Cet article vous est proposé par Le Petit Vendomois
Article écrit par / Publié le 9 mai 2021
Source:https://lepetitvendomois.fr/arts-culture/sorties-culturelles/

Compostelle 41 et son grand projet

En février lors de l’assemblée générale, Jacques Colas devient le nouveau président de l’association départementale «Compostelle 41» à la suite de Jean-Marie Kihm, président fondateur de l’association. Poursuivant sa mission d’hébergement de pèlerins ou le balisage des chemins départementaux, Compostelle 41 engage en cette année Jacquaire, un projet qui lui tient à cœur, une statue symbolique à taille humaine d’un pèlerin avec son bourdon et sa coquille.

 

Pour tous les pèlerins sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, l’année 2021 sera sainte et donc Jacquaire. En effet, le 25 juillet, jour de la fête de Saint-Jacques le Majeur, sera un dimanche et le roi d’Espagne assistera à la grande messe en la cathédrale. Il y aura donc, normalement, plus de monde sur les chemins qui mènent à Compostelle. «Nous avons un grand projet en cette année particulière, la mise en place en face de la Maison de retraite des Tilleuls à Vendôme, sur le chemin, une statue d’1m.80 en fer conçue par Giovanni Scarciello, artiste Montoirien pour marquer les 1553 km qui restent à parcourir jusqu’à St Jacques de Compostelle. Le tracé du chemin qui passe par Vendôme et qui vient de Chartres passe par la rue du Docteur Faton puis la passerelle pour traverser le Loir et filer ensuite rue du Change, Place St Martin et rejoindre les hauts de Vendôme en contournant par le nouveau cimetière pour poursuivre jusqu’à Château-Renault» explique le nouveau président. La réponse officielle de la commune pour la mise en place de la statue est en attente ainsi que celle des Architectes des Bâtiments de France.

 

Compostelle 41 a également créé son propre réseau pour trouver parmi ses 81 membres des accueillants pour les pèlerins sous forme de Donativo, libre participation du pèlerin aux frais de son hébergement. « En temps normal, notre réseau enregistre une cinquantaine de nuitées, qui ne comptabilise pas les pèlerins qui dorment à l’hôtel ou en auberge de jeunesse. En 2020, ce fut beaucoup moins, Covid oblige » poursuit Jacques Colas. D’ailleurs le guide du « Miam-miam dodo », véritable bible du pèlerin pour le logement et la restauration sur le chemin vient de sortir une édition sur le tracé Paris-Saint Jean Pied de Port. Les informations de l’association pour le passage dans le Loir-et-Cher ont été prises en compte dans le guide pour la plus grande satisfaction de son nouveau président.

 

Toutes les informations sur l’association, ses manifestations, marches, …
https://www.compostelle41.fr/


Visitez la Commanderie d’Arville

Programmation estivale
Escape-game enfants et visites thématiques

 

L’équipe de la commanderie d’Arville a le plaisir de vous accueillir de nouveau sur le site templier. Fondée au XIIe siècle par l’ordre du Temple, la commanderie d’Arville reste, par l’importance de ses bâtiments, l’une des commanderies les mieux conservées de France. Eglise, porche d’entrée (XIIe), écuries, grange dîmière, pigeonnier (XVe-XVIe), chacun de ces bâtiments évoque le quotidien des Templiers avant leur départ pour la Terre sainte. Un musée sur l’histoire du Temple et des croisades vient compléter la visite, à travers une mise en scène interactive et vivante.

 

En raison de la crise sanitaire liée au Covid 19, la programmation de la commanderie templière a été réaménagée, plusieurs événements reportés à l’année 2021 tels la fête médiévale ou l’escape-game adultes. Cependant des visites guidées jusqu’au 23 août sont mises en place tout l’été pour découvrir l’exceptionnelle histoire de ce site médiéval. Le dimanche matin des visites thématiques sont également proposées pour dévoiler des aspects méconnus de la commanderie templière : anciennes prisons, trésors de l’ordre de Malte, symbolique des plantes au Moyen-âge, etc. Afin de garantir la sécurité des visiteurs, le port du masque est obligatoire pour participer aux visites guidées.

 

Un escape-game destiné aux enfants de 6 à 17 ans est également programmé durant deux week-ends au mois d’août, les 8-9 et les 15-16 août. Gweltaz le File attend les aventuriers en herbe pour plonger dans une intrigue qui les emportera au Moyen-Âge. Seront-ils assez valeureux et perspicaces pour se mettre au service de Guillaume le Conquérant ? Pour le prouver, les enfants auront 30 minutes pour déjouer les énigmes, ouvrir les quatre coffres et enfin découvrir l’antidote !

 

Infos pratiques :

Le site est ouvert tous les jours de 10h à 18h30.

 

VISITES GUIDEES du 5 juillet au 23 aout. Durée : 45 min. à 1h. Tous les mardis et samedis à 11h et à 15h ; le dimanche à 15h. Visites guidées thématiques les dimanches à 11h (programme sur le site internet). Réservation en ligne conseillée

 

TARIFS : La visite de la commanderie inclut le musée, les bâtiments et le jardin médiéval.
Adultes : 7 € / Adolescents et étudiants: 5€ /
Enfant (6-12 ans): 3€ / Gratuit moins de 6 ans /
Supplément de 2€ pour les visites guidées.
ESCAPE-GAME ENFANTS : Les 8/9 août et les 15/16 août. A partir de 6 ans – 7€/enfant (entrée incluse). Durée : 1h. Réservation en ligne conseillée

 

RENSEIGNEMENTS ET RESERVATIONS AU 02 54 80 75 41 ou sur www.commanderie-arville.com


«W3» : le QG allemand de Saint‑Rimay au fil d’une randonnée

La position du site W3, en retrait du mur de l’Atlantique, fut envisagée dans l’hypothèse où la menace pour les Allemands arriverait de l’ouest ou de la péninsule ibérique.

 

Le ravin du loup ou «Wolfsschlucht», c’est la randonnée pédestre historique commentée de 6.5 km au départ du tunnel de Saint-Rimay (côté Montoire). Au programme : les citernes, le central téléphonique, la plateforme…

 

Rappel historique : en juillet 1942 commence la construction du W3 sur le site de Saint-Rimay. Pendant quatorze mois, les troupes allemandes occupèrent les lieux et firent édifier différentes installations par de nombreux ouvriers volontaires, prisonniers de guerre ou requis, français ou étrangers, sous le contrôle de l’organisation TODT. L’ensemble est constitué de deux importants bunkers, d’une centrale électrique, d’un central téléphonique et de nombreuses constructions : stand de DCA, abris, puits, citernes, murs pare-éclats abritant des baraquements. Le chantier prit fin en août 1943. Les collines environnantes furent équipées d’observatoires, de blockhaus et de plateformes prévues pour des pièces de DCA.

 

Durée de la randonnée 2h30-3h.
Prévoir bonnes chaussures de rando et lampe torche.
Tarifs : 5€/pers. la visite et 3€/enfant – 12ans.
RDV à 14h au Tunnel de Saint-Rimay (côté Montoire) les samedis. RDV à 9h les dimanches. Résa. 02 54 77 05 07.

 

Les prochaines dates :
Samedis, à 14h, 8 août, 22 août, 5 septembre, 26 septembre, 17 octobre. Le 31 octobre à 9h.


Les RDV d’art et d’histoire

Comme chaque année, des visites guidées de Vendôme sont organisées par la Ville de Vendôme, en partenariat avec l’office de tourisme.

 

Programme :

Les 9, 11, 14, 15, 18, 21, 25, 28, 29 juillet. Les 1er, 4, 8, 11, 15, 18, 22, 25 et 26 août. «La ville au grand air !» : Vendôme, ses jardins et ses monuments. 10h, rdv office de tourisme, 5,45€.

 

Le 22 juillet. Les 5, 12, 19 août. «Promenade nocturne aux lanternes». A la tombée du soir, laissez-vous guider dans les rues calmes du coeur de Vendôme. 22h en juillet et 21h30 en août. Rdv office de tourisme. 5,45€.

 

Les 10, 12, 16, 19, 24, 26, 30 et 31 juillet. Les 6, 7, 9, 13, 14, 16, 21, 23, 27, 28, 30 et 31 août. «La Trinité et ses secrets». L’histoire et l’architecture de cette ancienne abbaye bénédictine du XIe au XVIIIe s., qui devint une caserne militaire au XIXe s. 16h, rdv office de tourisme. 5,45€.

 

Les 17 juillet et 20 août. «Changer d’angle !». Le monde merveilleux des anges musiciens médiévaux et des archanges à découvrir dans l’abbatiale de la Trinité. 10h. Rdv office de tourisme. 4,80€.

 

Le 2 août. «Vendôme d’argile et de briques». Du traitement de l’argile à l’utilisation de la brique dans le centre
ancien de Vendôme. 10h. Rdv office de tourisme. 4,80€.

 

Les 23 juillet et 29 août. «Monde sculpté des demeures du XIXe siècle». Inspirés par l’Antiquité et le Moyen-Age, plein de détails sculptés à découvrir. 10h. Rdv office de tourisme. 4,80€.

 

L’adoption de bonnes pratiques assure les meilleures conditions pour un moment de découverte partagé. Nombre de participants limité. Réservation préalable obligatoire à l’office de tourisme, 02 54 77 05 07.


Les Promenades Photographiques : «Extrême Orient & Végétales»

Vendôme et le Vendômois accueillent à nouveau Les Promenades Photographiques, à la découverte chaque année de photographes talentueux avec un thème défini : en 2020, ce sera l’Extrême Orient. En parallèle, Odile Andrieu, directrice artistique de ces douces Promenades à travers le vendômois, essaie en permanence de se renouveler, trouvant avec son équipe de bénévoles, des idées originales toujours autour de la photo. Que ce soit la «Curieuse équipe du Dr Faton» et ses procédés alternatifs ou les «Végétales» que l’on retrouvera à Sasnières, au château de Meslay et à la Fondation du Doute à Blois, ces photos artistiques autour du monde du vivant et de la biodiversité nous ramènent dans la beauté de la nature. Un rendez-vous qui pourrait se décliner chaque année. D’autres partenariats se sont mis en place, entre autres, avec l’Office de tourisme autour du végétal et des savoir-faire touristiques, gastronomiques et culturels du Vendômois. Un programme alléchant à voir et déguster jusqu’au 20 septembre…

 

 

A Vendôme :
Chapelle Saint-Jacques. 14h30-18h30, jusqu’au 31 août (fermé le mardi) : MAX PAM «Sea of love»
Musée de Vendôme. 14h30-18h30, jusqu’au 31 août (fermé le mardi) : ALBARRÁN & CABRERA «The Mouth of Krishna»
Manège Rochambeau. visible jusqu’au 20 septembre : 14h30-18h30 (fermé le mardi) jusqu’à fin août puis uniquement le w.e. en septembre

 

* ALBARRÁN & CABRERA «The Mouth of Krishna»
* CUCHI WHITE «Les incongruités du réel»
* YANN STOFER «Hokkaido»
* ALEX HUANFA CHENG «Chinese Wonderland»
* LAWRENCE SUMULANG «Manila Gothic»
* KENSAKU SEKI «Gokab»
* TSUTOMU YAMAGATA «Ten Disciples»
* YAN MORVAN «BKK»
* WIKTORIA WOJCIECHOWSKA «Short Flashes»
* MAKI UMABA «Futari»
* MI-YEON «I and Thou»
* MARVIN TANG «Stateland (2015)»
* E. ARFEUIL ET A. LIEBERT «Scars of Cambodia. Un passé sous silence»
* ALEXANDRE DUPEYRON «Runners of the future»
* FRED STUCIN «Sumatra, Indonésie»
* AKIHIRO SHIROZA «Glorification of the dead»
* ALAIN LE BACQUER «Ren»
* LAURA BONNEFOUS «Failles»
* BOURSE DES AMIS DU MUSÉE ALBERT-KAHN
* JULIE FRANCHET «Esprit de Famille – Arménie»
* YULIA GRIGORYANTS Lauréate 2020 «Cosmic Solitude»

 

Projection, 14h30 – 18h30 : prix Mark Grosset. Exceptionnellement cette année, en raison de la pandémie COVID-19, les travaux des étudiants sont présentés sous forme de projection au Manège Rochambeau.

 

Parc du château – extérieur : visible jusqu’au 20 septembre : 14h30-18h30 (fermé le mardi) jusqu’à fin août puis uniquement le w.e. en septembre
* YULIA GRIGORYANTS «Cosmic Solitude»
* ALEKSEY MYAKISHEV Lauréat de la Bourse 2020 «Le nord russe»
* ALEKSEY MYAKISHEV «Le nord russe»

 

Fabrique du docteur Faton (34 rue du Dr Faton, Vendôme) : visible jusqu’au 20 septembre : 14h30-18h30 (fermé le mardi) jusqu’à fin août puis uniquement le w.e. en septembre
* Campus international (date à venir) : Les Promenades Photographiques organisent un workshop dédié aux étudiants d’écoles de photographie internationales.

 

 

Aux alentours :
Convergence / Les Végétales est une nouvelle initiative mise en place conjointement avec l’Office du Tourisme de Vendôme et la Région Centre Val de Loire.
Sous une forme poétique et contemporaine la photographie s’interroge sur le vivant et la préservation des espèces. Il s’agit ici de vous révéler les travaux de photographes spécialisés sur les végétaux. Le premier cycle d’expositions portera sur les fleurs et les insectes. Trois lieux sont associés à ce nouveau projet :
Le Château de Meslay accueillera quatre artistes en intérieur et en extérieur : ALINE HÉAU «L’herbier bleu» / JEAN-PAUL TEXIER «Monde agité» / PASCAL GOËT «Pareidolia» / VIRGINIE SUERES «Water beings»
Le Domaine du Plessis Sasnières avec une exposition sur le même thème : CYRUS CORNUT «Lost in the forest»
Enfin La Fondation du Doute s’associe aux Promenades Photographiques pour présenter une exposition dans son jardin, à Blois : MICHEL GANTNER «Nuits végétales»


MUSIKENFÊTE rouvre ses portes…

Comme tous les sites et musées, Musikenfête était en sommeil depuis le 15 mars.

Après accord de la Préfecture, le Musée des Musiques du Monde sera rouvert au public à partir du mardi 2 juin.

 

Toutes les contraintes sanitaires seront respectées : port du masque obligatoire, lavage des mains à l’entrée et en cours de visite, désinfection de toutes les parties du site pouvant être touchées par le visiteur, 10 visiteurs maximum par niveau en même temps… Ainsi, tout est réuni pour retrouver des moments passionnants de découverte et de bonheur ! Et avec quelques surprises musicales lors des visites… N’hésitez pas à venir nous rendre visite, pour nous aider à revivre.

 

Espace de l’Europe, quartier Marescot à Montoire.
Tous les jours sauf le lundi,
de 14 à 18h et le matin sur RDV.
Entrées : adulte 7€, enfant 5€.
Tél. : 02 54 85 28 95


L’histoire de l’ordre du Temple dévoilée

Depuis son ouverture il y a une vingtaine d’année, l’équipe de la commanderie d’Arville a pu constituer un fond documentaire substantiel sur l’histoire de l’ordre du Temple, les croisades et l’histoire médiévale plus généralement. A l’initiative du Conseil d’administration de l’association et en accord avec la Communauté de communes des Collines du Perche, l’équipe du site met cette collection d’ouvrages à la disposition des lecteurs de la médiathèque Jules Verne à Mondoubleau.

 

Chaque année, une vingtaine d’ouvrages seront disponibles sur les rayonnages de la médiathèque, et relayés dans les différents points lecture du réseau des Collines du Perche (Sargé-sur-Braye, Souday, Saint-Agil). Et si un lecteur souhaitait emprunter un ouvrage conservé sur le site templier, l’équipe du site déposera celui-ci à la médiathèque. Une façon pour le Conseil d’administration et les salariés du site de la commanderie de faire partager aux habitants du territoire cette ressource documentaire afin que tous puissent la découvrir et en profiter. Il s’agit en même temps de mettre en lumière la richesse de cette histoire, la région autour de Mondoubleau entretenant une relation intime avec l’ordre du Temple comme en témoigne la présence de deux commanderies templières à Arville et au Temple, cette dernière ayant malheureusement disparu.

 

Causerie conviviale vendredi 21 février

Et pour inaugurer ce nouveau fonds, une soirée conviviale, vendredi 21 février, sera proposée à la médiathèque de Mondoubleau pour (re)découvrir l’histoire du site templier, le tout suivi d’un verre de l’amitié.

 

Exposition interactive «Lux in Tenebris»

A cette occasion la médiathèque présentera une exposition interactive, «Lux in Tenebris», prêtée par la Direction de la lecture publique. Conçue comme un thriller médiéval, le visiteur est invité à résoudre une enquête en plein coeur du Moyen-Âge. Vous voilà propulsé dans un thriller/BD médiéval dont vous êtes le héros. Muni d’une tablette et d’un casque audio, vous sillonnez le village et déambulez d’un panneau à l’autre à la recherche des indices qui vous permettront de démasquer le coupable en une heure, environ.

 

Renseignements à la médiathèque
de Jules Verne au 02 54 80 75 40


A la Commanderie, pendant les vacances, c’est le Moyen-âge !

Après une brève trêve hivernale, la commanderie templière rouvre ses portes le samedi 8 février, avec un tout nouveau programme d’animations concocté par l’équipe du site pour ce mois de février.

 

Désormais les vacances scolaires sont l’occasion de (re)découvrir la société médiévale à la commanderie d’Arville avec des activités pour occuper les vacances des petits et des plus grands. Les mercredis sont dédiés aux enfants avec des ateliers d’initiation l’après-midi. Le dimanche, coup de projecteur sur les métiers du Moyen-âge, avec la présence de professionnels en démonstration pour la famille; le tout complété par une visite guidée du site templier. Et désormais, à chaque période de vacances scolaires, un catalogue d’activités renouvelé sera proposé autour de la découverte de la société médiévale. Tous ces ateliers se déroulent à l’abri dans une salle chauffée.

 

Samedi 15 février, Les contes de l’Orient perché

Et pour prolonger le rêve, un nouvel évènement est développé à la commanderie d’Arville: les «contes de l’Orient perché». De par son histoire, une relation étroite existe entre la commanderie templière et la Méditerranée, en témoigne le clocher-mur de l’église bâtie par les Templiers sur un modèle rapporté de leurs voyages. Le calendrier d’animations conçu en 2020 sera l’occasion de rappeler ces innombrables contacts qui se déroulèrent entre Orient et Occident, les Templiers participant activement à ces échanges. Pour cette 1ère édition, la conteuse Sophie Kluzeck nous présente des histoires de princesses et de chevaliers voyageant d’Occident en Orient. Accessibles dès l’âge de 3 ans, les contes seront suivis d’un goûter convivial. Les «contes de l’Orient perché» sont proposés dans le cadre du festival «Tout Feu Tout Flammes» organisé à l’initiative de l’écomusée du Perche, à Perche-en-Nocé. Les spectacles se déroulent dans une salle chauffée.

Les Pass annuels

De nombreux événements sont en préparation sur le site templier : comment faire pour en profiter au mieux ? Grâce aux Pass annuels, développés pour les adultes et les enfants ! Un antidote à la morosité actuelle, puisque l’acquisition d’un Pass permet un accès à la commanderie templière toute l’année, manifestations incluses (escape-game, fête médiévale, etc.). Un dispositif qui s’adresse en premier lieu aux habitants du territoire, leur permettant de profiter des activités organisées à la commanderie d’Arville !

 

Rens. et résa. : 02 54 80 75 41
www.commanderie-arville.com


Hist’Orius : un agenda 2020 bien chargé

De nombreuses activités sont encore programmées cette année pour l’association montorienne.

 

«Notre agenda 2020 sera chargé». On ne pourra qu’être d’accord avec cette affirmation de Gino Segrais, président d’Hist’Orius. L’association dont la raison d’être est de préserver le patrimoine archéologique historique et culturel de Montoire et de ses environs sera en effet bien occupée cette année. On serait tenté d’ajouter comme les exercices précédents. De nombreuses activités sont encore au programme. C’est le constat qui a été dressé lors de l’assemblée générale qui se tenait le samedi 1er février à la Salle Marie de Luxembourg à Montoire.

 

Visites de W3, Montoire et Lavardin

Dans le détail, l’entité continuera grâce à Jean-Pierre Gort, Jean-Louis Huet et Jean-Philippe Duval de faire découvrir le site de W3 à Saint-Rimay autrement appelé le quartier général d’Adolf Hitler. La première visite est prévue le samedi 22 février (lire infos pratiques ci-dessous). Quatorze rendez-vous sont au programme de l’année. Des visites de Montoire, assurées par Roland Deguise, et de Lavardin, chapeautées par Jean-Pierre Gort – encore lui ! – et Françoise Duval, sont prévues. Dix dates sont au total gravées dans le marbre pour l’année qui commence. Du boulot en perspective (nous reviendrons dans le détail dans notre édition de mars sur les visites guidées de W3, Montoire et Lavardin).

 

L’association qui compte aujourd’hui 78 adhérents sera également de la foire de la Pentecôte qui aura lieu à Montoire le samedi 30, le dimanche 31 mai et le lundi 1er juin. Elle tiendra un stand au forum des associations à la rentrée 2020. Et bien sûr tous les vendredis, ses bénévoles assurent une permanence de 10h à 12h au premier étage de la gare historique de Montoire.

 

Un voyage et une exposition

Mais ce n’est pas tout. Hist’Orius organisera en septembre un voyage en Alsace pour découvrir la ligne Maginot et le camp du Struthof, de sinistre mémoire, Au menu également, le Haut-Koenigsberg, Riquewihr et Mulhouse. Mais le programme ne serait pas complet sans la traditionnelle exposition annuelle. Celle-ci portera sur la Guerre franco-prussienne de 1870-1871 dans la région de Montoire. Une saine initiative car ce conflit meurtrier en France en général et dans notre région en particulier a été presque complètement oublié.

 

Infos pratiques :
Pour la première visite guidée de l’année de W3 le samedi 22 février, les inscriptions sont à prendre à l’office de tourisme de Territoires vendômois au 02 54 77 05 07.
Adultes : 5 € ; enfants 3 €. Rendez-vous à 14h à Saint-Rimay sur le parking rue du Tunnel côté Montoire. Les personnes intéressées par l’association Hist’Orius peuvent contacter son président au 09 64 34 32 77. Site internet : www.historius-montoire.fr.

 

Calendrier des autres dates W3 : les samedis à 14h : 21 mars, 18 avril, 9 mai, 13 juin, 27 juin, 11 juillet, 25 juillet, 8 août, 22 août, 5 septembre, 26 septembre, 17 octobre, 31 octobre (à 9h).


Montoire et l’entre deux-guerres

Après l’exposition très documentée l’année dernière sur la Guerre 1914-1918, l’association Hist’Orius a préparé une exposition sur l’entre-deux-guerres, toujours en rapport avec Montoire-sur-le-Loir et son ancien canton.

 

Une période de calme relative après la boucherie de la 1ère Guerre Mondiale, l’entre-deux-guerres voit se créer une multitude d’associations, notamment sportives avec son club de pigeon-sport dû à la caserne colombophile de la ville ou de football avec son club Le Stade Montoirien créé en 1925. «Deux clubs existaient dans la ville, l’un laïc et l’autre confessionnel. Un seul restera à cause d’un excès de colère du curé qui dissout son club» s’amuse à détailler Gino Segrais, président d’Hist’Orius, association qui s’emploie depuis 2015, date de sa création, à insérer l’histoire locale dans la Grande Histoire.

 

Plusieurs panneaux viendront guider le visiteur à travers cette période, un travail de recherche impressionnant réalisé par les membres de l’association. La reconstitution de l’intérieur d’une maison de l’époque sera le clou de l’exposition avec une cheminée, vaisselle, linge de maison,… «Comme l’année dernière pour la reconstitution d’une tranchée qui avait impressionné les visiteurs, nous nous attachons, avec des objets d’époque, à une mise en scène réaliste» poursuit le président.

 

Une exposition qui reviendra sur les deux comices agricoles organisés dans le canton entre les deux guerres, sur les louées également, avec des photos de ces journaliers qui, deux fois par an, à la Saint Barnabé (11 Juin) et à la Saint Michel (29 septembre) se réunissaient sur la place Clemenceau pour vendre leurs services aux paysans propriétaires. «Cette exposition a été l’occasion de faire le recensement de la ville et des villages grâce auquel on s’aperçoit notamment que Saint-Oustrille était le quartier où était compté le plus de journaliers et donc assez pauvre. D’ailleurs, ils se proclamaient d’une commune libre car pas besoin d’aller dans la ville, ils avaient tous les commerces sur place, boucherie, boulangerie, épicerie, coiffeur,…».

 

Une exposition où l’on retrouve une multitude d’anecdotes sur Montoire et le bas Vendômois. À ne pas manquer pour les passionnés d’histoire ou les curieux tout simplement, un retour sur le passé, pas si loin en somme !

 

Exposition du 2 au 8 décembre – Montoire/Loir – Salle des Fêtes Quartier Marescot
Conférence par Bernard Perraillon «Montoire et L’entre-deux-guerres»
Mardi 3 décembre 18h à la Médiathèque de Montoire – Quartier Marescot

© Copyright 2015-2020 Le petit Vendomois. All Rights reserved.

page 1/1