Menu

Femme, je vous aime…

Femme, je vous aime…

Christian Deloffre, artiste peintre de Trôo, livre une belle vision de la féminité, pêle-mêlant ses séjours en Polynésie et ses études aux Beaux-Arts.

 

Christian Deloffre a vécu quelques belles années à Tahiti, toujours entre deux avions, entre Moorea et Trôo, le village où il s’est installé définitivement dans un troglodytique totalement restauré, sublime, à l’image de sa peinture.
C’est peut être là-bas, dans ces îles lointaines, paradisiaques, qu’il a peaufiné son style, qui lui colle parfaitement à la peau aujourd’hui. De jolies femmes, anonymes, parées d’un simple tissu, une œuvre magnifiquement réalisée. Rien d’autre dans cette peinture, seule la féminité y prône.
Après des années d’études aux Beaux-Arts, Christian Deloffre a toujours vécu de son art. Même si aujourd’hui, c’est plus dur qu’hier, comme il le constate, Christian n’échangerait sa place pour rien au monde. Sa peinture en témoigne, un style totalement réaliste où transparaît son amour pour la femme, qu’il sait peut être plus que d’autres mettre en valeur dans de magnifiques drapés. A découvrir absolument.

 

Exposition « Drapées anonymes »
Christian Deloffre
médiathèque de Montoire-sur-le-Loir, du 6 au 27 mai.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Elisabeth Fourgeaud Bourgeois présente 35 ans d’expositions

 Offrez-vous une balade picturale du 9 au 15 juillet à Oucques à l’occasion des 35 ans d’expositions de l’artiste, «enfant

«Rêves urbains»

 Quand l’ art urbain investit les villes Du 10 avril au 5 mai, la cinquième édition du festival d’arts urbains

Visitez la Commanderie d’Arville

 Programmation estivale Escape-game enfants et visites thématiques   L’équipe de la commanderie d’Arville a le plaisir de vous accueillir de

MENU
X