Menu

Les Canards sont de retour…

Les Canards sont de retour…

Le 3 septembre, la course de canards a envahi le centre ville de Vendôme, une marée jaune qui a déferlé sur le Loir avec près de 6 000 personnes réunies autour du Loir !

Manifestation organisée par la Table Ronde Française de Vendôme, club réunissant des jeunes hommes de moins de 40 ans s’impliquant chaque année dans une action envers d’autres associations, favorisant l’entente et la compréhension au niveau international.

Cette Course de Canards appelée également Duck Race, s’est jouée aux profits des enfants de l’hôpital de Clocheville à Tours et plus particulièrement de la maison des parents de l’hôpital qui touchera 12 000€ très prochainement !  4000€ de dons sont également reversés à l’association pour les enfants atteints du syndrome de Poland et 1000€ aux Voiles de L’Espoir, association qui emmène tous les 2 ans des enfants en rémission de cancer sur des voiliers pendant une semaine.  L’édition de 2016 permet donc de reverser 17 000€ ! Des Tableurs au grand cœur !

Vendredi 30 septembre était également un grand jour pour la TRF de Vendôme au garage Altho, le long de la Nationale 10. La remise des clés de la voiture au numéro 9168, le canard qui a franchi le premier la ligne d’arrivée ! Originaire du Vendômois, possédant une maison de famille, Florence Galloux est l’heureuse gagnante, remerciant fortement la Table Ronde de Vendôme pour leur action envers les enfants malades.

Tous les résultats des 2 courses sur  www.duckrace.fr

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

La MSA 41, cible de la colère des membres de la Coordination rurale

 Venus de Loir-et-Cher, mais aussi d’Indre et d’Indre-et-Loire, plus d’une cinquantaine de paysans, membres affilés à la Coordination rurale, ont

Jouets, jeux d’antan et école d’autrefois…

 Après le franc succès de l’exposition «Habits et mode du Perche Vendômois de 1900 à 1960» en novembre à Savigny-sur-Braye,

Un boucher passionné par son métier !

 Originaire de Mondoubleau, Joël Chaillou décide à l’âge de 14 ans de partir apprendre le métier de boucher à travers

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X