Menu

La Trinité se plonge dans son passé

La Trinité se plonge dans son passé

Cela fait maintenant plus de deux mois que les deux acolytes, Bob et Susie, bien connus pour leurs aventures locales écolo «valdemiennes», travaillent sur un scénario historique qui sera présenté au public cet été.

De quoi s’agit-il exactement ? C’est vrai que l’on a pu apercevoir autour de l’abbaye de la Trinité, surtout au mois d’avril, quelques poignées de moines en bure marron, déambuler, parfois fort précipitamment, et se faufiler entre les colonnes ou emprunter une porte et disparaître en hâte (il a été fait appel pour cela à de nombreux figurants). A d’autres moments, certains touristes ont assisté discrètement à des prises de vue vidéo, dans le chœur du lieu saint, mettant en scène les faux religieux, sous les «ordres» de Flavien, le cameraman de la Wish.

 
Alors c’était quoi le but du jeu ? Il s’agit de réaliser un film qui sera le support ludique de visites guidées de l’abbaye de la Trinité cet été. Valérie Coiffard qui en assurera l’animation, sera donc accompagnée par la folle équipée de la Wish, autour de la fameuse histoire de la lettre volée. Cette lettre, c’est un document écrit au XIIème siècle par Geoffroy, premier abbé de Vendôme, à Robert d’Arbrissel fondateur de Fontevraud, puis dérobé au XVIIe par deux moines dépêchés par l’Abbesse de Fontevraud, un document preuve à charge dans un projet de canonisation de Robert d’Arbrissel.

 
Il faut savoir que ce manuscrit du XIIe siècle, recueil d’œuvres de Geoffroy, est aujourd’hui conservé à la bibliothèque municipale de Vendôme sous la côte 193. Cela n’est donc pas une aventure totalement farfelue, inventée pour l’occasion. Non, à partir d’une réalité historique, les touristes et les Vendômois curieux pourront découvrir cet été un site prestigieux, l’abbaye de la Trinité, tout en participant à une aventure filmique en direct. Car Flaviens sera présent avec sa caméra, comme pour suivre Valérie dans ses authentiques explications, captant de ses écrans de bien étranges choses.
Il reste deux mois pour mettre en cohérence le film, l’écriture du discours relatant l’histoire du lieu et celle de ce fameux document, définir le parcours touristique exact, l’ensemble devant assurer au public un moment culturel unique, à la fois intéressant et ludique.

 

Une affaire à suivre…

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Un certain samedi 15 juin 1940

 Voici tout juste 80 ans, Vendôme allait entrer de plain-pied dans la tourmente…Et dans l’Histoire. Après « la drôle de

Lavardin et Montoire-sur-le-Loir, sous un autre angle

 Hist’Orius propose des visites inédites de Lavardin et de Montoire-sur-Loir, avec les règles sanitaires préconisées pour la sécurité de chacun

Bientôt une nouvelle salle de spectacle au Minotaure

 Une visite de chantier était organisée au Minotaure à Vendôme pour les élus de la Communauté de Communes du pays

MENU
X