Menu

Aline Aubert, nouvelle directrice de la culture de la CCVLB

Aline Aubert, nouvelle directrice de la culture de la CCVLB

Depuis le 1er janvier, un nouvel organigramme a été mis en place à la CCVLB, communauté de communes des Vallées Loir et Braye, issue du mariage, il y a deux ans, du Pays de Ronsard et des Coteaux de la Braye. Rodolphe Genesta-Pialat a la charge de diriger les écoles de musique de Montoire et Savigny alors qu’Aline Aubert, son homologue, a celle de gérer les deux médiathèques Nef Europa et Agora Braye. Et parce qu’elle est aussi directrice de la culture de la CCVLB, Aline Aubert a la responsabilité d’en élaborer le programme culturel sous la houlette de Bernard Dauvergne, vice-président communautaire en charge de la Culture.

Aline Aubert aime et connait la musique. En 1985, à 23 ans à peine, elle devient professeur de piano à l’école de musique de Savigny pour être, en 2003, titularisée de la fonction publique territoriale. Son mari est saxophoniste professionnel. Sa fille Lara, à présent âgée de 20 ans, étudie dans un conservatoire parisien, la contrebasse classique et jazz, le chant et la basse électrique.
Mais, la nouvelle directrice de la Culture aime aussi la peinture, la danse, le théâtre et la comédie musicale. En parallèle de son activité de professeur, elle a, depuis 1995, produit et animé, mis en scène et monté de nombreux spectacles. Elle a organisé des tournées, fait partie de jurys et managé des équipes artistiques entre Avignon (festival 1995, 2001, 2005, 2008, 2009), Paris en divers théâtres, Vendôme (l’Hectare scène) et Montoire (Le Silo). Aline Aubert a un carnet d’adresses bien rempli, des projets plein la tête de spectacles à mettre au point et d’animations diverses à monter aux quatre coins de la CCVLB. La nouvelle directrice a une idée, à laquelle elle tient particulièrement : délocaliser la culture, la sortir des médiathèques pour l’amener dans le lieu le plus approprié de l’une ou l’autre des vingt-six communes de la CCVLB, afin de toucher un maximum de spectateurs sans doute. C’est en 2017 qu’elle pourra mettre un calendrier sur ses projets, exploiter son carnet d’adresses et montrer son savoir-faire. En 2016, les programmes ont, en effet, été arrêtés par Michel Pires, son prédécesseur, et seront respectés.

La Nef Europa, médiathèque de Montoire, compte actuellement 1.682 inscrits qui ont emprunté 30.000 ouvrages (livres, CD, DVD). En 2016, comme les années précédentes, en partenariat avec Ciclic, Clio et la DLP, aura lieu le mois du film documentaire, le Festival amies Voix et l’expo « carnets de voyage » en août et septembre. L’Agora Braye, médiathèque-ludothèque de Savigny, compte 770 inscrits pour 12300 prêts (divers supports dont des jeux). En février y est prévue une expo « sous le soleil des Indiens », des jeux video en avril-mai et l’expo « Carnet de voyages » à peu près à la même époque.

Anne Braillon

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Nyne reçoit dans son atelier

 Presque deux ans maintenant que Nyne, peintre sur meubles et décor, s’est installée à Villiers, sur la route du Gué-du-Loir,

Les gendarmes au contact de la population

 Depuis janvier, nous consacrons une série d’articles sur le quotidien de la gendarmerie du Vendômois. Pour ce numéro d’été, nous

La campagne d’hiver se prépare

 Les Restaurants du Cœur à Vendôme sont mobilisés. Fonctionnant l’été également, c’est évidemment l’hiver que les bénéficiaires sont les plus

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X