Menu

Les livres d’artistes sous toutes leurs coutures

Les livres d’artistes sous toutes leurs coutures

Du 10 novembre au 20 décembre, à la bibliothèque du parc Ronsard, à Vendôme, une belle exposition donne à voir les multiples facettes que peuvent prendre les livres d’artistes.

 

Le terme «Livre d’artiste» est terriblement ambigu et les spécialistes de la classification artistique peuvent encore gloser pendant une éternité.

 

Bien sûr, il faut qu’il y ait un ou plusieurs artistes, pris dans le sens plastique, peintre, dessinateur, graveur… Il faut aussi qu’il y ait un ou plusieurs auteurs des mots, écrivains, poètes…

 

Et à partir de là, toutes les controverses peuvent s’installer. Livres édités industriellement, livres retouchés à la main, livres artisanaux qui peuvent prendre aussi des formes spatiales (accordéons, kakémono, sculptures…).

 

Françoise Albertini, Jean-Gilles Badaire, Jérôme Chaudé, Marie Denizot et Michel Saint-Lambert, artistes vivant dans le territoire élargi de Vendôme, présenteront des pièces uniques, dessinées, peintes, gravées, modelées, collées, cousues mains. Certains artistes seront présents le samedi 18 novembre, de 15h à 17h.

 

Des artistes différents, parfois complices, réunis par l’usage, la fréquentation plutôt, l’accompagnement des mots dans leur pratique artistique.

 

Que ce soit sous la forme «classique» du livre, cet objet de papier que l’on feuillette, que l’on ouvre au hasard, que l’on fourre dans sa poche pour se promener ; que ce soit sous la forme «étendue» du livre, encore de papier, mais «accordéonné», fripé, replié dans tous les sens et de toutes les dimensions ; que ce soit sous la forme «objet» à lire, sculpture porteuse de mots, camouflés ou enfouis dans des replis, ou prenant sens sous la lumière des projecteurs.

 

La bibliothèque de Vendôme mettra en valeur sa collection de livres d’artistes imprimés, en particulier ses livres destinés à la jeunesse : Patrice Goré, Dominique Mansion/Georges Merillon, Warja Lavater, Katsumi Kogamata, Bruno Munari…

 

Du 10 novembre au 20 décembre, Vendôme, bibliothèque, parc Ronsard, aux heures d’ouverture habituelle.
Entrée libre.
En présence de quelques artistes
le samedi 18 novembre de 15h à 17h.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

L’heureuse puis tragique destinée du cœur de César, duc de Vendôme

 Décédé en son hôtel de Vendôme à Paris, le 22 octobre 1665, le corps et le cœur séparé du duc

«Mater magna» : Une sculpture d’Elsa Genèse à découvrir en l’église de Boursay.

 «… Vous savez, on ne peut pas se réveiller un matin et se dire : «Je vais réaliser cette oeuvre.»,

Les heurs et malheurs de la statue du Maréchal de Rochambeau

 Si ce monument est, aujourd’hui, partie intégrante du paysage urbain du centre-ville, il n’en est pas moins vrai qu’il demande,

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X