelle sera démantelée et reconstruite sur les terres de sa nouvelle propriétaire, à Vouzon-en-Sologne.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Technique du bronze à la cire perdue

 Les 18, 19 et 26 juillet à Poncé s/Loir L’association Solidarité Enfants Sourds du Faso en partenariat avec la Communauté

Un déménagement express

 Vendredi 18 décembre, à Montoire, l’Office de tourisme communautaire a déménagé du petit immeuble qu’il occupait tout près de l’hôtel

Agriculture malade et crise qui monte en puissance

 Morosité pour le 70e anniversaire de la FDSEA 41. Certes, il y avait de la joie et un peu de

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X