Menu

Les enjeux et les coulisses d’un défilé de mode réussi

Les enjeux et les coulisses d’un défilé de mode réussi

Samedi 6 juin, lors du Printemps des Rottes, une des nombreuses attractions fut le défilé de mode, imaginé, créé et conçu par la Régie de Quartier. Une réussite exemplaire.

«Le défilé c’est 6 mois de travail» assène d’emblée Alain Foucher, chargé de l’approvisionnement du magasin Frip’Art de la Régie de Quartier de Vendôme et responsable du défilé.

Cet homme sympathique, cultivé et toujours élégant, costumier professionnel pour le cinéma, ne parle pas de son travail qu’il a pourtant effectué avec passion pour arriver au succès de ce défilé mais met plutôt en avant toute l’équipe de la Régie de Quartier.

«Ce fut un réel moment de cohésion d’équipe extraordinaire. Le travail que nous avons tous fourni a amené du contenu et du lien au sein de cette grande aventure qu’est le Printemps des Rottes.» précise t’il.

Car, en plus de cette unité au sein de l’association luttant pour l’insertion professionnelle, le défilé fut un véritable moment de cohésion sociale. En effet, 22 femmes et 6 hommes sont passés sur scène afin de défiler face à un public nombreux avec 4 tenues complètes chacun, toutes sorties du stock de Frip’Art, magasin de deuxième vie de vêtements et accessoires. Ainsi, l’on a pu voir passer sur la scène étroite de jolis mannequins d’Arabie Saoudite, du Sénégal, de Pologne, du Tchad, de France, d’Azerbaïdjan, tous ces mannequins d’un jour, de la taille 34 au 56, âgés de 16 ans à 89 ans !

“Une mixité culturelle, une mixité physique, une mixité intergénérationnelle, on a ressenti pour eux les acteurs d’un jour, du bonheur d’être vu, applaudi et avec de la reconnaissance en supplément” poursuit il.

Cet énorme travail de rencontres, de communications, de coopérations fructueuses avec la Ville de Vendôme, le Centre Culturel, le CADA (Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile), l’Oasis et l’association Parenthèse avec Valérie Bigot  a porté ses fruits pour un brassage de population et un apprentissage multi-culturel.

fripart-défile-mode-coiffure

Face au soleil du début de l’été, le défilé était teinté de belles couleurs avec un éclairage naturel. «On avait choisi ensemble les tenues que les mannequins porteraient, inventant des personnages autour des vêtements. Cela retirait de la timidité le costume permettant ainsi de devenir d’autres individus, inventant une histoire pour chacun d’eux» s’enthousiasme Alain Foucher.

«Ils avaient alors confiance, car moi ce que je voulais au plus profond de moi, c’était les rendre plus beaux» concluait il. Pari réussi, vivement l’édition 2016 !

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Pessimisme «optimiste» à la dernière A.G. de la CMA 41

 Vers une chambre régionale de métiers et de l’artisanat avec des délégations départementales… Commencée par une minute de silence à

Les canards sont de retour !

 Le 3 septembre, la course de canards va à nouveau envahir le centre ville de Vendôme, une marée jaune qui

Rencontre des écoles sur le terrain de golf de la Bosse

 Mardi 10 novembre, les 84 enfants de 4 classes se sont réunis au Golf de la Bosse pour mettre en

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

<

MENU
X