Menu

Artisans d’art de Loir-et-Cher en défilé insolite en tous points

Artisans d’art de Loir-et-Cher en défilé insolite en tous points

Après quelques galops d’essai pour chauffer les concepteurs et leurs modèles, l’association des artisans et/ou artistes d’art de Loir-et-Cher a frappé fort, samedi 17 octobre, à la Maison des Entreprises, pour un premier défilé de qualité intitulé «Défilé insolite, au fil des matières». Cette soirée en appelle d’autres, car il est impossible de rester sur une seule représentation, même si elle fut très laborieuse à mettre en place et à exister, vu la qualité des prestations offertes.

Près d’une trentaine de mannequins, dont un seul homme, ont, pendant une bonne heure, illuminé, avec grâce et couleurs, la salle Cheverny devenue, par magie, podium de haute couture, en dehors du classique et du convenu habituels, avec des matières peu communes, choisies peut-être, justement, et aussi, pour leur difficulté à être travaillées.

Des robes en cravates multicolores, en métal, en bois, en tissus agrémentés de fleurs séchées, une composition peinte directement sur une chasuble en toile cirée, du noir, de la couleur, des lumières, des techniques inhabituelles dans ce genre de prestations de mode ont agrémenté ce show qui, petite erreur, manquait de précisions ou d’explications quant aux heures passées pour confectionner les vêtements, leurs compositions…Mais, tout cela sera revu et corrigé pour la prochaine édition du défilé qui aura lieu dans le cadre de la soirée 2016 de la Qualification programmée à Vendôme. Cette soirée de rodage a eu le mérite d’exister et, malgré le trac de la première fois, tant du côté des créateurs que des mannequins, non professionnels, de se dérouler dans de bonnes conditions, sans entorses, pieds tordus ou chutes…, au grand soulagement des douze artistes et/ou artisans d’art qui avaient signé leurs réalisations.

Le CFA de la Chambre de Métiers ainsi que l’entreprise Connectiled de Morée ont apporté leur concours technique et manuel à cette soirée que l’on souhaite suivie d’autres, sous peu, car elle le mérite beaucoup, ne serait-ce que pour mettre au jour les talents d’artisans locaux loin des paillettes parisiennes clinquantes et, très souvent, onéreuses…

Richard MULSANS  

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

A la rentrée, vive la brocante !

 «Quand on n’a pas l’usage de ses jambes, c’est précieux d’avoir un ami qui en a quatre !» Comme les

Voeux 2018

 Une excellente année 2018 ! Imprimer en pdfImprimer cet article

Fêter un siècle entre voisins

 Ce jour-là, la bataille de Neuve-Chapelle se termine, première offensive britannique engageant un corps d’armée entier composé de troupes issues

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X