Menu

Deux artistes pour deux matériaux

Deux artistes pour deux matériaux

La nouvelle exposition de la Régie de quartier de Vendôme, débutée en juin chez Frip’Art, se prolongera jusqu’au 15 juillet.

 

Deux artistes pour le prix d’un, c’est ce que propose la Régie de quartier. Deux artistes qui travaillent deux matériaux opposés, le bois et l’aluminium. Mais qui ont bien en commun le souci du recyclage de ces deux composants.

 

Louis Dal, d’abord, sculpteur depuis toujours, enseignant à Bruxelles et en retraite depuis sept ans à Saint-Quentin-lès-Troo.

«En présentation pour cette exposition, ce sont des sculptures de pèlerins car j’ai beaucoup marché sur les chemins de Compostelle et j’ai été marqué par cet itinéraire. Partir d’un bloc de bois et, pour le plaisir, après avoir enseigné toute ma vie, en faire une sculpture, l’âme du bois après réflexion se transforme en objet» se réjouit l’artiste lors de l’inauguration de l’exposition.

 

Puis André Bogros, lequel conçoit des voitures, des motos et des personnages en aluminium recyclé. Sa démarche ?

«Partir d’un plan concret pour en faire la maquette exacte avec des entourages aluminium de fenêtres de toit.»

Ce qui est particulier dans sa proposition, c’est que les moteurs fonctionnent également et sont reproduits à l’identique. Un travail minutieux, qui lui demande pour chaque pièce quasiment 2 à 3 mois de travail, sans aucune soudure, les pièces étant assemblées par de petits rivets de sa conception. Depuis 20 ans il réalise aussi des automates :

«J’ai toujours aimé la petite mécanique, avoir un mouvement fluide pour reproduire le mieux possible un geste, un mouvement», conclut le retraité.

 

Jusqu’au 15 juillet, visible aux heures du magasin Frip’Art-La Recyclerie, rue de Courtiras, à Vendôme

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Un ancien quartier dénommé Saint-Denis

 Du Grand Cimetière de la Courtille avec sa chapelle Notre-Dame de Toussaint à la place Saint-Denis qui lui succéda, en

Hommage local à Saint Jacques

 La rivière Saint Jacques Elle reçut son appellation du fief Saint-Jacques qui l’absorba en 1219 lorsque le comte de Vendôme

Mangas et arts populaires japonais

 Salon organisé par l’Association des Artistes de la Vallée du Loir (AAVL) du 19 au 28 décembre, à la chapelle

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X