Menu

Natalité : zoom sur la «tentacule» du bien-être

Natalité : zoom sur la «tentacule» du bien-être

C’est en janvier 2013, au Danemark, que le projet «Petite pieuvre sensation cocon» voit le jour. Dans un service de néonatalogie, une femme crochète une pieuvre pour un nouveau-né prématuré et la place près de lui dans sa couveuse. On observe alors que le bébé est plus calme et qu’il tire moins sur ses sondes et ses tuyaux.

 

Des pieuvres objets de soins

Petite pieuvre sensation coconLoin d’être des doudous ou des cadeaux de naissance, ces petits poulpes sont de réels objets thérapeutiques. Ils per­mettent aux nouveaux-nés de satisfaire leur réflexe d’agrippement en s’accrochant aux tentacules plutôt qu’aux nombreux fils présents à leurs côtés. Les dispositifs médicaux sont donc reposés moins souvent, évitant ainsi douleur et inconfort pour ces petits bouts déjà bien éprouvés.
Après le Danemark, le projet a étendu ses tentacules en Suède puis aux Pays Bas, en Belgique et en France où plus de 90 hôpitaux participent déjà.

 

Un cahier des charges strict

«Petite pieuvre sensation cocon», c’est un projet totalement béné­vole tournant autour d’un réseau de crocheteuses et d’une ambassadrice par hôpital (liste des hôpitaux participants sur le site internet du projet). Chaque petite pieuvre est ainsi contrôlée par I’ ambassadrice, garante du respect des exigences de sécurité pour ces nouveaux-nés très fragiles.

 

Un projet ouvert à tous

Pour celles et ceux qui ne savent pas manier le crochet, pas d’inquiétude ! Vous pouvez également participer au projet en faisant un don de pelotes de coton. Elles seront ensuite redistribuées aux bénévoles par l’ambassadrice du projet.

Des ateliers en toute convivialité

Rencontre avec Emmanuelle Vermond, ambassadrice du pro­jet à Tours et puéricultrice en néonatalogie: «A Tours, nous essayons d’organiser des «ateliers pieuvres» une fois par mois en moyenne. Nous nous retrouvons entre bénévoles de Touraine, de Loir-et-cher, de l’Indre et du Cher autour d’un petit goûter ! Ces ateliers permettent de découvrir, apprendre et/ou de partager ses techniques de crochetage toujours dans la joie et la bonne humeur.» Ca c’est sûr, «Petite pieuvre sensation cocon» c’est un projet résolument humain !»

 

Et les parents témoignent…

Ce qui touche particulièrement les parents des bébés qui reçoivent ces petites pieuvres, c’est que des personnes qu’ils ne connaissent pas aient à cœur le bien-être de leur enfant. «Quand nous avons vu la petite pieuvre dans sa couveuse, cela a mis un peu de soleil dans nos cœurs dévastés», exprime la maman de Chloé.
«C’est un beau geste humain dont vous faites preuve pour tous ces petits bouts. Merci!», ajoute la maman d’Anthony. Et la maman de Leïla de conclure: «Pour notre famille, c’est un cadeau qui représente un réconfort face à la prématurité mais aussi face à l’image que nous voulons donner à nos enfants d’un monde où les hommes s’aiment et se soutiennent.»

 

Renseignements : toutes les informations, modèles et tutoriels sur le site internet
www.petitepieuvresensationcocon.weebly.com, sur la page Facebook PetitePieuvreSensationCocon
et par mail auprès de l’ambassadrice de Tours: emmanuelle456@hotmail.com

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Arte Cubano à Vendôme

 Du 27 novembre au 1er décembre, pour la cinquième année consécutive, l’Association COOPàCUBA organise son exposition-vente ARTE CUBANO à la

Les fouilles archéologiques au quartier Rochambeau

 Suite aux travaux engagés au quartier Rochambeau, l’abattage des platanes malades, la destruction de l’ancienne Gendarmerie, une nouvelle phase s’est

«Maisons en bois et autres boîtes»

 Cette exposition d’ Andrès Bustamante est présentée dans l’ancienne salle de garde au château des Radrets à Sargé-sur-Braye en septembre

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X