Menu

2e édition des Palmes associatives

2e édition des Palmes associatives

Initiées par Vend’Asso, ces Palmes associatives récompensent les projets présentés par les associations adhérentes du Territoire. Trois catégories sont proposées avec le prix de l’innovation, le coup de cœur du jury et le coup de cœur du public. Chaque association doit présenter un projet innovant par le biais d’une vidéo de 2 minutes. L’ensemble est analysé par le jury composé d’élus, d’acteurs du monde associatif et économique.

 

La grande soirée de remise des prix s’est déroulée au Minotaure sous la conduite amicale d’Alexandre Fleury qui a su mettre à l’honneur non seulement les projets proposés cette année mais aussi exposer le devenir des lauréats de la première édition.

 

Sans temps mort puisqu’orchestrée autour d’un dîner, cette remise de prix a aussi permis aux membres des différentes associations de faire connaissance et d’échanger bien au delà de leurs projets actuels.

 

Pour parler des lauréats. Le premier prix fut attribué à La Maison Botanique pour des actions en faveur de la plantation voire de la réintroduction des haies et de leur écosystème au cœur du Perche ; le coup de cœur du jury est allé à UFC – Que choisir ? de Vendôme et le coup de cœur du public a récompensé l’initiative de l’UPSYV pour l’accompagnement des enfants lors de la maladie ou du décès de l’un de leurs parents (voir article ci-contre).

 

Revenons sur le coup de cœur du jury, le projet simplissime de l’association de défense du consommateur, l’UFC Que choisir ? «Sur notre territoire rural, nous savons que les déplacements ne sont pas aisés pour tout le monde. Par ailleurs, l’utilisation d’Internet n’est pas accessible à tous et, parfois, encore moins aux personnes qui viennent d’être victimes d’une arnaque. Face à ce double constat, nous avons imaginé de mettre en place un moyen qui a fait ses preuves, la boîte à lettres. Encore fallait-il trouver un point de réception et la mairie, proche de tous, est apparue naturelle. Nous souhaitons donc conventionner avec les mairies pour déposer une boîte afin que les victimes puissent y déposer leur demande. A minima, une fois par semaine, nous ferons le point avec les communes puis nous rappellerons les consommateurs avec leur dossier déjà en mains » explique Marie-Thérèse Jubard-Nicot, pilote de ce projet.

 

Avec une mise en scène, digne des meilleurs issus de l’Actor Studio, la petite vidéo a présenté le principe de ce fonctionnement.

 

Les trois lauréats se sont réjouis de se voir offrir de la communication dans Le Petit Vendômois «car la visibilité de nos actions est toujours le point central pour leur pérennité mais c’est aussi souvent celui qui pâtit de nos finances restreintes !»

 

Outre ces récompenses, c’est aussi l’annonce du départ de Laurie Lupfer du poste de présidente qui a ému l’assemblée car c’est sous son impulsion que sont nées les Palmes et que Vend’Asso est sortie vainqueur de l’impasse budgétaire dans laquelle elle se trouvait il y a deux ans. L’assistance fut rassurée que Laurie demeurerait au sein des instances.

 

La soirée s’est terminée par un spectacle de Madame-Sans-Gêne, aussi musical et humoristique qu’à l’accoutumée.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Territoire à venir, Territoire d’avenir

 L’essor économique du département dépend de ses élus et de ses habitants… Le confort des sièges de Cap’Ciné Blois, un

L’autoentrepreneur nouveau est arrivé

 Le billet économique de la BGE ISMER Non, le régime de l’autoentrepreneur ne disparait pas comme cela a été parfois

Ô32 : « Le parlement du peuple » s’installe à Lancé

 A Lancé, en avril dernier, on inaugurait un endroit pas comme les autres, le Ô32, un bar associatif. D’abord posé

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X