Menu

Descente en rappel pour le clocher de Saint-Barthélemy à La Ville-aux-Clercs

Descente en rappel pour le clocher de Saint-Barthélemy à La Ville-aux-Clercs

Début novembre, c’est une opération d’envergure et assez exceptionnelle qui s’est déroulée au centre du bourg.

 

La Ville aux Clercs

 

En effet, lanterneau et campanile du clocher ont été démontés et déposés au pied de l’église. L’ensemble était devenu dangereux car fragilisé par un affaiblissement de la structure. Désormais, c’est sur la terre ferme que les deux éléments pourront être reconsolidés avant leur remontage pour lequel des fonds devront être trouvés par la commune.

 

L’architecte blésois, Jean-Philippe Barthel, a supervisé cette opération qui s’est déroulée sur toute une journée. En milieu d’après-midi, il a présenté aux édiles et aux habitants réunis dans la salle des fêtes voisine les éléments architecturaux de ce clocher très original mais aussi les désordres actuels de ce dernier. Il y a plusieurs mois, Jean-Philippe Barthel avait d’ailleurs présenté un projet de restauration prévoyant le démontage de la couverture, la reprise de charpente et de la maçonnerie. Sauf que, compte-tenu de la longue durée de maintien d’un échafaudage conséquent (l’ensemble monte à plus de quarante mètres), le coût global de l’opération s’élevait à 800.000 €.

 

Un engagement financier incompatible avec le budget communal. C’est donc une solution intermédiaire qui a du être imaginée. Sécurisation du site, réduction du coût de restauration et répartition sur plusieurs exercices comptables, voici donc les arguments qui ont pesé en faveur de cette option malgré la crainte de certains de ne jamais voir le clocher retrouver sa place ou, plus technique, l’affaiblissement de la charpente structurelle par cette incision radicale.

 

La Ville aux ClercsAvec d’impressionnantes grues, les voltigeurs ont scié les poteaux de chaque élément pour procéder à la dépose en deux temps. Le lanterneau d’abord, le campanile ensuite. Des étapes suivies avec attention par les habitants qui ont photographié sans cesse le travail spectaculaire de ces alpinistes des clochers.

 

D’autres visiteurs étaient également réunis à l’invitation d’Isabelle Maincion et de l’ensemble du conseil municipal. Représentants de l’Eglise, de la Gendarmerie, du Conseil départemental mais aussi et surtout de la Fondation du Patrimoine ont assisté à la présentation de Jean-Philippe Barthel.

 

Forte de ces information, la municipalité a fait appel à la Fondation du Patrimoine par le truchement du délégué local, Alain Peral, pour organiser une campagne de mécénat populaire qui devrait être lancée avant la fin de l’année.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Ecrire le monde à la Renaissance : Atlas, cartes et récits de voyages

 Exposition du 19 octobre au 28 novembre à la bibliothèque de Vendôme A la Renaissance, trois événements raniment les études

NAVEIL prépare son exposition en février 2017 «LES GAMINS D’ NAVEIL»

 «Nous souhaitons montrer 3 générations successives d’enfants de Naveil, des années 30 aux années 80, dans des moments de vie

Un autre œil sur les Promenades photographiques

 L’un est bénévole au sein des Promenades photographiques depuis quatre ans, l’autre est stagiaire depuis mai. Pour le Petit Vendômois,

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X