Arts et culturePatrimoine

Une saison attendue pour la Commanderie d’Arville

En juin, La Commanderie d’Arville était à l’heure des bilans devant les élus et les membres. Une année où l’on se doute des difficultés engendrées mais où les réalisations et projets n’ont pas manqué.

 

La dernière assemblée s’était déroulée en février 2020 et en mars le site fermait. « Ça a été dur, compliqué et même si l’été 2020 nous avons pu rouvrir le site, nous ne pouvions pas accueillir de groupes dans notre centre d’hébergement. Heureusement, nous avons bénéficié d’aides substantielles de l’État et de la collectivité, propriétaire du lieu. Cela nous a permis de survivre et de ne pas détruire un seul des dix emplois de notre équipe formidable de permanents ! » détaille Christine Charreau, présidente de la Commanderie d’Arville.

 

Cette période d’arrêt a également été l’occasion de concrétiser certains projets comme la convention d’objectifs et de moyens signée avec la Communauté de Communes des Collines du Perche. Avec les perspectives d’avenir, la Commanderie engage un diagnostic de ce qu’elle est aujourd’hui sur un territoire existant et une perspective de ce qu’elle peut devenir. « Analyser le territoire, le prendre en compte dans notre réflexion d’avenir. L’état des lieux et les perspectives se font à la fois sur le côté touristique, architectural et patrimonial, paysager, urbanistique avec les aménagements extérieurs mais juridique également par la gouvernance de la Commanderie avec la collectivité. Une étude de développement global pour le site exécuté par un cabinet extérieur » explique Anthony Renou, directeur de la Commanderie d’Arville depuis deux ans.

 

La grange aux dîmes où l’assemblée générale se déroulait a été également rénovée pendant le confinement. « En parallèle de cet audit pour l’avenir, l’aménagement de cette magnifique grange avec les nouveaux éclairages, la remise aux normes de la sécurité incendie du site, l’embellissement extérieur… Malgré les circonstances peu favorables, la Commanderie a décidé de se retrousser les manches » poursuit le directeur. L’offre d’hébergement évolue également car hier uniquement accessible aux groupes, le site est dorénavant pour tout public. Et puis, en 2021, le calendrier des manifestations s’étoffe avec, par exemple, l’ouverture pour la première fois du site aux vacances de Noël. La Commanderie nous réserve encore et toujours de merveilleuses surprises.

 

Toute la programmation sur : http://www.commanderie-arville.com/

Alexandre Fleury

Il est partout ! Assemblées générales, événements sportifs et culturels, reportages, interviews, portraits… à lui seul, il rédige la moitié des articles du journal. C’est la figure tutélaire de la rédaction et il répond toujours avec le sourire aux très nombreuses sollicitations. Une valeur sûre, qui écume le Vendômois par monts et par vaux et connaît le territoire par cœur.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
X
X