Menu

Prunay s’en va-t-en guerre

Prunay s’en va-t-en guerre

C’est une exposition d’exception qui sera présentée du 11 au 20 novembre dans la salle de la mairie de Prunay. Le fruit d’un travail et de nombre de recherches orchestré par une petite équipe de bénévoles passionnés. Explications.

 

A l’orée des célébrations de la Grande Guerre, les expositions sur le sujet foisonnent. A Prunay, une poignée de bénévoles (des historiens amateurs) a axé leur travail spécifiquement sur la commune. Des objets récupérés, des collections privées, un travail de fourmi sur Internet et aux archives municipales et départementales ont permis de mettre en lumière ce qui s’était passé entre 1941 et 1918 dans la commune et alentour.

 

De la mobilisation à la vie locale et à l’après-guerre, toute l’époque est balayée avec, sur place, les explications fournies par un des bénévoles de l’équipe.

 

Une exposition soutenue par la municipalité, le Souvenir français et le CDPA et qui sera appuyée par un livret de 44 pages disponible sur place ou par envoi (lire ci-dessous). Et un bel hommage à ceux, de Prunay ou d’ailleurs, qui se sont sacrifiés pour notre liberté.

«Prunay en guerre», du 11 au 20 novembre,
mairie de Prunay, entrée libre. Du 11 au 20 novembre.
Les horaires : dimanche 11 Novembre: 10h30 11h15.
Lundi 12, mardi 13, vendredi 16, samedi 17, dimanche 18,
lundi 19 et mardi 20 :14h-17h. Le mercredi 14 : 9h-12h.
Le jeudi 15: 9h-12, et 14h-17h. Plus d’infos : peterb209@orange.fr

 

 

Ce livret, publié par la municipalite de Prunay-Cassereau, participe aux commémorations du centenaire de la Grande Guerre. Il sera tiré à 450 exemplaires, dont 300 seront distribués dans les boîtes aux lettres des Prunaysiens. Vous pouvez cependant l’acquérir moyennant une modeste participation de cinq euros, frais d’envoi inclus, par chèque à l’ordre du Trésor public.
Adresse mail du coordinateur: peterb209@orange.fr

Jean-Michel Véry

Jean-Michel Véry

Journaliste à Politis, à Europe 1, au Petit Vendomois, rédacteur "tourisme" à Néoplanète, pigiste au Figaro et à l'Optimun.


À lire également

Un ancien quartier dénommé Saint-Denis

Du Grand Cimetière de la Courtille avec sa chapelle Notre-Dame de Toussaint à la place Saint-Denis qui lui succéda, en

La Commanderie d’Arville entre dans une nouvelle ère

Petit rappel, s’il en était nécessaire, des caractéristiques du site : c’est au début du XIIe siècle que la Commanderie

L’art contemporain se pose à Vendôme

On savait Vendôme à l’avant-garde de la culture sous toutes ses formes : Promenades photographiques, festival Prokino, Rockomotives, Festival international

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

X