Menu

Accueil de l’Unité d’Hébergement Renforcé à Montoire

Accueil de l’Unité d’Hébergement Renforcé à Montoire

En présence de Nicolas Perruchot, président du Conseil départemental de Loir et Cher et de Valérie Boismartel, nouvelle directrice du Centre Hospitalier de Vendôme-Montoire l’Unité d’Hébergement Renforcé (UHR) a été inaugurée au sein de l’hôpital de Montoire sur le Loir.

 

La fermeture de 15 lits de soins de suite et de réadaptation à l’hôpital de Montoire en juin 2017 a libéré des locaux suite à la réorganisation médico-soignante fragilisée par un déficit médical sur le territoire qui ne présageait pas la possibilité du maintien d’une activité sanitaire à Montoire dans le contexte de certification pour 2016. L’établissement montoirien s’est donc engagé dans une fusion avec le Centre Hospitalier de Vendôme au 1er janvier de cette année. «Face au vieillissement de la population et afin de proposer de nouvelles solutions correspondant aux besoins du territoire, la création de cette UHR a permis de conserver les emplois du site» détaillait Monique Gibotteau, vice-présidente du Conseil départemental en charge des solidarités.

 

Cette nouvelle Unité d’Hébergement Renforcée accueille dorénavant avec ses 14 lits, des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou apparentées qui présentent des troubles du comportement sévères et productifs ne permettant pas le maintien à domicile ou la prise en soin dans un autre type de structure. «C’est avant tout un lieu de vie, un lieu sécurisé, un lieu d’accompagnement personnalisé au sein duquel le patient peut entretenir ses capacités restantes et peut gagner en autonomie» poursuivait la vice-présidente. En effet, l’UHR réunit en plus des chambres individuelles des espaces communs et permet des activités thérapeutiques favorisant la stimulation notamment un espace balnéothérapie grâce à une équipe de professionnels, équivalent à 18 temps pleins, 24h/24, 7jours /7.

 

Mais l’UHR n’est pas un lieu de vie définitif, il vise à stabiliser les troubles du comportement afin de permettre après avis de l’équipe pluridisciplinaire un retour dans son lieu de vie d’origine, qu’il soit à domicile ou en EHPAD ou unités Alzheimer. Un temps de formation et d’échange est proposé aux familles et aux aidants, souvent seuls face à ces troubles déstabilisants.


À lire également

Les Rendez-vous de l’Histoire à Blois, du 5 au 9 octobre

Les Rendez-vous de l’histoire ce sont pendant quatre jours. Un grand salon du livre d’histoire Gigantesque librairie entièrement consacrée à

1er octobre : les fleurs de la Fraternité !

À l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées, les Petits Frères des Pauvres lancent la 8ème édition des Fleurs

Salon des sciences du Vendômois cherche bénévoles

Une petite révolution dirait Copernic, les sciences seront à l’honneur en mai prochain. Partant d’une étude qui révèle qu’un travail

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

X