Cet article vous est proposé par Le Petit Vendomois
Article écrit par / Publié le 20 juin 2021
Source:https://lepetitvendomois.fr/actualites/page/134/

Continuons à marcher dans nos têtes …

C’est facile d’être aimé par les gens qui vous lisent, chaque jour, chaque semaine, chaque mois. Parce qu’ils ont le sentiment de partager dans leur journal les valeurs d’un territoire, d’un esprit, d’une culture, d’une nation, d’un terroir, d’un pays ou d’ailleurs…

Et, seules les vraies valeurs résistent à l’acide d’un crayon HB ou à l’encre corrosive d’un plumier. Elles n’ont rien à craindre de la mise à l’épreuve par la parodie, la défiance ou l’ironie. Seules l’irréverence, la moquerie, la provocation permettent de les dépoussiérer et de mettre en lumière celles qui méritent d’être respectées.

C’est ce qu’ont affirmé, mercredi 7 janvier, au soir de l’attaque de Charlie Hebdo, les 250 Vendômois qui se sont réunis place de la République à l’appel des réseaux sociaux. Un appel lancé pourtant quelques heures seulement avant le début du rassemblement. Une mobilisation confortée par les 1.200 participants qui se sont rendus au Minotaure, au matin blême du 10 janvier, le lendemain de la prise d’otages de Dammartin et des assassinats de Vincennes. Dignes et solidaires, tristes et mélangés. Jeunes et vieux, citoyens et élus, imam et prêtre, dans un moment de recueillement où sourdait une émotion lourde et partagée. A Selommes, Montoire, Morée… partout dans les villes et villages du Vendômois et de Loir-et-Cher, les rassemblements ont pesé pour mettre en exergue les valeurs des trois symboles gravés au fronton de nos mairies ou de nos écoles. Avec en point d’orgue les 20.000 personnes qui ont participé à la manifestation de soutien du 11 janvier, à Blois.

Un élan que n’auront pas entaché les tirs sur la mosquée vendômoise et le tabac des Rottes. Ou, plus affigeant encore, les graffitis nauséabonds sur les locaux de France Terre d’asile, signes d’une confusion et d’une ignorance crasse de leurs auteurs, loin du trait de plume d’un Cabu ou d’un Charb. Des événements relatés dans l’édition du 14 janvier du quotidien Libération, lequel héberge aujourd’hui les survivants du massacre de la rédaction du journal satirique.

Au regard de ces événements, à l’heure où les Français retrouvent les valeurs perdues du vivre-ensemble, renouent avec leurs kiosques à journaux, applaudissent leurs gendarmes, leurs policiers – nationaux et municipaux –, on ne peut que se projeter dans cet élan fraternel et souhaiter l’apaisement. Sans aveuglement, mais sans amalgame, sur les réalités qui nous cernent. Et de faire nôtres les mots de l’écrivain Jean-Marie Le Clézio à sa fille : «Continuons à marcher dans nos têtes…»


TOP «Terroir» pour le Tourisme à Vendôme…

Dans le cadre du dernier palmarès des Tops du tourisme en Loir-et-Cher, parrainés par la Nouvelle République du Loir-et-Cher, Le Conseil général de Loir-et-Cher, La Chambre de Commerce et d’Industrie de Loir-et-Cher et L’Agence de Développement Touristique du Loir-et-Cher «Cœur Val de Loire», plusieurs lauréats ont reçu leurs diplômes et prix « Une Salamandre en tôle perforée » signée du sculpteur tourangeau Michel Audiard, au cours d’une cérémonie à «La Fouardière», à Mulsans.

Dans la catégorie «Terroirs», le jury n’a pu départager Florence Veilex, vigneronne à La Chapinière, commune de Châteauvieux, et Guillaume Foucault, patron et chef du restaurant «Pertica», à Vendôme. Cet enfant du pays percheron, puisque natif de La Fontenelle, est en train d’occuper une place de choix dans la gastronomie française en attirant à Vendôme quelques gourmets et…gourmands venus découvrir et/ou apprécier sa cuisine qui sort, un peu, du classique, en surprenant plus d’un palais par ses audaces inventives tout comme par ses légumes et fruits quelque peu oubliés et, surtout, anciens, bien que très vivants, encore, dans nos campagnes. Le Top Terroir ne pouvait pas être plus adapté à ce chef atypique qui est le premier cuisinier à le recevoir depuis les 6 ans d’existence des Tops du Tourisme.


Villerable, un village se penche sur son passé

En un demi-siècle, les villages du Vendômois ont connu les plus grands bouleversements de leur histoire : composition de la population, vie économique, mentalités, tout n’a été que révolutions et changements brutaux ; sous le même nom, le village ne couvre plus les mêmes réalités qu’en 1960. D’où l’urgence d’interroger les derniers survivants d’un monde rural traditionnel, désormais en voie de disparition : c’est ce qu’a fait Gérard Marmion à Villerable, village où il avait ses attaches depuis l’enfance.

Mais cette commune est aussi une des plus riches du Vendômois en vestiges mégalithiques et pour en montrer l’importance, il a été fait appel au préhistorien Jackie Despriée dont la compétence est reconnue au-delà même de nos frontières. Jean-Jacques Loisel a contribué à l’étude des périodes historiques.
En cette année de célébration du centenaire de la guerre de 14-18, c’était aussi l’occasion, à travers l’exemple de Villerable, de mettre en évidence de nouvelles méthodes pour traiter la question complexe des « morts pour la France » dans chaque commune. Alain Gauthier a accepté de se consacrer à cette étude. Et Villerable présente une originalité : avoir accueilli en France, dès 1916, l’unique école britannique de formation de pilotes.
Un village ne croise qu’exceptionnellement l’opportunité de présenter et de préciser son passé. Tout a été fait pour qu’à Villerable, cette chance soit saisie au mieux.

Caractéristiques : env. 368 pages + 12 pages couleur.
Format 17×23 cm. Couverture quadri. Iconographie abondante et en partie inédite.
Prix à la souscription jusqu’au 31 octobre, 18€
+ 4€ de frais de port/exemplaire
Prix de vente public, à partir du 1er novembre 2014 : 25€
(+4€ de frais de port/exemplaire)


Wanted …

Diverses associations sont à la recherche de …

«Ritournelle»

La chorale «La Ritournelle» à Oucques recherche des chanteurs et chanteuses. Registres proposés : variétés françaises, jazz, gospel.
Les répétitions se déroulent le lundi à 18h45.

Renseignements: 02 54 23 20 38

On recrute…

Le Petit Théâtre de Landes recrute des comédiens, hommes ou femmes, pour sa nouvelle création.

Contactez : Nathalie au 06 30 32 14 54.

Recherche bénévoles …

Dans le cadre de leurs actions, l’association «Dos d’Âne» aimerait promouvoir la pratique du vélo pour les petits déplacements et inciter les enfants et les adultes à se servir de leur vélo. Ceci suppose qu’ils en possèdent un et que celui-ci soit en bon état de fonctionnement.
Un appel est donc lancé à toutes les bonnes volontés qui voudront bien donner un peu de leur temps et de leur compétence pour :
• créer des ateliers pour apprendre à tous à faire le petit entretien.
• récupérer des vélos en assez bon état et de toutes tailles (notamment pour les enfants) afin de les réhabiliter et les céder ensuite à petit prix.
• trouver un local gratuit pour la mise en place de cette opération.
Si vous êtes intéressé par ce projet, contacter l’association Dos d’âne aux coordonnées si-dessous
Dos d’ânes, l’association des objecteurs de croissance

Email : dosdane41@gmail.com – Site : dos-dane.jimdo.com
Tél. : 06 11 46 29 89
Twitter : @dos_dane


Avec l’ADIL, relevez le défi Energie!

Le Défi Energie : qu’est-ce que c’est ?
C’est un jeu-concours gratuit en équipe ouvert à tous. Sur l’hiver prochain, vous tenterez de réduire d’au moins 8% votre consommation d’énergie et d’eau à la maison.
Pas d’investissement lourd ni de travaux, seulement quelques habitudes quotidiennes à prendre !

Comment se déroule le défi ?
Toutes les familles rentrent leurs factures d’énergie de l’hiver dernier et font leurs relevés de compteur (ou autre énergie : fioul, bois, gaz) entre décembre 2014 et avril 2015. Un outil de calcul informatique compare les consommations des deux hivers en tenant compte des variations températures extérieures.
Le capitaine d’équipe, un membre formé par les conseillers techniques de l’ADIL 41 Espace Info Energie va coacher son équipe pour atteindre l’objectif de réaliser au moins 8% d’économies d’énergie. Plusieurs rencontres conviviales permettront d’échanger entre participants.
Le défi se base sur le progrès global des concurrents : peu importe d’où l’on part, l’essentiel est de progresser ensemble. C’est la somme de tous les efforts qui fera la différence…

Comment s’inscrire au défi ?
Le défi est ouvert à tous, propriétaire ou locataire, maison récente ou ancienne, rénovée ou non.
Le Défi se joue en équipe d’au moins 5 familles.
– Soit vous pouvez  rejoindre une équipe.
– Soit vous pouvez en former une avec vos amis, vos voisins, vos collègues, votre club, votre association…

Puis, contactez l’ADIL 41 Espace Info Energie pour vous inscrire avant mi-novembre 2014 :
02 54 42 10 00 ou     
adileie41@wanadoo.fr
www.adil41.org


Des mots pour Alzheimer – Lecture d’Elisa Servier

« Des mots pour Alzheimer », avec France Alzheimer : l’émotion à nouveau au rendez-vous

A l’occasion de la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, le 21 septembre prochain, l’association France Alzheimer & maladies apparentées, avec le soutien de la Fondation Swiss Life, renouvelle l’opération «Des mots pour Alzhei­mer», suite au succès de la 1ère édition.

Ainsi, de nouvelles personnalités se sont engagées aux côtés de l’association en prêtant leur voix et leur image pour sensibiliser l’opinion publique sur la maladie d’alzheimer à laquelle sont confron­tées plus de 3 millions de personnes. Parmi elles, Julie Zenatti, Pierre Bellemare, Elisa Servier, Alex Taylor, Edouard Collin, Irène Frein ou Yoann Fréget.

Plus d’infos sur www.francealzheimer.org


Des mots pour Alzheimer – Lecture de Pierre Bellemare

« Des mots pour Alzheimer », avec France Alzheimer : l’émotion à nouveau au rendez-vous

A l’occasion de la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, le 21 septembre prochain, l’association France Alzheimer & maladies apparentées, avec le soutien de la Fondation Swiss Life, renouvelle l’opération «Des mots pour Alzhei­mer», suite au succès de la 1ère édition.

Ainsi, de nouvelles personnalités se sont engagées aux côtés de l’association en prêtant leur voix et leur image pour sensibiliser l’opinion publique sur la maladie d’alzheimer à laquelle sont confron­tées plus de 3 millions de personnes. Parmi elles, Julie Zenatti, Pierre Bellemare, Elisa Servier, Alex Taylor, Edouard Collin, Irène Frein ou Yoann Fréget.

Plus d’infos sur www.francealzheimer.org


Des mots pour Alzheimer – Lecture de Julie Zenatti

« Des mots pour Alzheimer », avec France Alzheimer : l’émotion à nouveau au rendez-vous

A l’occasion de la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, le 21 septembre prochain, l’association France Alzheimer & maladies apparentées, avec le soutien de la Fondation Swiss Life, renouvelle l’opération «Des mots pour Alzhei­mer», suite au succès de la 1ère édition.

Ainsi, de nouvelles personnalités se sont engagées aux côtés de l’association en prêtant leur voix et leur image pour sensibiliser l’opinion publique sur la maladie d’alzheimer à laquelle sont confron­tées plus de 3 millions de personnes. Parmi elles, Julie Zenatti, Pierre Bellemare, Elisa Servier, Alex Taylor, Edouard Collin, Irène Frein ou Yoann Fréget.

Plus d’infos sur www.francealzheimer.org


Maneval de retour sur France Inter !

Nous avions réalisé son portrait en début d’année. Posé dans sa fermette à Fontaine-les-Coteaux, l’ancien directeur des programmes d’Arte, et animateur culte sur Europe 1, est de retour sur France Inter, à la tête d’une émission musicale.

A 60 ans passés, Alain Maneval reste une figure des médias. Au milieu des années 1970, il affûte déjà ses cordes vocales dans l’agitation des radios libres. Très vite, il prend en charge les relations publiques d’artistes prestigieux, et pas des moindres : Pink Floyd, Téléphone, Lou Reed, Iggy Pop, Higelin…

En 1978, il déboule sur Europe 1 pour animer « Po-Go », rendez-vous musical ambitieux devenu mythique.
Avec la même intensité, de 1982 à 1984, il bascule sur TF1 avec « Mégahertz », et reçoit les rappeurs du Bronx, les artistes du graff’ américain.

En 1990, il crée 2M, première chaîne de télévision marocaine à péage. Deux ans plus tard, il devient directeur des programmes d’Arte et contribue aux premiers pas hertziens de la chaîne franco-allemande.

En 2009, c’est le retour à la radio, le temps d’un été, sur France Inter, avec une émission musicale : «Bon esprit». Carton plein. Suivi, en 2012, de Vivre en positif, un documentaire qu’il réalise et qui sera diffusé sur Arte et sur LCP.
Depuis le 30 août, les samedis et dimanches à minuit, Maneval reprend les rênes de son émission phare sur Inter, avec la volonté d’éclairer le paysage musical au travers d’invités prestigieux et d’une programmation choisie. Sans pour autant quitter Fontaine-les-Coteaux et les animaux de sa ferme : «La proximité de Vendôme et la liaison TGV avec Paris me permettent de continuer à travailler.»

Et des projets, le bonhomme n’en manque pas. Des concerts « à la ferme », un autre documentaire en cours, un livre à paraître, et surtout «faire du direct, ouvert aux jeunes artistes, dans un mélange des genres et l’air du temps, avec une programmation personnelle». Bon esprit.


Dédicaces rencontre avec Pierre-Alain Hortal

L’auteur Pierre Alain-Hortal, bien connu des Vendômois, donne rendez-vous pour une rencontre-dédicaces à l’occasion de la sortie de son recueil de poèmes «A fleur de rêves» et pour une nouvelle «Dix-neuf heures à Cengkareng (Java – Indonésie)» :
• samedi 13 septembre, à Vendôme, à la brasserie «Le Petit Parisien», 3 place du Marché Couvert, à partir de 16h30
• et à Blois au café littéraire Le Liber Thés, avenue Wilson (prolongement du Pont Gabriel) samedi 20 septembre à partir de 17h30.

Contact : 02 54 77 76 04

© Copyright 2015-2020 Le petit Vendomois. All Rights reserved.

page 1/1