Menu

«Velazquez, le peintre du pouvoir»

«Velazquez, le peintre du pouvoir»

Isabelle Vrinat animera une conférence sur l’histoire de la peinture, au Minotaure, à Vendôme, mardi 12 mai, 17h : «VELAZQUEZ (1599 – 1660), le peintre du pouvoir».

isabelle-vrinat-conference-1Velazquez a révolutionné la peinture du XVIIe siècle en Espagne et dans l’Europe baroque.
Peintre cultivé, ambitieux et détaché à la fois, il mène une carrière exemplaire qui le conduit de Séville – où il naquit, à Madrid – où il devient le peintre officiel du roi  Philippe IV, fait chevalier de l’ordre de Santiago à la fin de sa vie.
Si Velazquez commence par peindre des scènes de genre caravagesques et des « bodegones » (des natures mortes) avec une palette très austère, il doit sa célébrité par son art du portrait, seul peintre autorisé à peindre le Roi et sa famille. Mais, au delà de la représentation officielle du pouvoir, il a saisi ce qu’il y avait de plus profond et de plus intime en chacun des sujets, laissant des portraits graves et vivants à la fois : que ce soit ceux du Roi Philippe IV, de l’infant Don Carlos, de l’infante Marguerite ou du pape Innocent X ; mais aussi bouffons et nains de la cour rendus avec une égale noblesse et dignité.
Après un premier voyage en Italie en 1629-30, sa palette s’éclaircit, sa touche devient aérienne, comme si le pinceau effleurait la toile, avec une liberté et une audace inouïes ; une virtuosité digne de celle de Titien qu’il a beaucoup admiré.
A la fin de sa vie, il réalise ses plus grands chefs d’oeuvres comme les Fileuses, et surtout son testament artistique – Les Ménines (1656), oeuvre complexe par sa mise en abyme où le peintre s’est représenté en
train de peindre la toile.
Manet l’avait qualifié de « peintre des peintres » : il aura fasciné Manet, Renoir, Picasso, Francis Bacon…

 

isabelle-vrinat-conference-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mardi 12 mai, Vendôme, Minotaure, 17h
entrée : 6 euros, gratuit – 18 ans et étudiants.
www.isabellevrinat.blogspot.com.
(sources photos : xwww. wga.hu ; wikipedia)

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Incarnations facétieuses au Musée de Vendôme

 Après trois mois d’accrochage à la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier, à Orléans, voici une autre approche du travail de la femme artiste

Avec la disparition de Jean-Pierre COFFE, Le Petit Vendômois perd un fidèle lecteur et supporter

 Lors de son  Salon du vin annuel, le Rotary-club de Vendôme a eu  le grand plaisir d’accueillir samedi 30 janvier

Le 23 mai, l’USV Rugby fête ses 50 ans !

 A l’occasion de son cinquantième anniversaire, l’Union Sportive Vendômoise de rugby organise de nombreuses festivités. Rendez-vous donc au stade Guy

MENU
X