Menu

Marie-Amélie Le Fur, notre Marianne 2018…

Marie-Amélie Le Fur, notre Marianne 2018…

Lors des vœux du Conseil départemental de janvier 2017, Marie-Amélie Le Fur était tombée en admiration devant le double du buste d’Olympe de Gouges installé à l’Assemblée nationale et réalisé par le sculpteur Fabrice Gloux de Fortan.

 

Marie-Amélie Le Fur ; Fabrice GlouxDe la discussion entre l’artiste et le président du Conseil départemental d’alors, Maurice Leroy, jaillit la lumière. L’idée de consacrer un buste à l’athlète loir-et-chérienne. Celle qui porte très haut, sur les stades, les couleurs de notre département et de la France. Poussant ses premiers coups de cœur, le sculpteur s’enhardit à attribuer à Marie-Amélie, et ce avec son accord durant les différentes séances de pose, un côté Marianne, de la même facture républicaine que celle qui orne des milliers de mairies en France, mais avec un aspect plus moderne, plus élancé, plus jeune…Une Marianne de 30 ans d’âge, comme les fêtera Marie-Amélie prochainement.

 

Le résultat est époustouflant de ressemblance et de fraicheur éclatante. Si un buste doit être remis à l’athlète prochainement et le second devant être offert au président de la République, il sera possible, pour les maires, qui le désirent, ou même des particuliers, des associations, de se porter acquéreurs de cette statue Marianne 2018, au modique prix de 1000 euros, (hors frais d’expédition éventuels), dont 30% seront redistribués, à l’association Telmah (Tendez la main au handisport), qui compte Marie-Amélie Le Fur dans son team, avec Bernard Thevenet, le grand champion cycliste, en partenaire.

 

Chaque édile reste libre de garder ou non la Marianne qui trône dans sa mairie, mais pourquoi ne pas redonner un bon coup de jeunesse à ce symbole qui doit, plus que tout autre, s’adapter au monde moderne qui évolue…

Contact : Fabrice Gloux, route d’Épuisay à Fortan (41360)
ou 02 54 72 19 54 (fabricegloux@yahoo.fr ou www.spehar-gloux.fr).

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Lutter contre le gaspillage alimentaire

 Faire la chasse au gaspillage alimentaire de la commande à la consommation, tel est le projet signé entre la ville

Editorial de Septembre 2017 : Une puce qui gratte un peu

  Alors qu’en France la polémique bat son plein sur la nouvelle loi travail et les contrats aidés revus à

Appel à bénévolat

 Q : alors que de nombreuses associations se plaignent d’une déficience du bénévolat, les Promenades Photographiques enregistrent, chaque année, plus

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X