Menu

Les tableaux de la Trinité de Vendôme, un trésor méconnu

Les tableaux de la Trinité de Vendôme, un trésor méconnu

Samedi 16 et dimanche 17 septembre, dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, une exposition intitulée «Les tableaux de l’église abbatiale de la Trinité de Vendôme, un trésor méconnu», sera proposée de 14h à 18h au siège de la Société archéologique scientifique et littéraire du Vendômois, à l’ancien tribunal, au quartier Rochambeau, à Vendôme. Inauguration prévue à 16h30, en présence du Père Cabarat, curé de Vendôme.

 

Cette exposition sera également visible les mercredi 20 et vendredi 22 septembre de 14h à 17h.

Le dimanche 17, faisant suite à l’exposition, il y aura une visite guidée des tableaux de l’église de la Trinité de 15h à 16h, assurée par Bernard Diry, Président de la Société archéologique du Vendômois, rdv à l’entrée de l’église et de 17h à 17h 45 une visite guidée des stalles de la Trinité (sièges des moines pendant les offices dans le chœur de l’abbatiale), rdv chœur de l’église.

 

La renommée de l’église abbatiale de la Trinité de Vendôme n’est plus à faire, bon nombre de ses trésors ont déjà fait l’objet de travaux de recherche importants, mettant encore plus en valeur les témoignages du passé qui en font sa richesse. Pourtant un authentique trésor a, jusqu’à présent, été négligé, voire complètement oublié.

 

La Société archéologique du Vendômois souhaite participer pleinement à la sortie de l’ombre de ces «pépites» qui constituent la collection des oeuvres picturales conservées en l’église de la Trinité. Bien des Vendômois les ignorent et les touristes ne les remarquent même pas alors que bon nombre d’entre elles sont classées «Monument historiques»… Il s’agit donc, de la part de la Société archéologique, d’une action de sensibilisation du public à ces chefs-d’œuvre en leur donnant le coup de projecteur qu’ils méritent bien.»

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

«Reflets et pare-choc» : du 14 au 22 mai, Vendôme

 Les Artistes de la Vallée du Loir (AAVL) aime les défis ! Le défi de cette exposition c’est d’aborder l’expression des

Marie-Amélie Le Fur, fan d’Olympe : deux femmes de caractère !

 Invitée aux vœux du Conseil départemental, la matrice de la «vraie» statue d’Olympe de Gouges, installée, elle, et ce définitivement,

«Maisons en bois et autres boîtes»

 Cette exposition d’ Andrès Bustamante est présentée dans l’ancienne salle de garde au château des Radrets à Sargé-sur-Braye en septembre

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X