Menu

Ecran noir à Vendôme pour Pôle Image 41

Ecran noir à Vendôme pour Pôle Image 41

Après deux années à Vendôme pour inscrire ses activités et développer ses projets sur le territoire, l’association Pôle Image 41 a décidé de quitter la ville pour poser ses caméras à Blois. La culture et l’audiovisuel vendômois voient s’éloigner une structure volontaire et fédératrice au bilan plus que positif. Non sans garder un pied de micro dans le coin.

 

Patrick Lambert, le président de Pôle Image 41 est très remonté. Même si les nouvelles perspectives qui s’offrent à l’association augurent d’un ciel désormais serein et constructif. Fâché à tel point qu’il avait envisagé un temps de poser dans le parc Ronsard, pour la Journée des assos, deux caméras pointant un cercueil avec pour épitaphe : « Ci-git Pôle Image 41 » ! Vite dissuadé par des membres de l’association qui, en dehors de l’humour caustique et habituel de son fondateur, y voyaient une provocation qui les aurait desservis à terme.

 

Installé depuis août 2016 en périphérie de Vendôme, grâce à la générosité de Pascal Chavigny qui leur met à disposition des locaux à Saint-Ouen, l’association avait pu y poser ses décors, ses costumes, son matériel, y recevoir ses adhérents, projeter ses films et disposer de bureaux administratifs. Rappelons succinctement le bilan de Pôle Image 41 : des tournages à destination, en partenariat ou au profit des scolaires (Azé, Areines, Vendôme…), du handicap, du sport, de la musique, des personnes âgées et bien plus encore. Des événements inédits aussi, comme le plateau TV installé en décembre 2016 dans la cour d’honneur de la mairie de Vendôme pour le Téléthon qui avait permis de souligner le travail des associations vendômoises et des bénévoles qui s’étaient mobilisés pour la cause. Car Pôle Image 41 disposait du matériel adéquat, de décors, d’un plateau et surtout de talents plein de bonne volonté, lesquels ne comptaient pas leurs heures. Fédérant, outre les professionnels, plus d’une centaine d’adhérents venus de tous horizons. Dernière belle opération en date, la couverture du Festival de Montoire qui faisait dire à Patrick Lambert : « On n’a pas pris de vacances, mais on a bien voyagé ! » Pas moins de sept techniciens avaient été employés pour ce tournage et, en deux ans, l’association a créé 20 postes similaires sur divers projets. C’est dire, outre la dynamique culturelle, la dimension économique que pouvait porter la structure. Les locaux devant être rendus, l’association avait alors lancé un appel.

 

Un sentiment de gâchis

Jeux de pouvoir et d’influence, pré carré de certaines associations qui s’estimaient peut-être en concurrence là ou Patrick Lambert souhaitait mutualisation et complémentarité, las, le président a décidé de plier bagages pour Blois où il est attendu à bras ouverts dans un local de 350 m2, dont le loyer est pris en charge par la ville. Pôle Image 41 disposera à terme d’un autre espace, plus grand, et surtout d’une écoute et d’un soutien aux projets qui foisonnent. Pour preuve, Le Secrets des 3 clés, un film d’Antoine Besson, au cahier des charges des prochains tournages.

 

Le Petit Vendômois avait, dès la naissance de l’association, soutenu et couvert ses nombreuses activités et initié des partenariats comme sur le Téléthon ou avec la Maison des lycéens. Au lendemain de la Journée des associations à Vendôme, on attaque cette rentrée avec amertume et le sentiment d’un beau gâchis. Et d’être passés à côté de projets et de d’individus qui ne souhaitaient que mettre en lumière notre territoire et fédérer les professionnels de l’audiovisuel du secteur. Un projet humain, culturel et économique vient de s’envoler et nombre d’acteurs associatifs et culturels le déplorent déjà. Cependant Pôle Image 41, sans doute en proie à la nostalgie au vu de ce qu’elle a réalisé ici et pour satisfaire à la demande de ses nombreux adhérents, conservera une antenne tout près de Vendôme. Mais c’est bel et bien à Blois que les choses se feront à partir de septembre. « Clap de fin » vendômois et « moteur » pour le blésois.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article
Jean-Michel Véry

Jean-Michel Véry

Journaliste à Politis, à Europe 1, au Petit Vendomois, rédacteur "tourisme" à Néoplanète, pigiste au Figaro et à l'Optimun.


À lire également

Edito de juillet 2019 : Marquer une pause

Et si l’on profitait des vacances pour se détacher des écrans ? Partir à la découverte de contrées lointaines ou de

1er salon des associations Vendôme – 6 novembre

Vendôme Associations, Réseau Associatif 41, en partenariat avec la Ville de Vendôme, organise le 6 novembre de 10h à 18h

Poèmes et tableaux symphoniques par l’Ensemble Orchestral de Loir-et-Cher

Dans le cadre de Festillésime 41, samedi 18 avril, à 20h30, en l’église de Mondoubleau, l’Ensemble Orchestral de Loir-et-Cher, sous

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X