Actualités

La Table Ronde remet le couvert

La période estivale est malheureusement le moment de l’année où les pochettes de sang sont au plus bas. La Table Ronde Française se mobilise pour répondre à la problématique.

 

Table Ronde Française ; EFSDéjà initiée l’année dernière, et pour la première fois, afin de palier à la pénurie de poches de sang, l’association la Table Ronde Française ( TRF ) de Vendôme renouvelle un don du sang gastronomique le 30 juin, en collaboration avec le restaurant le 7e Sens.

 

C’est en partenariat avec les Etablissements français du sang ( EFS ) que la TRF de Vendôme (1) organise ce don du sang un peu particulier. Objectif affiche, attirer de nouveaux donneurs et mobiliser les habitués en couplant l’opération avec un temps de plaisir. Le principe est simple : après votre don, afin de récupérer quelques forces, un restaurateur vous préparera un remontant culinaire avec un savoir-propre et sa cuisine gastronomique. Le restaurant le 7e Sens a joué le jeu l’année dernière, et renouvelle son partenariat.

 

Aucun substitut ne remplace le sang pour l’instant, le don est donc primordial. Gratuit, ce don permet de soigner certains cancers, est utile à l’occasion d’une intervention chirurgicale ou en transfusions lors d’urgences vitales, comme les accidents de la route. Le sang recueilli par l’équipe performante de l’ EFS a une durée de vie limitée et les quelque 10 000 pochettes en moyenne utilisées chaque jour en France font que cette action, comme les autres tout au long de l’année menées par l’ EFS, est indispensable. «Un jour on donne, un autre on reçoit», tout simplement. Associé à une bonne table, plus d’excuses pour donner un peu de soi.

 

« Don du sang gastronomique », le samedi 30 juin,
de 12h30 à 18h au Marché couvert de Vendôme.
(1) Club réservé aux hommes de moins de 40 ans et organisateur de la Duck Race, fameuse course de canards dont la 3e édition se tiendra cette année le 1er septembre.

Alexandre Fleury

Il est partout ! Assemblées générales, événements sportifs et culturels, reportages, interviews, portraits… à lui seul, il rédige la moitié des articles du journal. C’est la figure tutélaire de la rédaction et il répond toujours avec le sourire aux très nombreuses sollicitations. Une valeur sûre, qui écume le Vendômois par monts et par vaux et connaît le territoire par cœur.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page