Histoires localesArts et culture

Rosamée Henrion, créatrice du jardin du Plessis-Sasnières, n’est plus

rosamee henrion sasnieres
© photo : http://www.jardin-plessis-sasnieres.fr/ historique-jardin-remarquable-sasnieres.aspx

Lundi 22 novembre disparaissait Rosamée Sauvage de Brantes – Henrion, âgée de 90 ans. Quelques jours avant le 1er anniversaire du décès de son mari, Valéry Giscard d’Estaing, Anne-Aymonne doit accompagner sa sœur aînée jusqu’à sa dernière demeure.

 

Depuis les années 60, Rosamée Sauvage de Brantes, devenue Henrion, exprimait sa passion pour la botanique dans son domaine de Plessis-Sasnières, le faisant passer du stade de la restauration indispensable à celui de jardin remarquable, une réussite due à des efforts au long cours et à une implication nationale et internationale.

 

Mère de quatre fils, Rosamée Henrion n’a pourtant pas réservé son énergie au domaine familial et privé. Elle s’est également engagée dans la vie de sa commune, d’abord comme conseillère municipale puis comme maire pendant trois mandats successifs. C’est d’ailleurs au titre de femme engagée dans la vie locale qu’elle fut élevée au rang de chevalier dans l’ordre national du Mérite dès 1977.

 

Le cadre de son jardin remarquable a permis l’organisation de nombreuses manifestations qui ont fait rayonner sa commune bien au-delà des frontières loir-et-chériennes comme Jardin en fête, Cinéma au Jardin ou bien encore, la Fête de la Soupe. Simplicité, originalité et passion qui caractérisaient Rosamée Henrion vont manquer au cœur de ses concitoyens mais son souvenir restera enraciné dans son jardin.

 

CF

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
X
X