Menu

L’expression de la pierre. Exposition de Justo Zafrilla chez Laurent Potier

L’expression de la pierre. Exposition de Justo Zafrilla chez Laurent Potier

Justo Zafrilla est espagnol, de la région de Murcia, de la montagne Arabi, en Yecla. De là, son obsession à collectionner les pierres et à planter les arbres.
Successeur de tailleurs de pierre, il prendra la suite en devenant, après un long chemin d’initiation, Maître tailleur de pierre naturelle. La décoration de nombreuses façades, la construction de frises en pierre, d’arcs, de piliers ou encore de cheminées, sont quelques-unes des richesses apportées par ce métier.

En 1996, il se polarisera sur l’étude de l’art primitif, africain, de la culture Maya, de la Mésopotamie, de l’Europe et de l’Australie, se forgeant une riche culture entre toutes les disciplines artistiques de ces régions du globe. La sculpture de la pierre devient pour lui une manière d’expression très intime. Il extrait des blonds blocs naturels des corps de femmes, mais aussi et surtout des visages aux traits caractéristiques. Regard puissant et langue toujours présente dans l’expression. Organe interne et externe à la fois, la langue apporte ici tout le dialogue avec l’observateur. Apparente touche d’humour pour exprimer un monde intérieur tout en réflexion intimiste.

Les pièces présentées, qui peuvent peser jusqu’à 45 kilos, seront visibles par le public jusqu’à la fin de l’année.

03novToute la journée31decExposition de Justo ZafrillaBijouterie Laurent PotierType d'événement:Arts et Culture,ExpositionsVilles:Vendôme

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Coups de coeur littéraires de l’espace culturel Leclerc à Vendôme

• Le coup de coeur de Claudine : «Surtensions» de Olivier Norek Olivier Norek est lieutenant de police à la

Cap Femina Aventure pour une ex-Vendômoise

Nathalie Gontier-Maubert, ancienne Vendômoise et fidèle lectrice du Petit Vendômois participera à ce rallye-raid solidaire 100% féminin au Maroc. En

Aïda : l’opéra culinaire du Levant

Amal Bena a traversé les mers et les océans contre vents et marées, terrassé l’imprévisible et les préjugés. Avec «Aïda»,

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X