Menu

L’Arche des Thérapeutes

L’Arche des Thérapeutes

Réunir au sein d’une association toutes les tendances des thérapies alternatives c’est un peu cela que proposent ses membres fondateurs, Delphine Rateau et Markus Wyss à Lavardin.

 

Avec un maximum de projets pour l’avenir, cette jeune association, « L’Arche des Thérapeutes » a remporté un certain succès lors de l’organisation de son premier salon «Bien Etre» sur les thérapies complémentaires au mois de mars au Marché Couvert de Vendôme.

 

Un havre de paix à Lavardin, une jolie maison en pierre de tuffeau dont une partie est transformée en gîte pour des week-end « Nature et Bien être », rénové avec goût, vous accueille. Delphine et Markus y vivent, avec des activités dans le Vendômois et également sur Paris. Deux auto-entrepreneurs, activité de shiatsu pour l’un (technique manuelle de pression) et acupuncteur sans aiguille pour l’autre grâce aux vertus des combinaisons d’essences de bois et concepteur de sièges ergodynamiques. L’année dernière, ils ont créé l’association L’Arche des Thérapeutes pour fédérer autour des thérapies alternatives et faire connaitre les thérapeutes du Vendômois.

«L’idée était de réunir et de sélectionner des thérapeutes qui travaillent seuls finalement. Aujourd’hui l’association compte 10 thérapeutes (réflexologie, Reiki, …) et 40 membres simples. Nous essayons d’organiser des évènements comme le salon dernièrement en mars et nous mettons en place également des formations et des stages. Le fait de se connaitre entre nous, permet aussi de travailler ensemble pour certains cas de patients» précise Delphine.

L’association est également une dynamique de groupe.

«Par rapport à l’association, nous voulons mettre en avant le côté militant aussi, œuvrer pour une reconnaissance certaine de ces pratiques complémentaires qui ont donné d’excellents résultats. Peut être également de mener une réflexion envers les mutuelles qui pour certaines, trop rares, remboursent les patients sur des séances de thérapies complémentaires » détaille Markus.

Delphine intervient à l’EHPAD de Montoire sur le Loir en tant que bénévole de l’association.

«Ce sont des thérapies qui peuvent se faire sur place en consacrant aux personnes âgées et aux personnels une ou deux journées par mois » souligne Delphine Rateau.

Une association qui n’est pas un annuaire mais qui sélectionne ses membres d’après leur parcours par exemple.

«Il reste énormément de choses à mettre en place, à créer mais la dynamique entreprise est réellement positive» conclut Delphine.

www.larchedestherapeutes.com

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

La course rose d’octobre rose !

 Et si vous preniez le départ aux couleurs d’octobre rose, dimanche 9 octobre à Saint Gervais la Forêt Foulées (ou

FESTISOL : le monde bouge, et vous ?

 Depuis 2017, la Semaine de la solidarité internationale change de nom et devient le Festival des solidarités ou Festisol. Cette

Deux priorités pour le département en 2017

 Deux grands dossiers tiennent particulièrement à cœur à Maurice Leroy, Président du Conseil départemental de Loir et Cher. Des projets

MENU
X