Menu

Graine de stars

Graine de stars

Etudiante vendômoise, Elsa Rivière tournera cet été en Vendômois son premier long-métrage, A l’ombre du lac, projet collectif pour cette passionnée du 7e art actuellement en licence Cinéma et Audiovisuel à la Sorbonne-Nouvelle-Paris III.

 

«Dès mon plus jeune âge, je tournais des vidéos entre amis. Mais, quant à faire du cinéma en tant que professionnelle, l’idée m’est venue lorsque je participais chaque été à des stages musicaux durant lesquels j’ai eu l’occasion d’assister à un tournage d’un court-métrage musical par une équipe pro», raconte la réalisatrice. En 2014, alors au lycée Ronsard à Vendôme, elle tourne son premier film, La Bulle, un court-métrage, avec l’aide à nouveau de ses amis. Depuis, elle en est à son septième ! Certains ont été réalisés dans le cadre de ses études, d’autres à titre personnel. En 2016, elle monte un collectif de production audiovisuelle baptisé «3 Furies», et lance quatre petits films, dont l’un remporte le prix de la meilleure musique au «48 Hour Film Project» de Tours.

 

Pour son premier long-métrage, tourné dans différents lieux emblématiques du Vendômois, Elsa a coécrit le scénario avec Sacha Beaumont, une amie d’enfance avec qui elle coréalise aussi. «A L’ombre du Lac, dont le scénario se déroule au début du XXe siècle dans la campagne française, sera un film musical, dévoile Elsa Rivière. C’était un projet que je murissais depuis longtemps.»

 

Et c’est avec peu de moyens qu’elle mène ce projet avec quelques amis. «Chacun y va de sa bonne volonté, de son temps et de son énergie, dit-elle. Le financement est apporté par des aides privées. Nous recherchons des partenaires locaux, commerces ou entreprises, qui nous apporteraient un soutien. Nous pouvons aussi nous appuyer sur des partenariats où chacun serait gagnant.» Dans cet objectif, le collectif a lancé une cagnotte de financement participatif pour que chacun puisse, à sa manière et selon ses moyens, participer au projet.
Elsa Rivière souhaite parallèlement poursuivre ses études après sa licence en intégrant une école de cinéma pour se spécialiser en réalisation.

 

Financement participatif : www.leetchi.com/c/film-aol
Contact : elsa.riviere@gmail.com

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Des crus estampillés « Vendôme »…

Pour la promotion du Pineau d’Aunis, la Ville de Vendôme a mis les bouchées doubles en sélectionnant des bouteilles issues

« Prunaystival », c’est samedi 24 juin 2017

Du funk, du rock, de la soul, du swing, de l’électro-pop, de la chanson française, il y en aura pour

1987-2017 : Le Petit Vendômois a 30 ans !

En septembre 1987, un nouveau journal local naissait. Le premier numéro d’une longue série : 340 pour être précis. Un

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X