Menu

Parenthèse fête ses 10 ans

Parenthèse fête ses 10 ans

L’estime de soi, si importante, l’association Parenthèse, groupement de socio-esthéticiennes et sophrologues s’en occupe depuis 10 ans en se tournant également de plus en plus vers l’insertion et l’handicap social, les personnes avant qu’elles ne soient vraiment malades.

«Après une vingtaine d’années passées en institut de beauté Valérie souhaite évoluer vers un autre public, un public qui lui tient à cœur ».

C’est par ces mots que Stéphane Arnou Président de l’association commence son discours lors de l’anniversaire de Parenthèse qui réunissait tous les partenaires de l’association. En effet, il y a 10 ans, Valérie se tourne vers le socio-esthétisme pour apporter à des personnes qui ne viennent pas ou plus en institut pour des problèmes économiques, de maladies ou d’handicap. En même temps elle passe ses examens de sophrologue, science qui étudie la conscience humaine, les techniques et méthodes à médiation corporelle.

L’association s’agrandit au fur et à mesure des conventions signées avec des partenaires comme la ligue contre le cancer ou France Alzheimer. Laurence rejoint Valérie, après un stage de sophrologie au sein de l’association en 2010. Puis en 2014 Sonia, esthéticienne et animatrice d’ateliers, se joint à l’équipe. Les partenariats se développent et  le secteur au départ exclusivement vendômois s’étend au blésois dorénavant avec un accueil à la régie de quartier de Blois. Le déménagement récent de l’association avec de nouveaux locaux au sein du pôle Santé/Solidarité aux Rottes permet à l’association de travailler dans une salle plus vaste.

«La mission locale du Vendômois, le service insertion économique de la communauté de communes et le Conseil départemental vont nous amener vers une orientation que l’on n’envisageait pas au début en 2006 : l’insertion sociale et professionnelle» détaille Valérie.

En effet tourné vers la population la plus en souffrance, Parenthèse apporte un mieux être, une présence souvent pour des gens qui vivent dans la solitude, une écoute bienveillante pour que chacun puisse se sentir en vie, à prendre soin de soi, à retrouver confiance et à créer ce lien social si important pour vivre ensemble.

«Voilà notre mission, notre passion» concluait-elle.

image_pdfImprimer en pdfimage_printImprimer cet article

À lire également

Au revoir Mme le Sous-Préfet

 Il y avait foule dans les jardins de la Sous-Préfecture de Vendôme le 25 août pour le départ de Sophie

La nouvelle Recyclerie est arrivée

 En avril, le nouveau bâtiment de 1000 m2, loué à la Régie de quartiers par le Syndicat mixte Valdem, a

Un projet d’agrandissement des abattoirs de Vendôme

 Les seuls du département, les abattoirs du Perche Vendômois ont accueilli en novembre le président du Conseil départemental de Loir

Commenter cet article

Loading Facebook Comments ...

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Aucun commentaire pour le moment! Vous pouvez être le premier à commenter cet article!

Écrire un Commentaire

MENU
X