Menu

Un fauteuil illustre s’expose dorénavant

Un fauteuil illustre s’expose dorénavant

Ce 12 mai 1807, à Thoré la Rochette, au château de Rochambeau, Jean-Baptiste Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau meurt à 82 ans selon la tradition familiale dans une bergère à oreilles, fauteuil au large dossier. Le 13 juin dernier au château d’Artigny en Indre-et-Loire, lors de la vente exceptionnelle des dernières archives privées de la guerre d’Indépendance américaine par les commissaires-priseurs Aymeric et Philippe Rouillac, la ville de Vendôme acquiert cet exceptionnel fauteuil qui viendra enrichir les collections du musée.

Le musée ne possède qu’une seule œuvre liée au maréchal de Rochambeau, héros vendômois de la guerre d’Indépendance Américaine. Un seul tableau entré dans les collections au XIXe siècle, auquel maintenant, est associé ce fauteuil historique.

«Le tableau comme la bergère feront partie du fil conducteur du projet scientifique et culturel que nous allons élaborer sur plusieurs années, en rassemblant des pièces essentielles concernant des personnages qui ont jalonné l’histoire de Vendôme et du Vendômois» précisait Laurence Guilbault, conservatrice du musée.

Une politique d’acquisition d’œuvres qui ravit également Philippe Rouillac, soulignant que le musée fut une création au XIXe siècle de la Société Archéologique du Vendômois dont il présida pendant 25 ans la destinée.

Retraçant le déroulement de la vente, le commissaire-priseur de Vendôme affirme que les archives de la famille Rochambeau ont été intégralement acquises par les plus grandes institutions américaines, venues enchérir. Ainsi les cartes d’état major des territoires américains très détaillées, tracées à l’encre et au crayon, son bureau, sa table à jeu de tric-trac, certains de ses  livres, tout s’est envolé vers les Etats Unis, sauf ce fauteuil estampillé Louis-Charles Carpentier, maître menuisier du XVIIIe siècle à Paris.

«J’ai arrêté les enchères en expliquant qu’il devait rester un objet de cette vente à Vendôme, ville natale du Maréchal. Tout le monde a joué le jeu, le marteau a frappé à 3500€. Je n’ai compté aucun frais, c’est ma contribution à la ville de Vendôme» concluait Philippe Rouillac

en offrant une gravure de Louis Couder de 1834 pour le bureau du maire, représentant à la bataille de Yorktown, le maréchal de Rochambeau, le marquis de La Fayette, Saint-Simon et Berthier qui deviendra Maréchal d’Empire sous Napoléon 1er.


À lire également

«En route à Cuba» : les 5èmes Journées cubaines à Vendôme

Du 11 au 14 octobre, ces quatre journées, organisées par COOPàCUBA (Comité de Loir-et-Cher de Cuba Coopération), sont destinées à

Culture… apprendre, lire, relire, regarder et travailler

Et si l’Apocalypsis cum figuris, d’Albrecht Dürer, était le premier livre d’artiste de l’histoire ?   «Très jeune, mes parents

Ces jardiniers amateurs récompensés

Depuis plus de 20 ans la ville de Vendôme et son service des espaces verts récompensent les jardiniers amateurs pour

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

X