Menu

Un chantier, des trouvailles

Un chantier, des trouvailles

Cette exposition-dossier sera visible jusqu’au 11 juin. Elle rassemble les découvertes faites lors du chantier de la salle d’expositions temporaires du musée de Vendôme.

 

Cette salle, située dans le bâtiment est de l’abbaye de la Trinité, était dévolue au dortoir des moines. Puis, à partir de 1802, les régiments s’installent dans les anciens bâtiments conventuels et transforment les dortoirs en chambrées.

 

En préalable au chantier de rénovation, des sondages ont été pratiqués. Ils ont mis au jour la porte d’accès à l’église. Cette porte avait été murée du côté de la sacristie au moment de la vente des biens nationaux. Une cloison en brique la condamnait du côté des chambrées. Le chantier ayant pour but de redonner un aspect patrimonial à la salle, il a donc été décidé de dégager l’encadrement de la porte. Derrière la cloison, ont été découverts des objets militaires posés au sol, l’ensemble recouvert de journaux froissés.

 

Le choix des objets n’est pas anodin : étriers, éperons, tissu et accessoires d’uniforme, brodequin, sabots, gamelle, carte postale déchirée…L’examen des journaux nous donne des dates : Le Matin du 27 novembre 1916 et du 26 juillet 1917 ; Le Petit Parisien du jeudi 24 mai 1917. Ces journaux froissés et roulés en boule comportent des articles relatifs à la guerre, une façon, pour ce qui restait du régiment du 20e chasseurs, décimé dès le début du conflit, de laisser une trace de leur vie dans ce bâtiment. La carte postale déchirée en plusieurs morceaux est adressée à un soldat du 2e escadron mais des morceaux manquent et seul son prénom «Guy» se lit. Des morceaux de verre à vitre cassés ont été ajoutés aux objets pour porter chance !

 

Infos pratiques :
Exposition présentée dans le Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine, musée de Vendôme.
Entrée gratuite.

Horaires :
– jusqu’au 31 mars, 10h à 12h et 13h30 à 17h30, fermé mardi et dimanche
– à partir du 1er avril, 10h à 12h et 14h à 18h, fermé mardi et 1er mai
Renseignements au 02.54.89.44.50

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Jean-François Maubert en liberté chez Laurent Potier

 Jean-François Maubert est un sculpteur régional, qui réside à Contres. Son atelier regorge d’œuvres en cours ou déjà finalisées qui

«W3» : le QG allemand de Saint‑Rimay au fil d’une randonnée

 La position du site W3, en retrait du mur de l’Atlantique, fut envisagée dans l’hypothèse où la menace pour les

«Mouvement, harmonie, lumière» Jusqu’au 1er novembre, Couture-sur-Loir

 Exposition «Mouvement, Harmonie, Lumière» de Jeannette Dubouilh, dans une grange restaurée du XVIIe siècle, jusqu’au 1er novembre, au «Jardin des

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X