Menu

Ding ding dong fait le Bourdon

Ding ding dong fait le Bourdon

Le Bourdon re-sonnera t’il prochainement ?
Certainement car la ville de Vendôme a décidé de procéder avec l’appui du mécénat local à la restauration des trois cloches du clocher roman de l’abbatiale de la Trinité.

Pauline Adèle-Elisabeth et Marie Aglaé, noms donnés à deux cloches, accompagnent le Bourdon Antoine qui reste la cloche la plus grosse de cet ensemble, datée de l’année 1700. Depuis 20 ans, cette masse de 5 tonnes et d’un diamètre supérieur à 2 mètres ne sonne plus compte tenu du décrochement de son battant.

Dans la salle des Actes de la mairie de Vendôme, la Ville et la Société Archéologique Scientifique et Littéraire du Vendômois ont signé une convention de partenariat. En effet, la doyenne des associations vendômoises va être l’opératrice de la collecte des fonds privés destinés à la restauration du bourdon de la Trinité, dons défiscalisés à hauteur de 66%.

Bernard Diry, son président, soulignait en aposant sa signature au bas de la convention la «volonté commune de redonner sa voix à un des fleurons du patrimoine local et également régional».

Le financement prévisionnel de 75 000€ se partage entre la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), le Conseil Départemental de Loir-et-Cher, la Ville de Vendôme et les futurs dons privés sollicités auprès des particuliers et des entreprises pour presque la moitié de cette restauration.

«La somme récoltée dépasse déjà aujourd’hui 8000€» précise Bernard Diry tout en souhaitant que cet élan initial ne faiblisse pas.
Pascal Brindeau, maire de Vendôme, se réjouissait de ce premier exemple de partenariat lié à une politique de mécénat qu’il développe pour la ville. «Cette restauration et le retour du bourdon dans le clocher préfigure aussi pour nous des opérations futures de valorisation du patrimoine. Aller chercher des partenariats privés en s’appuyant sur des offres qui marquent pour l’identité de la ville mais également pour l’image de ces sociétés privées».

Cela permettra sans doute demain, de pouvoir porter des investissements que bloquent aujourd’hui dans le contexte actuel les baisses de financement que connaissent les collectivités territoriales. Cette démarche ambitieuse au point de vue mécénat, se voit concrétiser par cette première signature de convention.

Les dons sont à envoyer par chèque à l’ordre de la Société Archéologique au Quartier Rochambeau, BP 30023, 41101 Vendôme Cedex.
Un reçu fiscal vous sera expédié ultérieurement.


À lire également

Exposition des Artistes du Vendômois

Les membres de l’association «le Groupe des Artistes du Vendômois» exposeront à la chapelle Saint-Jacques à Vendôme du 3 au 13 octobre de 14h à 19h.
Vernissage le samedi 4 octobre à partir du 18 H.

SAVAGRI, une entreprise qui grandit!

Joël Bonnefoy est titulaire d’un Bac Pro et d’un Brevet de maîtrise. Après 10 ans d’expérience de service après-vente en

Centre Ressources Information Accompagnement développement compétences de base du Loir-et-Cher

Aider les personnes de tous âges qui le demandent à réapprendre à lire, écrire, compter, c’est le but de l’association

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués d'une *

X