Menu

Déviation obligatoire

Déviation obligatoire

Pour L’association «Déviation 2000, ensemble pour le contournement de l’agglomération Vendômoise», le 5e tronçon est à la peine.

L’association «Déviation 2000, ensemble pour le contournement de l’agglomération Vendômoise» existe depuis 1999. Le résultat des quatre premiers tronçons est parfaitement réussi pour son président depuis 2008, Jean Leconte, mais le 5e, dit «déviation de Varennes», se fait attendre.

Avec principalement le Conseil départemental comme interlocuteur, «Déviation 2000» s’est battue depuis sa création pour le contournement de Vendôme avec l’année dernière la fin du 4e tronçon qui a permis de relier la nationale 10 à la route de Blois. Seul point noir, ce 5e tronçon, qui était prévu dés le départ, n’arrive pas.

«Le projet déjà en 1998 prévoyait cinq tronçons. Le problème avec cette déviation, c’est que nous avons l’impression que le dossier a été enterré. Pas complètement bien sûr, mais le Conseil départemental a d’autres projets en tête en ce moment, comme le contournement de Montoire», précise  Michel Demarty, ex-président perspicace, l’un des fondateurs les plus actifs de l’association.

En effet, tous les gens qui viennent de Montoire et du Bas Vendômois passent par Varennes. Ce hameau reste dangereux, avec une descente très accidentogène et un passage à niveau périlleux. Il est vrai que le Conseil départemental est pratiquement seul à financer ses routes départementales et subit des coupes budgétaires en ce moment. De plus, le projet de Varennes prévoit un passage au dessus des lignes du TGV, avec donc un pont qui coûtera surement très cher, et une sanction pécuniaire de la SNCF si les trains ralentissent de trop.

«Pour beaucoup de gens, le contournement de Vendôme est accompli. Mais que fait-on pour la déviation de Varennes qui était intégrée au projet ? C’est une question de morale, il était convenu cinq tronçons et non quatre», conclut Michel Demarty.

Renseignement et adhésion à l’association «Déviation 2000» :
02 54 73 26 86 / 06 82 40 68 82
Assemblée générale : le 5 avril 2017, à la salle de Courtiras.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Lingerie cherche repreneur

 La lingerie HUDON, idéalement située au cœur de la ville est devenue, sous la houlette de sa gérante Françoise Auguin

Un coup de pouce bienvenu

 En présence de sa Présidente Florence Bour, conseillère municipale, la Régie de Quartier de Vendôme vient de recevoir un chèque

« Lez’Arts en cave », une nouvelle association a vu le jour

 C’est à Laurie et Jean-Louis Garigue, bien connus à Montoire pour leur engagement associatif  et pour la création d’un cabinet

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X