Menu

Moisy : Quelques pépites dans «les vieux papiers» de la Mairie

Moisy : Quelques pépites dans «les vieux papiers» de la Mairie

Certains d’entre vous ont été surpris de voir des cartons de «vieux papiers poussiéreux» encombrer depuis cet été  la salle de la mairie de Moisy ! Ce sont des  archives oubliées qui couvrent la période 1820 à 1920, dont le tri a été entrepris.

La partie principale est constituée de dossiers ouverts à l’origine selon le  cadre de classement des archives des communes, établi par un arrêté du 31 décembre 1926, fixant un plan alphabétique, exemple : série E, état civil, série H, affaires militaires, série M, édifices communaux, monuments et établissements publics…
Avec le temps  les dossiers ouverts n’ont plus été utilisés  et ont été très bousculés.

Donnons quelques exemples  de contenu de dossiers  qui nous renseignent sur l’histoire locale :
– la vente des biens de l’abbaye de Bonneval à la Révolution (le Prieuré et des terres de la Fabrique en 1790)
– la guerre de 1870 : la réquisition des animaux durant la guerre, l’aide des Quakers ‘organisation anglaise)1 aux communes sinistrées – dont Moisy- en semences et animaux, les tombes des morts de la guerre de 1870.
– l’histoire de la ligne de tramway2  : la presse relatant l’avancement du dossier, les horaires de passage du tramway.
– la guerre de 1914-1918 : les lettres des soldats remerciant pour l’envoi d’un colis3, les traces des annonces de décès et de rapatriement des corps.
– les pompiers : formation de la compagnie, achat de la pompe et fixation des règles de fonctionnement
– la création de l’abreuvoir (le vivier) sur le terrain le «jeu de boules»
– l’histoire du canal de Beauce pour approvisionner Paris en eau de Loire, et  le projet d’irrigation de villages dont Moisy
– ….

Ce ne sont que quelques exemples qui montrent l’existence de quelques pépites dans ces vieux papiers. Certaines pièces sont uniques, d’autres renvoient à des documents conservés aux archives départementales (par exemple à propos du tramway, les pièces retrouvées dans les «vieux papiers» correspondent à des échanges avec la préfecture qui  sont par ailleurs  dans les dossiers  «O» aux archives départementales).

Par ailleurs, divers documents et objets, identifiés sont des témoins d’événements : la médaille souvenir du banquet des maires (banquet des Tuileries offert aux maires de France sous la présidence de Emile Loubet Président de la République et Waldeck Rousseau Président du Conseil). Prosper Bourgoin, maire de Moisy s’était rendu à Paris le 22 septembre 1900 pour ce banquet.. ou encore, la boite « caisse d’épargne de Blois » qui était le moyen de correspondance entre le siège départemental à Blois et la caisse locale de Moisy  avec l’adresse : Reverchon à Moisy et le cachet du tramway.

Sur la base d’un premier inventaire rapide, une remise en ordre des dossiers va être entreprise avec élimination de ce qui peut l’être, transmission aux archives départementales dans d’autres cas et ouverture de dossiers neufs pour ce qui doit être conservé.  Progressivement une présentation des «pépites» sera faite sous forme d’expositions  ou de documents rédigés.

Toute personne intéressée peut se manifester en mairie pour faire partie de l’équipe de bénévoles qui mettra en place les différents projets.

ACM Moisy

Exposition :
• Les 11, 12, 13 et 14 novembre, salle des fêtes de Moisy, exposition de documents d’archives municipales «Mémoires de guerre». Ouvert de 14h à 17h et visite commentée à 14h30 et à 16h. Inauguration le 11 novembre à 12h.
• Le 14 novembre, ouverture de l’expo. de 10h à 12h, visite commentée à 11h.
Conférence :
• Le 14 novembre, à 17h, conférence de Jean-Jacques Loisel «La guerre de 1870 dans notre région. Les monuments aux morts de la guerre de 1914-1918 dans nos villages. Entrée libre et gratuite.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

«Trésors royaux de la bibliothèque de François Ier» du 4 juillet au 18 octobre – Blois

En 2015, la France célèbre les 500 ans de l’accession au trône de François Ier ainsi que l’anniversaire de la

Au revoir Mme le Sous-Préfet

Il y avait foule dans les jardins de la Sous-Préfecture de Vendôme le 25 août pour le départ de Sophie

BAUDELAIRE, et la recherche du Beau, conférence-poésies par Claudie LECOEUR, vendredi 19 juin 2015

«Le beau devrait être l’unique ambition de l’artiste, le but exclusif du goût». Cette définition de l’art, Charles Baudelaire s’efforça

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X