Menu

Patrimoine : le Vendômois mobilisé pour une opération de sauvegarde

Patrimoine : le Vendômois mobilisé pour une opération de sauvegarde

Le patrimoine, particulièrement rural, doit être plus que sauvegardé face aux menaces de toute nature qui le rongent depuis des décennies, et ce, pour diverses raisons : coût des restaurations, abandon de biens familiaux à la suite d’indivisions ou de querelles internes, transfert de moyens financiers vers d’autres postes ou découragement face aux chantiers qui s’annoncent.

 

La Fondation du Patrimoine de Loir et Cher accompagne, depuis des années, toutes les bonnes volontés parties en croisade pour redonner vie et lustre à certains biens à sauvegarder d’urgence dans un certain respect, le plus strict possible, de leur passé.

 

La Fondation du Patrimoine intervient sous forme de labellisations décernées aux propriétaires privés ayant mené les travaux sur des biens non protégés au titre des monuments historiques.
La subvention versée s’élève de 1 à 5% du montant des travaux. Le Département de Loir et Cher apporte un appui fidèle et important aux actions de la Fondation et, depuis 2001, une subvention est attribuée à cet organisme privé et indépendant. Cette année, le montant en est de 21 850 euros.

 

Entouré de conseillers départementaux, dont le sénateur Jean-Marie Janssens, de plusieurs maires, dont Catherine Lhéritier, présidente de l’association des maires de Loir et Cher et d’élus, Nicolas Perruchot, président du Conseil départemental, a accueilli les 24 lauréats 2018, en présence d’Annette Doire, déléguée départementale de la Fondation du Patrimoine, et de Christian Bécart, délégué régional qui, ayant pris ses fonctions le 1er juin dernier, effectue la tournée de son secteur.

 

Restaurer pour les touristes et les locaux

Dans le Vendômois, ont été labellisés 2018 (maisons, sauf indications particulières), Henry Gonnet (Baillou) ; Stéphanie et Serge Boue (La Fontenelle) ; Audrey Amedro et Fabien Gayno (Le Gault-du-Perche) ; Pierre Berneau-Merlet (Montoire-sur-le-Loir) ; Clarence Boulay et Nicola Rebeschini (Morée) ; Bernard Bonhomme (Sougé) ; Indivision De Rochambeau, Nathalie De Gouberville et Guy Rochambeau (monument funéraire du maréchal de Rochambeau à Thoré-La-Rochette) ; Jean-Michel Saillard, Vendôme) ; Isabelle et Cyril Verrier (Vendôme).

 

Par ailleurs, les communes de Lignières (retable de l’église) et de Villiers sur Loir (cloche de l’église) ont reçu des subventions grâce au lancement d’une souscription de la Fondation.

 

Les orateurs ont souligné l’obligation, pour tous ceux qui le peuvent, de se pencher sur ces sauvegardes qui conservent un caractère aux bourgs et aux villes de notre département, en témoignages des talents des bâtisseurs des siècles précédents. Il convient d’entreprendre ces restaurations pour les locaux, mais aussi pour les touristes car, avec l’Indre et Loire, le Loir et Cher accueille 80% des visiteurs venus en région Centre Val de Loire, soit plus de 5 millions de personnes. Et tous ne vont pas à Beauval admirer les pandas…


À lire également

Les couleurs de Plume chez Laurent Potier

Il est tombé dedans tout petit. Né en 1982, Monsieur Plume découvre la scène graffiti de la fin des années

Goran Vojinovic expose à Lavardin

C’est Goran Vojinovic qui a été choisi par Aprille Glover pour être l’artiste de la saison 2016 de la galerie

L’amour de l’art populaire

Philippe Tournon est un collectionneur dans l’âme. Pas ce genre de personnage qui cacherait ses trésors, lui aime les exposer

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'une *

X