Menu

Elle s’appelle L’Artésienne, la bien nommée.

Elle s’appelle L’Artésienne,  la bien nommée.

Deux temps forts au début du week-end d’inauguration de la nouvelle maison des associations de Villiers sur Loir, le 7 novembre :  En premier lieu,  Jean-Yves Ménard, Maire, coupait le ruban symbolique aidé de  Maurice Leroy ancien ministre, député et président du Conseil départemental, de Monique Gibotteau maire-adjoint de Vendôme et vice –présidente du Conseil départemental,  entouré de nombreux maires des communes voisines, du conseil municipal et de la population de Villiers, avide de connaître le patronyme de ce bel ensemble de trois salles. L’harmonie  de Villiers interpréta alors l’Arlésienne de Bizet, clin d’œil musical et empreint d’humour au nom de baptême de la salle qui allait enfin être dévoilé…

artesienne-villiersLe rideau  tombe et apparaît «l’Artésienne», nom retenu par le conseil municipal parmi la trentaine de propositions reçues  des  habitants de Villiers, que la mairie avait sollicités  Ce nom, comme l’a expliqué  son  «découvreur», André  Fleury, se veut facilement mémorisable et porteur de l’identité du village : le puits artésien fut en effet  à la fin du XIXè siècle un équipement moderne et envié, au service de la population, comme Jean Chaillou, président de la Cave coopérative et guide conférencier agréé, en rappela l’intéressante histoire.

Beau sujet d’une prochaine chronique historique dans le Petit Vendômois d’autant que les cartes postales anciennes et photos ne manquent pas comme celles qui étaient  exposées pour la circonstance par Thierry Mésange dont la fille, Marie Mésange, styliste, a créé le graphisme du nom de l’Artésienne. Enfin Villiers a été représenté dans son histoire et ses réalités d’aujourd’hui par le talent de Jean-Pierre Renard dans une sculpture qui orne à demeure la salle d’accueil.

De toute évidence, l’Artésienne de Villiers est bien une affaire de Villiersois !

André Fleury

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Liberté, Egalité, Immigration

 Jean-Claude Barreau, romancier, essayiste, avec une multitude de casquettes, sort en janvier son dernier livre sur un sujet qu’il connait

Du nouveau à la Régie

 La Régie de Quartier était en assemblée générale. L’occasion de revenir sur une année morose mais pleine d’enseignements avec prochainement

Nouveau Contrat de Ville signé : Des enjeux et des objectifs partagés pour agir jusqu’en 2020

 Mercredi 15 juillet, François Bonneau, Président de la Région Centre Val de Loire, le Préfet de Loir et Cher Yves

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

X