Menu

Exposition Robert Hanès

Exposition Robert Hanès

Des peintures de Robert Hanès sont exposées au sein de la joaillerie de Laurent Potier jusqu’à la fin du mois d’avril.

Décédé en 1998, cet artiste a eu un parcours artistique particulier. Dès l’âge de quinze ans, il est dans la forêt de Fontainebleau à faire des croquis de nature. En 1938, il entre à la célèbre école Estienne, à  Paris, section Arts Graphiques, puis en 1942 à l’Académie de la Grande Chaumière.

En 1944, il est sous l’uniforme dans la 3e Division Blindée du général De Lattre de Tassigny. Il y dessine les insignes pour «Rhin et Danube». En 47, il expose au «salon des moins de trente ans» où il se fait remarquer. C’est donc un précoce et un dévoreur de styles. Il a aussi pratiqué la maquette de livre et de la presse, un véritable précurseur de la typographie expressive (Arts, le Quotidien du médecin, le Figaro,…).

Les œuvres exposées ici sont variées et extraites de plusieurs moments de sa vie. C’est son fils, Serge, Vendômois, qui les a confiés afin de proposer une exposition représentative, quoique limitée quantitativement. Dessins, pastels, huiles, sur toile, petit ou grand format, couvertures de magazine… Assez peu de figuratif. Un peu d’abstraction. Et de l’entre-deux, avec parfois des personnages aux positions équivoques, les corps se lâchant dans la fête ambiante. Signe de liberté totale quant au traitement des thèmes et des techniques mises en œuvre, la collection  présentée permet au public d’approcher un artiste qui, à son heure, a sollicité favorablement l’intérêt de nombreux critiques.
Enfin, il est référencé dans le dictionnaire des Peintres de Montmartre d’André Roussard.

13avrToute la journée30Exposition Robert HanèsLaurent Potier JoaillierType d'événement:Arts et Culture,ExpositionsVilles:Vendôme

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Musikenfête a la Croatie au cœur

C’est l’événement culturel incontournable de l’Ascension. Pour sa nouvelle édition, le festival montoirien accueille la Croatie pour des temps forts

Trôoglovino, les 25 et 26 avril à Trôo : à la découverte des néo-vignerons !

A Trôo, les vignes avaient disparu depuis bien longtemps. Ce petit village troglodytique situé aux confins des trois départements, Loir-et-Cher,

Pour de prochaines expositions…

Philippe Tournon collectionne depuis sa plus tendre enfance toute sorte d’objets ; pas ceux qui ont forcément le plus de

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X