Menu

31e Salon des Vins de la France et de la Gastronomie

31e Salon des Vins de la France et de la Gastronomie

Joël Bressand, président de l’association Les Gouteux d’Vins, nous reçoit chez lui afin de nous faire la genèse de ce salon si particulier auquel les visiteurs restent fidèles.

«Il y a 31 ans, mes vacances et mes week-ends étaient toujours de partir dans une région viticole. En France, nous avons la chance d’avoir une diversité des productions. Ce que j’aime c’est les producteurs locaux, j’y ai toujours été accueilli chaleureusement» nous dit il.

Il est vrai que ce salon a la particularité de n’être représenté que par des producteurs, aucun négociant n’est accepté. «Mon plaisir est de trouver un vin de qualité à un prix raisonnable. Dans mes balades, je rapportais une bouteille pour la faire découvrir à des amis ou la famille.» L’idée de faire venir tous ces producteurs que Joël appréciait, germait. Un jour il se lance en les rassemblant autour de lui dans le canton de la Chartre sur Le Loir, d’abord une quinzaine puis en développant ce projet, il a réussi à ce que toutes les régions de France soient représentées.

La Fête du Vin était lancée en 1984 puis s’intitulera le Salon de France des Vins et de la gastronomie. dés 1986, l’objectif étant toujours de trouver des vins de qualité à un prix raisonnable, issus obligatoirement de la production de propriétaires récoltants.

Ainsi en 31 ans, la confiance de ces vignerons qui pour certains n’étaient jamais sortis de chez eux, fut totale. 70 exposants aujourd’hui et Joël Bressand est sollicité régulièrement par un grand nombre de vignerons, il ne veut pas qu’elle devienne une foire commerciale, voulant garder cette ambiance conviviale et que les visiteurs puissent profiter de leurs achats, tout en discutant avec les producteurs de leurs vignes et de leur métier.

«Je m’attache à ce que toute les appellations soient représentées sans concurrence.»

Ce salon des Vins (18 et 19 juillet à Chahaignes à côté de La Chartre sur Loir) est également un rendez vous gastronomique, où les artisans proposent là aussi des produits et leur savoir-faire sans passer par la production industrielle et comme le précise Joël «pour accompagner et déguster nos vins et spiritueux de qualité. Il est prévu un éthylotest à la sortie pour les visiteurs qui le souhaitent.

«La reconnaissance de cette manifestation est aujourd’hui liée au travail de toute une équipe. Chacun des bénévoles fait le maximum pour accueillir les exposants et clients. sans eux, le club Les Gouteux d’Vins ne pourrait envisager cette rencontre d’une telle envergure» même si Joël aime dire que ce salon tient à rester le plus grand des petits salons de France. 31 ans que ça dure…

L’abus d’alcool est mauvais pour la santé

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Groupe Minier : «Marcel» n’a rien perdu de son désir de jeux

 Saison 1. Episode 6. Après les engins impressionnants, c’est à un autre pôle d’intérêt des enfants que «Marcel» s’intéresse :

Big Apple

 Bien que Brod et Syst soient encore très amoureux l’un de l’autre, après dix ans de vie commune, ils semblent

Il était une fois à Boursay

 Blésoise d’origine, Christine Bertaud a ouvert un établissement pas comme les autres en face de la Maison botanique. Un café-brocante

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X