Menu

Le Secours populaire soutient les familles

Le Secours populaire soutient les familles

Installé à Vendôme depuis 23 ans, le Secours populaire aide 240 familles, tant sur le plan alimentaire qu’au niveau financier. Chaque jour, ses bénévoles se battent contre la précarité.

 

Dans un bâtiment derrière le Cinéma Vendôme, le lundi après-midi de chaque semaine, la dizaine de petites mains trie les vêtements et objets de brocante donnés par de bonnes âmes pour les proposer à la vente au public. «En avril, nous avons mis en place notre action “caddie” annuelle pour récolter des produits de première nécessité auprès des consommateurs à l’entrée des supermarchés. Cela se rajoute à la ramasse que nous faisons 6 jours sur 7 auprès des supermarchés en récoltant leurs invendus», explique Alain, bénévole et président du Secours populaire de Vendôme depuis 2003. En alternance avec La Croix-Rouge, les grandes surfaces sont sollicitées pour que le Secours populaire redistribue les produits récoltés le deuxième et quatrième mercredis de chaque mois sous forme de panier aux familles inscrites sous conditions de ressources. «Nous partons du principe que les gens qui viennent nous voir, s’ils n’ont pas à manger, on leur donne d’abord de la nourriture. Ensuite seulement, on constitue un dossier.»

 

Le Secours populaire peut également aider financièrement les familles à payer les charges, comme la cantine scolaire ou l’électricité. «Ce sont des familles qui nous sont présentées par les assistantes sociales. Autant l’aide alimentaire, nous la gérons en interne, autant l’aide financière ne peut se faire sur une démarche personnelle», poursuit le président. Pour arriver à subvenir aux besoins des plus démunis, l’association perçoit des subventions, entre autres du Centre intercommunal d’aide sociale (CIAS) ou des communes. Autre rentrée pécuniaire : la vente les lundis après-midi, à tout petit prix, des vêtements toujours en bon état et des objets et meubles donnés par les particuliers. Les dons financiers et les partenariats, comme avec le Centre Leclerc de Vendôme, permettent ainsi de subvenir aux besoins des familles. «Le gros problème rencontré, c’est le manque de place pour accueillir tous les dons, qui stockés pour l’instant dans un pavillon. Il y a bien ce grand bâtiment, anciennement un centre de formation, qui nous permettrait de recueillir davantage de meubles. Nous avons sollicité la mairie et nous sommes en discussion pour un rendez-vous le 19 mai», souligne Alain.

 

Dans le local, la dizaine de bénévoles, avec une moyenne d’âge de 60 ans et plus, s’affaire à la tâche. Un manque de bras évident, comme dans toutes les autres associations. Même si d’ailleurs d’autres structures humanitaires proposent elles aussi de l’aide aux plus démunis, Alain souligne, très justement, qu’avec «la pauvreté, on ne peut pas être en concurrence, le principal c’est que tout le monde puisse manger».

 

Le Secours populaire, 21 rue Darreau, à Vendôme, tél. : 06 80 70 97 44.
Friperie et brocante ouvertes tous les lundis après-midi de 14h à 17h.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Des travaux à effectuer ?

 Vous pensez «travail au noir» ? Vous n’avez rien à y gagner ! Complice du travail au noir, vous courez des

Pas moins de 2,5 millions d’euros pour la nouvelle Maison familiale rurale du Vendômois !

 Depuis quelques semaines, les engins s’activent et un chantier semble aller grand train au bord de la RN10, juste avant

Quand les eco-organismes donnent de l’emploi

 Dans les locaux de Val Dem, la Régie de Quartier et l’entreprise Sepchat viennent de signer un accord pour le

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X