Menu

BdBoum et l’effet Papillon : 7.315 € pour Debra France

BdBoum et l’effet Papillon : 7.315 € pour Debra France

Pour la sixième année consécutive, La Caisse d’Épargne Loire-Centre, en partenariat avec l’équipe de BdBoum et avec plusieurs des artistes présents au festival de Blois, a consacré un moment à une vente aux enchères à destination d’une association caritative. Si les cinq ventes précédentes ont réuni 29.000 euros, la dernière, à La Halle aux grains, sous le contrôle de Me Aymeric Rouillac, commissaire-priseur, a permis de récolter 7.315 euros, pour 56 œuvres vendues (sur une base départ à 50 euros et même 10 pour certaines), au profit de l’association Debra France. Avec un record à 1.500 euros pour une aquarelle de Nob, «Mamette et ses papillons», suivi d’une enchère, à 550 euros, pour une pièce de l’artiste local Cheret, «Rahan apprivoisant les papillons».

L’association Debra France, qui avait encadré l’exposition «L’effet papillon, un autre monde de bulles», à la Maison de la bd à Blois, avant cette vente, vient en aide aux enfants atteints de l’épidermolyse bulleuse, une maladie rare et orpheline, qui les handicape fortement dans leur vie de tous les jours, leur peau étant aussi fragile que les ailes d’un papillon. Des bulles ou phlyctènes se forment plus ou moins profondément sur la peau de ces personnes au moindre choc, frottement, ce qui équivaut à des brûlures au 3ème degré. Les douleurs sont permanentes et, hélas, il n’existe, à ce jour, aucun traitement pour ces enfants-papillons, ainsi qu’on les surnomme très affectueusement.

L’association Debra France (www.debra.fr), fondée il y a une trentaine d’années, lutte contre cette maladie, en finançant la recherche et en apportant de l’aide aux familles touchées.
En Loir-et-Cher, un seul cas existerait à ce jour, celui d’Emma, née à Blois il y a une quinzaine d’années, qui a suivi cette vente avec attention en jouant même du marteau pour l’enchère à 1.500 euros avec délégation de la part de Me Aymeric Rouillac qui intervient, rappelons-le bien, bénévolement dans cette opération caritative annuelle qui perdurera autant que vivra bdBoum.

R. M.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Le compostage collectif

 Pour réduire les déchets et développer le lien social ValDem, le syndicat chargé de gérer les déchets ménagers d’une partie

USV – UA, l’année des 70 ans

 L’Assemblée générale de l’Union sportive de Vendôme – Union d’associations ( USV – UA ) a été l’occasion pour sa

La Régie de Quartier, toujours créatrice d’activités

 En ce mois de juin, sous la présidence de Florence Bour, conseillère municipale missionnée de la ville de Vendôme, présidente

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X