Menu

Rue «Christiane Granger» à Vendôme

Rue  «Christiane Granger» à Vendôme

Comme le soulignait la Société Archéologique en 2018 lors d’une conférence sur Christiane Granger, «Il est des personnages qui marquent l’histoire et qui bousculent les époques, la Vendômoise Christiane Granger en fait assurément partie». Dorénavant, une rue de Vendôme porte son nom.

 

La municipalité et, à sa tête, Laurent Brillard, maire de Vendôme, désire mettre en avant des femmes locales qui ont marqué leur temps et au parcours exceptionnel. Cette volonté se traduit, aujourd’hui, par l’inauguration en octobre de cette nouvelle artère, face à l’entrée de la Maison de Santé (MSPU) sortie de terre récemment, au cœur du quartier en pleine transformation autour de la gare du centre-ville.

Une inauguration qui fut l’occasion de rappeler le parcours de cette femme extraordinaire, mystique et aventurière, qui se destinait à la vie religieuse et qui a bourlingué de l’Algérie au Vietnam. Au service des autres, Christiane Granger, fille de M. et Mme Granger, propriétaires de la concession automobile Citroën pendant de longues années à Vendôme, Blois et Châteaudun, a bousculé les codes et sa hiérarchie médicale, à la tête de son petit hôpital de campagne vietnamien. Elle se battra pour son établissement de santé et œuvrera également au sein d’une léproserie auprès des déshérités. Le 23 février 1969, elle décédera après avoir sauté sur une mine en partant secourir son hôpital attaqué par les Vietcongs. Avec cette nouvelle rue, Christiane Granger est honorée et sort aujourd’hui de l’ombre.

AF
image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Pénurie sur la grande place

 A Vendôme, les habitants du centre-ville continuent d’espérer la réouverture d’une supérette pour remplacer le Leader Price fermé en juin.

Journée nationale de l’audition

 Le jeudi 8 mars, c’est la Journée nationale de l’audition. Avec pour thème pour cette 21e édition: «Acouphènes et hyperacousie :

Une journée pour les droits des Vendômois

 La réunion collégiale des seize délégués du Défenseur des droits de la Région Centre-Val de Loire s’est tenue en octobre,

X