Menu

Promenades photographiques à Vendôme

Promenades photographiques à Vendôme

11e édition. 23 expositions du 20 juin au 20 septembre. Entrée libre.

Le week-end inaugural des Promenades Photographiques se tiendra les 19, 20 et 21 juin en différents lieux d’exposition. Les festivités débuteront par l’ouverture officielle dans la cour du cloître vendredi 19 juin à 18 h qui sera suivie par le vin d’honneur à la chapelle Saint-Jacques. Samedi, dès 9h30, le salon de l’édition photographique ouvrira ses portes tandis que les photographes seront présents sur les lieux d’exposition. Enfin, après la conférence Pix Palace, seront remis aux lauréats les prix Mark Grosset et ANI à la chapelle Saint-Jacques. Dimanche, à l’issue du pique-nique surprises, le film Atlas d’Antoine Agata sera projeté. Voici là un dense week-end qui marque le début de cette nouvelle édition mettant l’art photographique au cœur de Vendôme, et réciproquement.

Du 19 juin au 20 septembre !

promenades-photos-2015

Au Musée
•    Gyulus Halasz dit Brassaï. Les visiteurs se laisseront aller au songe des nuits parisiennes.

Manège Rochambeau
•    FRANÇOIS FONTAINE. Rêve d’Orient. 3 séries réalisées en Extrême-Orient entre 2005 et 2008 : Transsibérien, Lost in China et Japanese Whispers.
•    lisa boostani. Episodique. Photographe et réalisatrice, Lisa travaille principalement dans l’univers de la mode, du portrait et des clips musicaux.
•    alisa resnick. One another. Cette femme, à l’air un peu fragile, partage une vie de noctambule avec les êtres humains qu’elle photographie.
•    RICHARD BALLARIAN. Promenade nocture d’un voyageur urbain. «C’est Paris, ses citoyens, qui m’a donné envie de commencer ce travail»
•    Maroussia Podkosova. Là où dorment les secrets. La nuit, Maroussia rêve… Elle rêve de mondes oubliés, inconnus. Le jour, elle les retranscrit en images…
•    julien chapsal. L’Éclipse. «Des nuits sans nuit, la conscience en éveil, et le corps à l’épreuve. Un sentiment violent, puissant d’étrangeté…
•    MARC BALLÒ. Natura Viva. Lauréat 2014 Prix ANI. Les œuvres exposées prennent la vie comme référence, au travers de tous ces cycles…
•    RODRIGO ILLESCAS. Are you there ? Lauréat 2014 Prix Mark Grosset.  Ils jouent dans leur théâtre intime, mais le théâtre est aussi la ville entière…
•    JEAN-FRANÇOIS SPRICIGO. Corpus scripti Vidéo, en silence je l’ai aimé (Composition & interprétation de la musique par Alexandre Tharaud). « Il s’agit pour moi de tenir à jour et à nuit ce journal improbable, déraisonnable mais pas sans raison.»
•    EVGEN BAVCAR. Le sommeil éternel d’Eros. Nous avons affaire ici à un homme qui ne voit pas et qui pourtant nous donne à voir des images.
•    BENOÎT PELLTIER. Sideways. Une série de photographies qui cherchent à retenir ces instants où la réalité semble vouloir se dissoudre dans le rêve.
•    FRED JOURDA. Sombre.  «Paysages et leurs instantanéités, travail aussi sur les portraits de personnes endormies, sans lumière, dans la quasi-obscurité.»
•    ISRAËL ARIÑO. Le nom qui efface la couleur. Israel Ariño voit en noir et blanc.
•    Zakaria Tronbati Poyato. La forêt de Casiago. Lauréat 2014 Prix Mark Grosset. L’histoire de l’humanité est remplie de périodes où les Hommes ont dû quitter leur terre dans l’espoir d’un monde meilleur….

Parvis, exposition extérieure
•    BENJAMIN DEROCHE. You know I saw you before. «Dans le travail que j’ai mené à New-York, toutes les personnes photographiées l’ont su à un moment ou à un autre…
•    MADAME MOUSTACHE. Dark is the new gold. «Un jour en sortant de l’école, un camarade de classe colla un chewing-gum dans mes cheveux ultra longs. Un autre jour arborant un pull tricoté main, on me vola mon cartable que je retrouvai dans le fin fond des toilettes des filles, qui, comme par hasard avaient été préalablement et volontairement bouchées. On m’accusa…»
•    GUILLAUME FLANDRE. Tokyo. Le talent nomade. Fujifilm 2014. «Je n’avais aucune expérience du Japon quand je suis parti cinq jours à Tokyo. Je ne connaissais ni la langue et n’étais que très peu au courant de la culture du pays.»

Chapelle Pierre Lamotte
•    BERTRAND CARRIERE. Quelque part… au centre. «C’est où ? Voilà la question que souvent on me pose en regardant mes images d’un lieu…»

Orangerie et parc du château
•    Charles-Frédérick Ouellet. L’état des lieux. Orangerie. Du 19 juin au 20 août. «Je voulais raconter une histoire, une histoire qui m’aiderait à m’affranchir de toutes appréhensions objectives du réel.»
•    Stephan Gladieu – Stanislas Fautré – Éric Martin. Des arbres à travers le monde. Galerie Figaro. Parc du château (exposition extérieure). Du 19 juin au 20 septembre

Lieux à définir
•    écoles internationales de photographie.
•    ATELIEr PEM. Des Photos et des Mots. Adultes Allocataires du R.S.A. de Vendôme. Institut A. Beulé à Nogent le Rotrou. Adultes handicapés psychiques de Vendôme. MFR de Tours. Cette année l’atelier a accompagné des adolescents handicapés des IME Antoine Fauvet et André Beulé de Nogent-le-Rotrou. Chaque participant a réalisé les prises de vues qui nous racontent son village ou son quartier.

promenadesphotographiques.com

Week-end d’ouverture
•    Vendredi 19 juin, inauguration en présence des photographes.
•    Samedi 20 et dimanche 21 juin : Salon de l’édition photographique : Pour la cinquième année consécutive, le salon de l’édition du livre photographique accueillera une quinzaine d’éditeurs indépendants.
Signatures : François Fontaine, Rêve d’Orient, et Benoît Pelletier. Sideways, pour la sortie de leur livre aux éditions Filigranes. Benoît Deroche, Jean-François Spricigo, Richard Ballarian
•    Dimanche 21 juin, 15h30, projection du film d’Antoine d’Agata, suivi d’une rencontre avec le producteur.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Autour de la fête nationale

Dans tout le Vendômois, du 11 au 14 juillet, l’ambiance sera festive et conviviale. Feux d’artifice, flambeaux, bals populaires, repas

Une course automobile accessible à tous et pour tous !

L’association ONZAIN 24 HEURES 4L organisera pour le 28 et 29 mai, la course des 24 heures 4L qui se

100 ans d’André Bouyer

Le 20 avril 1915, André, Aimé, Julien Bouyer naissait à Blois. C’est à St Martin des Bois que le village,

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X