Animations et salons

Quels avenirs pour la filière bio ?

Le Réseau Bio Centre-Val de Loire et la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique (FNAB) organisaient un colloque national ouvert à tous dans le forum du lycée agricole d’Areines pour débattre entre professionnels de toutes les filières sur l’état des lieux de la consommation bio en France et de son avenir.

Le Réseau Bio Centre-Val de Loire et la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique (FNAB) organisaient un colloque national ouvert à tous dans le forum du lycée agricole d’Areines pour débattre entre professionnels de toutes les filières sur l’état des lieux de la consommation bio en France et de son avenir.

Un colloque pour répondre aux inquiétudes qu’il peut y avoir dans certaines filières agricoles sur le développement de la consommation de bio. «Nous étions jusqu’à maintenant sur une dynamique forte avec une croissance encourageante mais finalement pas assez stabilisée dans le temps. Il se trouve que l’on a un essoufflement du marché et notre réunion aujourd’hui entre à la fois producteurs, transformateurs et distributeurs est de se poser les bonnes questions pour nous aider à sortir de cette impasse» souligne d’emblée Philippe Camburet, président de la FNAB. Car d’après tous les acteurs de cette filière économique, le tassement de la production est dû principalement à une perte d’identité aujourd’hui des produits bio dans toute l’offre commerciale.

«Le levier en ce moment qui me choque le plus dans ce qui n’a pas été exploité c’est la restauration collective. Dans la loi Egalim où l’on fixait 20% de produit bio dans nos cantines, aujourd’hui au plus nous devons être à 6%. C’est une loi qui n’est pas contraignante pour les élus, chacun va à son rythme sans laps de temps défini et selon sa bonne volonté. N’oublions jamais, que l’agriculture biologique c’est avant tout des hommes et des femmes qui dédient leur quotidien à nous nourrir et à façonner chaque jour nos territoires» conclut le président national.

AF

Alexandre Fleury

Il est partout ! Assemblées générales, événements sportifs et culturels, reportages, interviews, portraits… à lui seul, il rédige la moitié des articles du journal. C’est la figure tutélaire de la rédaction et il répond toujours avec le sourire aux très nombreuses sollicitations. Une valeur sûre, qui écume le Vendômois par monts et par vaux et connaît le territoire par cœur.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
X
X